La robe de mariée de la princesse Yasmine Murat : croquis, broderies, symboles dévoilés lors des essayages

Ce 22 octobre 2022, le prince Joachim et la princesse Yasmine Murat se sont dit oui en la cathédrale Saint-Louis des Invalides. La mariée portait un diadème qu’elle avait dessiné elle-même et une robe confectionnée par Hervé Moreau Couture. La robe comportait de nombreux éléments symboliques brodés aux fils d’or. Rien n’était laissé au hasard, y compris la longueur de la traîne. La princesse Yasmine nous invite à ses essayages pour découvrir en détail sa somptueuse robe de mariée.

Lire aussi : Gala de mariage du prince Joachim et de la princesse Yasmine Murat aux Invalides en présence de membres de familles royales étrangères

Dernier essayage de la robe de mariage de la princesse Yasmine Murat

Quelques jours avant son mariage, la princesse Yasmine Murat essayait une dernière fois sa robe de mariée. L’essayage clôturait une année travail et de collaboration entre la princesse et Hervé Moreau Couture. La princesse Yasmine a épousé civilement le prince Joachim Murat à Paris en mars 2021. Ils ont accueilli leur premier enfant en août 2021.

Le prince Joachim et la princesse Yasmine Murat dans la cathédrale Saint-Louis des Invalides (Photo : David Nivière)
Le croquis de la robe par le couturier (Photo : Image fournie pour Histoires Royales)
Croquis de la robe de mariage de la princesse Yasmine Murat (Photo : David Nivière)

Lire aussi : Le diadème de mariage de la princesse Yasmine Murat : une création en or blanc sertie de diamants, de perles et d’une émeraude

Ce 22 octobre 2022, le prince Joachim et la princesse Yasmine Murat se sont mariés en la cathédrale Saint-Louis des Invalides, devant un prestigieux parterre d’invités. Tous les regards se sont tournés vers la princesse, arrivée au bras de son frère, et suivie par une traîne d’exactement 3,08 mètres. Une longueur qui n’a pas été choisie par hasard. Elle fait référence au 3 août, jour de la naissance du premier enfant de Yasmine et Joachim.

La longueur de la traîne rappelle la date de naissance du petit prince Joachim (Photo : David Nivière)
Le couturier Hervé Moreau replace la traîne de la princesse (Photo : David Nivière)
La princesse Yasmine Murat lors de son dernier essayage avant son mariage (Photo : David Nivière)

Lire aussi : Le mariage du prince Joachim et de la princesse Yasmine Murat aux Invalides

Une traîne aux broderies symboliques

« La robe est en mikado de soie », nous précise le couturier qui nous a montré tous les détails de cette robe incroyable. Le corset est en mikado de soie, drapé de tulle de soie. Dans l’église et lors de la soirée, la princesse portait un boléro pour se couvrir les épaules dénudées.

Des motifs ont été brodés aux fils d’or par Anissa Belkebir de la Maison Hortense, créatrice de robes rappelant les origines algériennes de la princesse. Les motifs représentent des épis et des abeilles.

Détail des épis de blé et des abeilles sur la traîne (Photo : Histoires Royales)

Les abeilles sont présentes sur le manteau impérial des armoiries de Napoléon, un symbole qui fait référence au trésor de Childéric 1e, fondateur en 457 de la dynastie mérovingienne et père de Clovis.

La princesse Yasmine et le prince Joachim Murat à la sorte de la cathédrale (Photo : Histoires Royales)

Lire aussi : Le prince Jean-Christophe Napoléon témoin du mariage du prince Joachim Murat aux Invalides

On trouve aussi le monogramme de la princesse, brodé sous la couronne impérial et souligné par une gerbe d’épis de blé. Sur la tête, la princesse Yasmine portait un diadème qu’elle a dessiné elle-même et a fait confectionner par le joaillier Julian Pelliccia. Le diadème en or blanc est serti de diamants, de perles et d’une émeraude que la princesse a reçue du prince Joachim à l’occasion de la naissance leur fils.

Le diadème en or blanc serti de diamants comprend des perles et une émeraude symbolique (Photo : David Nivière)

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr