Silvia et Sofia de Suède : la reine et sa belle-fille veulent sécuriser la présence en ligne des enfants

La reine Silvia de Suède et sa belle-fille, la princesse Sofia de Suède, ont toutes les deux pris part au Forum mondial de l’enfant, qui se tenait virtuellement, en raison du contexte sanitaire actuel. La réunion du jour était déjà le quatrième et dernier volet du Action Lab, organisé cet automne par le Global Child Forum.

(Photo : Victor Ericsson/Kungl. Hovstaterna)

Lire aussi : La reine Silvia ouvre le débat de la conférence sur les droits des enfants du Global Child Forum

Discours de la princesse Sofia au quatrième Action Lab du Global Child Forum

La reine Silvia et l’épouse de son fils, le prince Carl Philip, ont prononcé un discours, avant et après les discussions du jour. Le thème des discussions de ce quatrième Action Lab était de savoir comment protéger les droits des enfants en ligne alors que de nouveaux services numériques ne cessent d’émerger.

C’est la princesse Sofia, maman de deux jeunes enfants, qui a ouvert le forum en prononçant un discours dans le cadre de ces discussions sur la sécurité des enfants en ligne : « Les enfants et Internet ont une relation complexe », a déclaré en anglais la princesse. « D’une part, Internet offre aux enfants et aux jeunes tant de choses positives : un accès à des offres éducatives, des canaux pour s’exprimer, une chance de se connecter avec les autres. D’un autre côté, comme nous le savons tous, la vie en ligne comporte de nombreux risques. »

(Photo : Victor Ericsson/Kungl. Hovstaterna)

Lire aussi : Sofia de Suède se bat pour l’avenir des enfants

« 81% des enfants du monde ont désormais une présence en ligne avant d’avoir 2 ans ! », explique la princesse, qui elle-même pour des raisons évidentes, affiche elle aussi sur les réseaux sociaux des photos du prince Alexander et du prince Gabriel, 4 et 3 ans.

La princesse Sofia a principalement voulu mettre en garde sur la collecte de données concernant les enfants et les questions de vie privée qui y sont liées. « La génération qui a mis au point Internet a pu grandir sans un enregistrement numérique de chaque achat et de chaque interaction numérique et de chaque minuscule action numérique qu’elle a prise. Leur passé et leur vie privée étaient à eux. Mais la génération d’aujourd’hui et les générations à venir seront tenues responsables de leur incontournable identité en ligne. »

Lire aussi : Sofia de Suède inaugure la nouvelle école qui remplace l’école où elle a étudiée enfant

Discours de la reine Silvia qui clôt les débats

La reine Silvia, quant à elle, a mis fin aux débats en prononçant un discours de clôture. « Pour parvenir à un avenir durable, nous devons répondre aux besoins des enfants et des jeunes d’aujourd’hui et investir dans leur avenir. Et maintenant, mon défi pour vous est le suivant : Demandez-vous : “comment mon entreprise, mon produit ou mon service ont-ils un impact sur la vie des enfants ?” », demande la reine à ses interlocuteurs.

« Et : “Que puis-je faire pour améliorer la vie des enfants, assurer leur bien-être et créer une société juste où ils peuvent grandir et s’épanouir ?” ». L’épouse du roi Carl XVI Gustaf en a aussi profité pour remercier les organisateurs de ces débats, se réjouissant du succès de ces quatre séances de discussions en ligne de cet automne.

Lire aussi : La reine Silvia inaugure une maison de l’enfance à Düsseldorf

Source : Kungahuset

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr