La discrète réunion du prince William avec l’ancien Premier ministre Gordon Brown questionne les Britanniques

Le prince William était pendant 5 jours en Écosse, installé dans le palais de Holyrood, le lieu de travail et la résidence officielle lorsque le souverain ou son représentant se trouve dans la nation du nord. Durant ce séjour, le fils du prince de Galles n’a rencontré que deux représentants politiques, la Première ministre écossaise et l’ancien Premier ministre britannique Gordon Brown. L’audience entre le duc de Cambridge et Gordon Brown fait couler beaucoup d’encre dans la presse au lendemain de la rencontre.

le prince william a tenu une réunion secrète avec Gordon Brown
Le prince William et Catherine Middleton, comte et comtesse de Strathearn, lors de la cérémonie de départ organisée le dernier jour de leur séjour au palais de Holyrood en Écosse. Avant de partir, le prince William a tenu une réunion secrète avec Gordon Brown (Photo : Jane Barlow/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Les plus tristes et les plus heureux souvenirs du prince William sont en Écosse

L’ancien Premier ministre Gordon Brown se rend au palais de Holyrood

Selon L’Express, c’est à un homme politique que les Unionistes doivent leur victoire du «non» au référendum de 2014 : Gordon Brown. Député travailliste pendant plus de 30 ans, Gordon Brown fut Premier ministre du Royaume-Uni de 2007 à 2010. L’homme politique d’origine écossaise continue à militer pour l’union du Royaume-Uni, alors que les mouvements indépendantistes écossais se font de plus en plus remarquer.

La visite du prince William à Édimbourg, connu comme le comte de Strathearn en Écosse, a été perçue comme une véritable campagne de séduction. Fin de l’année, William et Kate avaient entrepris un voyage à bord du Train royal, qui parcourait tout le Royaume-Uni, y compris l’Écosse. La semaine dernière, le prince Charles et son épouse se sont rendus en Irlande du Nord, autre nation qui menace fréquemment de prendre la fuite, pour célébrer le centenaire de l’Irlande du Nord.

Le prince William était officiellement en Écosse pour ouvrir et clôturer l’Assemblée générale de l’Église d’Écosse, nommé Lord Haut Commissaire par la reine Elizabeth II pour la représenter. En marge de ces deux événements, organisés les 22 et 27 mai, le prince William a assuré de nombreux engagements, principalement liés aux actions de bienfaisance menées ou soutenues par l’Église.

Un rendez-vous que le Palais voulait garder discret

Mais il y a un rendez-vous qui intrigue. Hier, Gordon Brown s’est rendu au palais de Holyrood pour rencontrer le comte de Strathearn, juste avant son départ. Une audience étonnante puisque rien ne justifie la rencontre. Le prince William avait déjà rencontré Nicola Sturgeon, l’actuelle Première ministre écossaise. Rencontrer la Première ministre en fonction semble une évidence, d’autant plus qu’elle aussi assistait à l’Assemblée générale.

On ne sait pas ce qui a été dit entre William et Gordon Brown. Probablement que les deux hommes ont parlé de choses et d’autres, sans qu’il y ait derrière cette rencontre un agenda précis, d’autant plus que Sarah, l’épouse de l’ancien Premier ministre était présente. Pourtant, à la fin de l’audience, une équipe de journalistes de Channel 4, qui se tenait sur la voie publique a été interdite par le service du palais à filmer Gordon Brown sortir de Holyrood.

C’est le journaliste de Channel 4 Krishan Guru-Murthy qui a fait part de sa mésaventure sur Twitter. «Ce soir, Gordon Brown, qui vient de lancer une campagne pour sauver l’Union, vient d’avoir une rencontre non médiatisée avec le prince William.» Selon le journaliste, la rencontre était «si sensible que Channel 4 a été interdite de diffuser des images prises depuis les portes extérieures du palais !» La visite coïncide avec l’annonce que le groupe de réflexion Our Scottish Future, lancé par Gordon Brown, devenait officiellement un nouveau mouvement politique.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr