La reine régente des Zoulous hospitalisée

Seulement un mois après avoir été désignée régente du royaume zoulou, la reine Mantfombi aurait été discrètement hospitalisée. La gravité de son état de santé n’est pas connue. Elle pourrait souffrir d’une condition connue, qui se serait empirée à cause du climat familial qui règne actuellement au sein de la famille royale.

Le roi Goodwill Zwelithini et sa Grande Épouse, la reine Mantfombi Dlamini à Londres en 2010 (Photo : Yui Mok/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Qui sont les 6 femmes et les 28 enfants du roi zoulou Goodwill Zwelithini ?

La reine Mantfombi à l’hôpital pour une raison inconnue

Le journal sud-africain IOL révèle que la reine Mantfombi  Madlamini Zulu a été admise à l’hôpital de Durban. La reine Mantfombi, 65 ans, troisième des six épouses du roi zoulou Goodwill a été élue régente du royaume traditionnel après la mort de son époux, le 12 mars dernier. Une période de deuil de trois mois a été imposée dans le royaume, période à l’issue de laquelle le nom du successeur sera enfin annoncé.

Depuis la mort du roi Goodwill Zwelithini, la famille royale tente d’influencer la reine régente afin qu’elle choisisse l’un ou l’autre prince pour monter sur le trône. «Une source au sein du palais royal a déclaré que l’état de santé était connu de très peu de gens dans le palais en raison des «problèmes» entre certains hauts dirigeants de la famille royale», explique le média local IOL.

Lire aussi : Charlène de Monaco en pleurs aux funérailles du roi zoulou Goodwill Zwelithini

Des tensions autour de la succession du roi Goodwill Zwelithini pourraient être à l’origine de son hospitalisation

Plusieurs clans se sont formés et chacun utilise les médias pour discréditer son opposant. Récemment, la presse avait annoncé que des enfants du défunt roi s’étaient réunis pour peut-être trouver un accord entre eux, sans passer par la reine régente.

La reine Mantfombi a été choisie comme régente du royaume en raison de ses origines royales. Elle est l’une des filles de l’ancien roi Sobhuza II du Swaziland et son frère, le roi Mswati III, en est l’actuel souverain. Le statut de la reine Mantfombi positionne aussi son fils ainé, le prince Misuzulu comme le candidat favori pour monter sur le trône d’ici quelques jours.

«Je ne suis pas au palais en ce moment, je ne savais pas qu’elle était malade. Sa santé est un problème depuis un certain temps, mais je ne saurais pas si elle est passée à un autre niveau », a déclaré le prince Thulani Zulu, porte-parole de la famille royale. Outre la succession dynastique, le roi des Zoulous était l’une des plus grandes fortunes du pays, seul mandataire du trust qui est propriétaire d’un dixième des logements de toute la population sud-africaine.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr