La reine Silvia pense à sa mère atteinte de démence et écrit aux personnes âgées isolées en cette période de crise

Depuis le château de Stenhammar où elle est confinée avec son époux, la reine Silvia de Suède a écrit aujourd’hui une lettre aux personnes âgées du pays, à leurs proches et au personnel soignant qui s’occupe d’eux. La reine Silvia dédie une grande partie de ses actions caritatives aux enfants, notamment à travers sa fondation Childhoold. Mais la reine Silvia accorde également énormément d’importance au bien-être des personnes âgées, avec sa deuxième fondation Silviahemmet, ayant elle-même été grandement affectée par la démence et la maladie d’Alzheimer qui ont touché sa mère, lors des dernières années de sa vie.

La reine Silvia et sa mère, dans les années 90 (Image : Pinterest)

Lire aussi : La reine Silvia demande aux adultes d’être attentifs aux enfants durant la crise du coronavirus

La reine Silvia pense à sa mère Alice, atteinte d’Alzheimer à la fin de sa vie

Les souverains suédois se sont montrés relativement discrets pendant la période de crise du coronavirus. Bien que la Suède ait adoptée la stratégie de l’immunité de groupe, le roi et la reine, âgés de 74 et 76 ans, font partie du groupe de personnes à risque qui doivent respecter le confinement. Pour Pâques, la reine Silvia et le roi Carl XVI Gustaf ont dû se contenter d’un appel par visioconférence de leurs enfants et petits-enfants, une situation inédite qui pousse la reine à penser aux personnes âgées qui vivent des moments de solitude.

C’est donc via une lettre ouverte que la reine Silvia a choisi de s’adresser aux personnes âgées et à ceux qui prennent soin d’eux. La rein Silvia y parle notamment de la démence, rappelant savoir « à quel point cela peut être difficile en tant que parent d’une personne atteinte de démence; l’inquiétude et la frustration que l’on peut ressentir. » Au cours des dernières années de sa vie Alice Soares de Toledo, la mère de la reine Silvia, a été atteinte d’Alzheimer. Sa santé mentale ne permettant plus à Alice de vivre façon autonome, elle a emménagé dans l’un des appartements du château de Drottningholm. Dans une précédente interview, la reine Silvia avait notamment expliqué que sa mère avait souffert de dépression, soignée à l’époque par des traitements lourds comme des décharges électriques, qui ont peut-être provoqué sa démence. Alice est décédée en 1997.

La reine Silvia et Alice Sommerlath, née Soares de Toledo (Image : Archives)

Lire aussi : Le reine Silvia remet des certificats au personnel soignant d’une maison de soins pour personnes atteintes de démence

Lettre ouverte de la reine de Suède aux personnes âgées en période de crise du coronavirus

« De nos jours, beaucoup de choses sont différentes – souvent plus difficiles – qu’elles ne le sont habituellement.

Durant la période de pandémie qui affecte maintenant le monde et qui change tant de vies, je pense en particulier à vous tous, toutes les personnes âgées et les personnes atteintes de démence qui sont dans une position extrêmement vulnérable.

De même, avec gratitude envers tous ceux qui travaillent dans le secteur des soins aux personnes âgées, je pense à ceux qui prennent soin de nos personnes âgées et les aident à se sentir en sécurité – parfois dans des circonstances très difficiles. Vos efforts sont inestimables.

D’après ma propre expérience, je sais aussi à quel point cela peut être difficile en tant que parent d’une personne atteinte de démence; l’inquiétude et la frustration que l’on peut ressentir. À l’heure actuelle, votre situation est peut-être plus difficile que jamais.

Vous êtes nombreux à traverser une période difficile et à mériter notre reconnaissance et notre compassion. Dans cette situation tendue, je voudrais vous adresser mes salutations les plus chaleureuses.

Nous sommes nombreux à avoir des amis ou des parents plus âgés et qui doivent maintenant s’isoler.

Chaque personne, peu importe qui, doit être vue et entendue. C’est un besoin humain profond, qui nous suit à travers la vie, de l’enfance à la vieillesse.

Peut-être qu’un appel téléphonique ou vidéo, une lettre ou un SMS ne peuvent pas fournir le même contact et la même présence que lors d’une rencontre personnelle. Cela ne peut pas remplacer un câlin ou une main chaleureuse sur une épaule fatiguée, mais cela peut encore signifier tellement pour quiconque se retrouve seul et isolé.

Quelques minutes de votre temps peuvent égayer toute la journée d’une autre personne. J’espère donc sincèrement que c’est quelque chose que vous pouvez imaginer.

Grâce aux forces communes dans la communauté de la recherche et des soins de santé, nous nous dirigons vers des temps meilleurs.

Mes pensées vous accompagnent.

SILVIA »

Lire aussi : Le roi Harald a remis les prix de la recherche cardiaque et de la recherche sur la démence

Source : Kungahuset

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.