La reine Máxima porte son diadème pavlonique et une robe immaculée Stella McCartney au banquet d’État en Autriche

Le roi Willem-Alexander et la reine Máxima des Pays-Bas étaient conviés au traditionnel banquet d’État à Vienne ce lundi soir. La réception de gala venait conclure la première journée de la visite d’État des souverains néerlandais en Autriche. La reine Máxima a honoré ses hôtes en choisissant l’une de ses plus belles robes. Sur la tête, la reine portait le fameux diadème à grosses perles inspiré de celui d’Anna Pavlovna.

Lire aussi : La reine Máxima porte son diadème de rubis pour le dîner de gala en l’honneur du corps diplomatique

Banquet d’État en l’honneur de la visite d’État du roi Willem-Alexander et de la reine Máxima en Autriche

Le roi Willem-Alexander et la reine Máxima effectuent une visite d’État en Autriche, du lundi 27 au mercredi 29 juin 2022. Les souverains néerlandais visiteront plusieurs institutions, entreprises, associations et musées afin de toucher à tous les secteurs qui peuvent consolider les relations entre les deux pays. Après avoir longuement visité Vienne, Willem-Alexander et Máxima prendront le train pour terminer leur séjour à Graz, la deuxième ville du pays.

Pour cette première journée en Autriche, la reine Máxima a multiplié les clins d’œil au pays hôte en portant une robe rouge, un chapeau rouge et un sac rouge, rappelant l’une des deux couleurs du drapeau autrichien. Elle tenait même dans ses mains un sac signé Sophie Habsburg, dont la créatrice de la marque est une descendante des souverains autrichiens.

Le roi Willem-Alexander et la reine Máxima suivis par le couple présidentiel autrichien dans un salon du palais Hofburg (Photo : Sem van der Wal/ANP/ABACAPRESS.COM)

En soirée, après avoir été accueillis au palais Hofburg et après avoir effectué plusieurs visites commémoratives, politiques et culturelles, les souverains néerlandais étaient invités au traditionnel banquet d’État, qui comme le veut la tradition diplomatique a toujours lieu à la fin de la première journée de visite.

La reine Máxima et le roi Willem-Alexander photographiés à leur arrivée devant le palais du Belvédère de Vienne avant le banquet d’État (Photo : Mischa Schomaker/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La princesse Amalia porte le diadème de mariage de la reine Máxima pour son premier gala royal à l’étranger

La reine Máxima sobre, élégante et dotée d’un diadème de perles

C’est dans le magnifique palais du Belvédère de style baroque que le président Alexander Van der Bellen et la première dame Doris Schmidauer ont invité le roi et la reine des Pays-Bas à passer la soirée. Le roi Willem-Alexander a ouvert le repas en prononçant un discours en allemand et en citant du Stefan Zweig. Le roi n’a pas manqué de rappeler les origines du président Alexander Van der Bellen, qui comme son nom l’indique est issu d’une famille originaire des Pays-Bas, « qui s’installe en Russie et finit par prendre un nouveau départ en Autriche via l’Estonie et l’Allemagne. Vous portez beaucoup d’histoires dans votre cœur ! », a assuré le roi.

La première dame autrichienne Doris Schmidauer, le président autrichien Alexander Van der Bellen, le roi Willem-Alexander et la reine Máxima des Pays-Bas posent devant un tableau de Klimt, dont la collection est exposée au musée du palais du Belvédère (Photo : Robin Utrecht/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Les 7 plus beaux diadèmes portés par la reine Máxima

La reine Máxima avait choisi l’une de ses plus belles robes. Elle portait une robe Stella McCartney blanc immaculé. Cette robe, déjà portée par Máxima en 2019, est asymétrique, avec une manche dénudée sans bretelle d’un côté et une très longue manche bouffante de l’autre côté.

Avec cette robe blanche, la reine Máxima a représenté le drapeau autrichien à elle toute seule si on l’associe à sa robe rouge portée durant la journée. Avec cette robe très élégante mais à la coupe très épurée, la reine avait choisi de porter sur la tête l’ancien diadème de perles. Ce diadème est lui aussi très simple mais il est tout même prestigieux grâce à ses sept énormes perles alignées.

La reine Máxima porte le diadème antique de perles et l’imposante broche corsage de Sophie de Wurtemberg pour le banquet d’État à Vienne (Photo : Patrick van Katwijk/DPA/Abacapress)

L’ancien diadème de perles date du début du 20e siècle. Il s’agit d’une création récente imitant un diadème ancestral porté par la grande-duchesse Anna Pavlovna de Russie, devenue reine des Pays-Bas lorsque son époux, Guillaume II est monté sur le trône en 1840.

Le diadème de perles de la reine Anna des Pays-Bas, née grande-duchesse Anne Pavlovna de Russie (Image : domaine public)

On ne sait pas ce qui est arrivé au diadème d’origine porté par la reine Anna. Le nouveau diadème de perles porte parfois le nom de diadème pavlonique, en référence au nom d’Anna Pavlovna. Pour la création de l’imitation, ce sont des grosses perles appartenant à la famille d’Orange-Nassau qui ont été utilisées. Il s’agit de perles ayant appartenu à Amélie de Solms-Braunfels, épouse du stathouder Frédéric-Henri.

Détail des diamants formant des motifs floraux et des grosses perles du diadème antique inspiré du diadème de la grande-duchesse Anna Pavlovna (Photo : Patrick van Katwijk/DPA/Abacapress)

Le nouveau diadème de perles a été porté pour la première fois par la reine Wilhelmine. La reine Wilhelmine, montée sur le trône en 1890, était la petite-fille d’Anna Pavlovna. La fille et la petite-fille de Wilhelmine l’ont aussi porté durant leur règne. La princesse Irène et la princesse Margriet, sœurs de la reine Beatrix l’ont également porté. La reine Máxima l’a choisi pour son portrait officiel en 2011, alors qu’elle était encore princesse d’Orange.

Portrait officiel de la princesse Máxima, princesse d’Orange en 2011. Elle porte le diadème de perles imitant le diadème original d’Anna Pavlovna (Photo : RVD/Erwin Olaf)

Le palais du Belvédère héberge un musée qui présente la collection de Gustav Klimt depuis 1903. Le roi Willem-Alexander et la reine Máxima ont réalisé quelques photos officielles avec le couple présidentiel autrichien devant un tableau de Klimt. Notons aussi l’imposante broche que portait la reine Máxima. Cette broche a appartenu à Catharina Pavlovna, reine du Wurtemberg, dont la fille, Sophie, deviendra la première épouse du roi Guillaume III. La broche en diamants est régulièrement portée par les membres de la famille royale des Pays-Bas dans des versions différentes. Le bijou est démontable et certaines parties peuvent se retirer pour alléger la broche. Ce soir, la reine le portait dans sa version complète.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr