La reine Máxima admire les rideaux qu’elle a brodés avant de les pendre au palais Huis ten Bosch

Des rideaux brodés par la reine Máxima sont exposés au public jusqu’en mai 2023. Après cette date, les rideaux seront pendus dans le salon chinois du palais Huis ten Bosch, la résidence du couple royal. La reine Máxima a inauguré cette exposition dédiée aux broderies royales au TextielMuseum de Tilburg.

Lire aussi : La reine Letizia scintillante pour ses 50 ans dans une robe déjà portée par la reine Máxima des Pays-Bas

Inauguration de l’exposition des broderies royales à Tilburg

Ce mercredi 30 novembre 2022, la reine Máxima était particulièrement excitée à l’idée d’inaugurer l’exposition « Broderie royale – histoires et savoir-faire » au TextielMuseum de Tilburg. La reine Máxima a elle-même participé à la création de certaines pièces de textile exposées du 1er décembre 2022 au 29 mai 2023.

La reine Máxima présente une partie de la broderie des rideaux du salon chinois (Photo : RVD)
Les nouveaux rideaux du salon chinois sont terminés et exposés jusqu’en mai au musée avant de rejoindre le palais (Photo : RVD)

Lire aussi : La reine Máxima brode les nouveaux rideaux du salon chinois du palais Huis ten Bosch

La reine Máxima a participé à la broderie des rideaux

En début d’année, on apprenait que le roi Willem-Alexander et la reine Máxima souhaitaient remplacer les rideaux du salon chinois du palais Huis ten Bosch. Le palais situé en plein cœur d’un parc à La Haye est devenu la résidence du couple royal en 2019, après plusieurs années de rénovation suite à l’abdication de la reine Beatrix en 2013.

La reine des Pays-Bas inaugure l’exposition des broderies royales au TextielMusuem (Photo : RVD)

Plusieurs pièces historiques, comme le salon chinois, étaient restées intactes. Les rideaux de cette salle ont été jugés trop délicats et trop fragiles pour les nettoyer et les manipuler. Il a donc été décidé de ranger précieusement les rideaux de soie. Les rideaux étaient un cadeau d’Ulrich Gualtherus Hemmingson, qui travaillait pour la Compagnie unie des Indes Orientales, au stathouder Guillaume V d’Orange-Nassau et à sa femme Wilhelmina van Prussia en 1791, explique le musée. Hemmingson les avait ramenés d’un atelier de broderie de Canton, une ville aujourd’hui connue comme Guangzhou. Les nouveaux rideaux s’inspirent des anciens motifs du 18e siècle.

Le résultat final des nouveaux rideaux brodés en partie par la reine des Pays-Bas (Photo : RVD)

Lire aussi : La reine Margrethe II a brodé pendant le confinement : 100 broderies de la Reine sont exposées

Pendant près d’un an, la reine Máxima a participé à un travail de broderie piloté par le TextielMuseum de Tilburg et son atelier interne, le TextielLab. La reine a brodé une partie des rideaux avec les artisans professionnels.

La reine Máxima lorsqu’elle retrouvait les brodeuses pour constater l’évolution du projet tout au long de cette année (Photo : Mischa Schoemaker/ABACAPRESS.COM)

La reine Máxima a ouvert l’exposition ce mercredi, en présence de quelques artisans qui ont brodé les rideaux avec elle. Elle a ensuite visité l’exposition et s’est entretenue avec des artisans et d’autres personnes impliquées. L’exposition présente d’autres pièces de textile qui ont servi dans les résidences royales. Pour cette visite, la reine Máxima portait une tenue bicolore, bleue et jaune, signée Natan.

La reine Máxima visite l’exposition des broderies royales à Tilburg (Photo : RVD)

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr