Elisabeth de Belgique entre à l’École royale militaire

C’est un grand moment pour la princesse Élisabeth de Belgique, 18 ans, héritière du trône, et à ce titre, duchesse de Brabant. Elle sera un jour la première Reine régnante de Belgique et elle est la première à faire son entrée à l’École royale militaire, une tradition réservée jusqu’ici aux membres masculins de la famille. La future souveraine s’engage dans l’armée de son pays, puisque, rappelons-le, le roi est le chef des armées. Ce lundi 31 août, la princesse Élisabeth a fait sa rentrée parmi les élèves-officiers.

La princesse Elisabeth, duchesse de Brabant a fait sa rentrée à l’École royale militaire ce lundi (Photo : WikiCommons)

Lire aussi : La princesse Élisabeth rejoindra l’École royale militaire

La duchesse de Brabant débute son cursus universitaire à l’armée

La princesse Élisabeth est une recrue comme les autres. Elle n’aura pas droit à un traitement de faveur et elle sera pensionnaire de l’École royale militaire (ERM), cette université au statut particulier, puisqu’il s’agit de la seule école universitaire subsidiée par l’État. La formation commence par l’incorporation, puis par la visite du camp d’Elsenborn (à la frontière allemande) pour y débuter la Pim (phase d’initiation militaire).

La duchesse de Brabant a choisi de suivre sa formation d’un an dans le pôle néerlandophone, qui est dirigé par une femme, le général-major Lutgardis Claes. Il s’agit de la 160e promotion dispensée par l’école. Outre la formation militaire, les élèves-officiers suivent également un enseignement universitaire dans différentes section. La fille aînée du roi Philippe et de la reine Mathilde a choisi la filière Sciences sociales et militaires (SSMW) durant laquelle elle suivra des cours de communication, de relations internationales et de géopolitique, de leadership, de travail en groupe et de management, comme le rapporte le Palais royal.

Depuis la réussite de son baccalauréat international à l’UWC Atlantic au Pays de Galles, la duchesse de Brabant s’entraine pour améliorer sa condition physique en vue d’intégrer l’École royale militaire ce 31 août 2020 (Photo : Palais royal)

Lire aussi : Cérémonie d’anniversaire des 18 ans d’Élisabeth de Belgique : Suivre en direct

La princesse Elisabeth poursuit la tradition familiale en intégrant la 160e promotion de l’École royale militaire

Après un mois, d’ici le début octobre, après avoir réussi les premières étapes, elle recevra le béret bleu de l’École royale militaire. Les nouveaux élèves-officiers de l’ERM paraderont alors lors d’un défilé sur l’Esplanade du Cinquantenaire à Bruxelles. « Les étudiants de l’École royale militaire se réjouissent de l’arrivée de notre princesse héritière belge et lui réservent un accueil chaleureux. Les enseignants, les professeurs et le personnel de l’ERM feront également tout leur possible pour lui offrir une année académique enrichissante », peut-on lire sur le site de l’ERM

La princesse héritière perpétue une tradition familiale. Le dernier membre de la famille à avoir intégré l’École royale militaire est son cousin, le prince Amedeo. Le fils aîné de la princesse Astrid est sorti en 2005 de la 144ème promotion, dans la même filière que la princesse Elisabeth. Le prince Laurent, oncle d’Elisabeth est sorti de la 123e promotion. Le roi Philippe lui-même est sorti de la 118e promotion Toutes Armes, qui correspond à la filière actuelle suivie par sa fille. Quant au prince Alexandre, le troisième fils du roi Léopold III, il a été diplômé de la 115e promotion Polytechnique.

YouTube video

Lire aussi : Joachim de Danemark est diplômé du Centre des hautes études militaires

Sources : Palais royal et ERM

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr