La reine Silvia de Suède devient la cible d’un chasseur de pédophiles

Patrik Sjöberg, vice-champion olympique et champion du monde du saut en hauteur, est un sportif bien connu en Suède. Depuis qu’il a mis fin à sa carrière dans les années 90, il est devenu une personnalité médiatique. L’homme, qui mène un combat personnel contre les pédophiles, s’en est pris violemment à la reine Silvia et à son association Childhood qui vient en aide aux enfants victimes d’abus. Le sportif voulait faire un don de 1000 euros, une geste qui lui a été refusé pour une raison qui le met en colère.

La reine Silvia et sa fondation Childhood au cœur d’une polémique. Ici, la reine Silvia et sa fille, la princesse Madeleine, lors du gala organisé à New York pour les 20 ans de Childhood, en 2019 (Photo : Dylan Travis/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La reine Silvia inaugure un foyer pour jeunes dans le Jämtland

Les méthodes de Childhood violemment critiquée par un vice-champion olympique

Depuis quelques jours, l’ancien champion de saut en hauteur Patrik Sjöberg s’en prend directement à la reine Silvia de Suède et à son association Childhood. L’ancien sportif s’est vu refuser son don de 10 000 couronnes suédoises, soit environ 1000 euros, par l’association de la reine, qu’il souhaitait aider. Childhood justifie son refus par la façon dont Patrik Sjöberg a gagné cet argent. Il s’agit du bénéfice des ventes de pulls, t-shirts, casquettes et bonnets sur lesquels sont notamment imprimés les slogans en anglais : « Tuez un pédophile près de chez vous ».

L’association de la reine Silvia, qui vient en aide aux enfants victimes d’abus, a préféré ne pas accepter cet argent, jugeant la campagne du sportif stigmatisante. Selon Childhood, la méthode de Patrik Sjöberg ne résout pas le problème et incite à la haine. Patrik Sjöberg, qui demande aux citoyens de faire justice eux-mêmes, a réagi très violemment sur ses réseaux sociaux : « Est-ce que Childhood travaille pour aider les enfants ou travaillent-ils pour améliorer les conditions des pédophiles ? Est-ce que vous caressez les pédophiles dans le sens du poil, à un point tel qu’ils devraient avoir l’impression de faire partie de la société ? » Il compare la méthode de l’association à celle d’un braqueur à qui « on donnerait suffisamment suffisamment d’argent pour qu’il ne vole plus jamais une banque ».

Patrik Sjöberg har hamnat i pengabråk med drottning Silvia. Nu kommer svar från drottningens läger. Att det aldrig kan…

Publiée par Patrik Sjöberg sur Mardi 9 février 2021

Lire aussi : La reine Silvia inaugure une maison de l’enfance à Düsseldorf

Patrik Sjöberg en colère contre la reine Silvia et sa fondation

Le sportif, qui part à la chasse aux pédophiles depuis des années, a particulièrement pointé une phrase dans un e-mail envoyé par un responsable de la fondation Childhood, qui précise « que tous les pédophiles n’ont pas des relations sexuelles avec un enfant ». Cette phrase faisait référence aux études en cours sur le sujet, qui tentent de comprendre la psychologie des prédateurs sexuels pour mieux les appréhender. Childhood finance notamment des programmes de recherche sur les agresseurs sexuels et ne peut donc pas recevoir de l’argent d’une personne qui incite au crime.

« Veulent-ils que nous imprimions des sweatshirts avec le message “Faites un câlin à un pédophile” ?», écrit Patrik Sjöberg sur Facebook. « En refusant cet argent, vous montrez clairement que la politique est plus importante que le but. (…) Il est clair que l’organisation devrait s’appeler la fondation mondiale des pédophiles ».

Lire aussi : Comment la reine de Suède a aidé sa famille dans le besoin en Allemagne de l’Est

Patrik Sjöberg, lui-même ancienne victime, a dénoncé en 2011 son coach, Viljo Nousiainen, d’attouchements sexuels lorsqu’il était mineur. Depuis lors, il mène un combat agressif et ne comprend pas que l’association de la reine ne suive pas sa méthode. Patrik Sjöberg règle à présent ses comptes sur Facebook avec la fondation mais aussi directement avec la reine, qu’il n’hésite pas à interpeler et dénoncer. La colère du sportif a attiré une certaine attention médiatique, relayée par des magazines comme Svensk Dam. Une spécialiste, interrogée par Göteborgs-Posten, déplore que la polémique prenne le dessus sur la cause.

La World Childhood Foundation a été fondée en 2009 par la reine Silvia de Suède, 77 ans. Lors de son 10e anniversaire en 2019, la fondation annonçait avoir financé plus de 600 projets dans le monde, à hauteur de 60 millions de dollars. Parmi les actions les plus importantes de l’association, il y a l’ouverture de maisons d’accueil destinées à héberger des enfants victimes d’abus. L’association a ouvert une branche au Brésil, pays où a vécu Silvia, en Allemagne, pays dont elle est originaire, et aux États-Unis. Sa fille cadette, la princesse Madeleine est en charge de la branche américaine de la fondation.

Lire aussi : La princesse Madeleine annonce le gagnant du prix Childhood 2020

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr