La rénovation des bureaux de Carl Philip de Suède aux frais de l’État fait polémique

Tout comme la princesse Madeleine a pu être critiquée pour les frais engendrés pour la rénovation de son pied-à-terre en Suède, son frère, le prince Carl Philip est au cœur d’une polémique en Suède, juste avant Noël. La presse a découvert les factures de rénovation des Écuries de la Cour pour qu’il puisse y aménager sa société de design. Des rénovations payées par l’État.

Hovstallet ou les Écuries de la Cour, ont été rénovées au frais de l’État pour y accueillir les bureaux commerciaux du prince Carl Philip (Photo : WikiCommons)

Lire aussi : Quel titre pour le troisième enfant de Carl Philip et Sofia de Suède ?

Un bâtiment public a été rénové pour y accueillir les bureaux de la société privée du prince Carl Philip

L’Expressen a publié les factures envoyées suite aux rénovations qui ont eu lieu au Hovstallet, les Écuries de la Cour construites en 1894, afin que le prince Carl Philip puisse y installer les bureaux de son entreprise. Contrairement à d’autres monarchies, le prince Carl Philip, 41 ans, bien que travaillant pour la Couronne, a également le droit de mener une vie professionnelle en tant que civil, connu alors comme Carl Philip Bernadotte.

Le papa du prince Alexander et du prince Gabriel, dont son épouse la princesse Sofia a annoncé attendre un troisième enfant, a d’ailleurs une vie professionnelle bien remplie. Pilote de course professionnel, il a également fondé il y a quelques années une entreprise de design avec son associé Oscar Kylberg, qui aujourd’hui a créé NJRD, sa propre marque.

Carl Philip de Suède et son associé Oscar Kylberg ont installé les bureaux de leur société de design au Hovstallet après des travaux de rénovations coûteux (Photo : Bernadotte & Kylberg)

Il y a cinq ans, lorsque sa société Bernadotte & Kylberg AB s’est cherchée de nouveaux bureaux, le fils du roi Carl XVI Gustaf a jeté son dévolu sur les Écuries royales. Néanmoins, celles-ci avaient besoin de quelques travaux pour se transformer en bureaux. Les Écuries de la Cour appartiennent au Fastighetsverket, l’agence publique qui gère les biens de l’État, comme tous les autres bâtiments royaux, monuments, parcs, etc.

Les travaux ont coûté 100 000 euros à l’État

Le coût total des rénovations prises en charge par l’organisme public s’élève à  1 037 711 couronnes suédoises hors TVA, soit environ 102 000 euros. Les frais conséquents font polémique aujourd’hui en Suède, puisque l’argent du contribuable a servi à aménager une partie d’un bâtiment public pour une activité commerciale du prince Carl Philip, qu’il exerce en dehors de ses fonctions royales. Notons tout de même que son entreprise n’est pas hébergée gratuitement, puisque comme toute entreprise, elle paie un loyer pour occuper les lieux. Bernadotte & Kylberg AB paie un loyer mensuel de 11 000 couronnes, soit environ 1100 euros.

Carl Philip de Suède et son épouse Sofia (Photo : Robert Eklund/Stella Pictures/ABACAPRESS.COM)

L’aménagement du pied-a-terre de la princesse Madeleine a coûté 500 000 euros

Comme le rappelle la presse suédoise, la polémique est principalement due au fait que la princesse Madeleine elle-même avait déjà été critiquée, alors qu’elle aussi avait investi une partie de ce même bâtiment. Aujourd’hui, la princesse Madeleine vit avec sa famille en Floride. Elle bénéficie néanmoins d’un pied-à-terre en Suède. Il s’agit d’appartements privés aménagés dans les Écuries royales. L’Expressen affirme que les rénovations et l’agrandissement des appartements auraient coûté 5 millions de couronnes, soit environ 500 000 euros.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Comments are closed