Robe en dentelle Valentino pour la reine Máxima au concert offert au couple présidentiel allemand

Pour marquer la fin du deuxième jour de la visite d’État du roi Willem-Alexander et de la reine Máxima en Allemagne, les souverains néerlandais ont rendu la pareille à leurs hôtes, en organisant chez eux un concert au Konzerthaus de Berlin. La reine Máxima est apparue dans une robe à volants et en dentelle bleu ciel de chez Valentino.

Lire aussi : La reine Máxima sort le diadème des Stuart pour le banquet d’État en Allemagne… sans le précieux diamant

Le couple royal néerlandais invite le couple présidentiel allemand à un concert

Le roi et la reine des Pays-Bas effectuent leur 20e visite d’État depuis l’ascension de Willem-Alexander sur le trône néerlandais en 2013. Cette visite d’État de trois jours a débuté le 5 juillet. Comme le veut la tradition, la première journée se conclut par le banquet d’État organisé par le chef d’État du pays hôte. Une autre tradition diplomatique veut que les invités organisent eux-mêmes un événement pour remercier leurs hôtes.

Le roi Willem-Alexander et son épouse accueillent le couple présidentiel allemand devant le Konzerthaus de Berlin (Photo : Robin Utrecht/ABACAPRESS.COM)

Pour conclure la deuxième journée de visite, ce sont donc le roi et la reine des Pays-Bas qui accueillaient le couple présidentiel allemand devant leur propre salle de concert située sur la place du Gendarmenmarkt à Berlin. Cet événement appelé la «contre-performance», a pris la forme d’un concert offert par le couple royal au président fédéral Frank-Walter Steinmeier et son épouse, Elke Büdenbender. La Première dame allemande est arrivée au Konzerthaus avec le pied dans une attelle, s’appuyant sur des béquilles.

La reine Maxima porte une robe Valentino (Photo : Robin Utrecht/ABACAPRESS.COM)

La robe bleu ciel en dentelle et à volants de la reine Máxima

Le roi Willem-Alexander portait un smoking, alors que son épouse avait sorti de sa garde-robe sa longue robe Valentino, qui avait déjà fait sensation lors d’un dîner à Monaco en 2011. Selon l’experte de la mode royale Josine Droogendijk, la robe bustier est faite de dentelle et de soie plissée.

Autour du cou, la reine Máxima portait l’imposant collier de diamants et d’aigues-marines de style Belle Époque. La reine Emma aurait acheté le bijou au bijoutier de La Haye Burnier comme cadeau d’anniversaire pour sa petite-fille Juliana, fin du 19e siècle, explique All Things Royal. La collier d’aigues-marines fait partie d’une parure complète avec un diadème déjà porté par la reine Máxima. Les boucles d’oreilles sont assorties ainsi que la boucle de la ceinture, qui comprend une pierre de la même couleur. Dans les cheveux, pour maintenir son side-hair, la reine a accroché une pince à cheveux sertie de diamants en forme d’épis de blé.

La reine Maxima porte un ensemble de bijoux en aigues-marines (Photo : Robin Utrecht/ABACAPRESS.COM)

L’orchestre, dirigé par Iván Fischer, a joué un concerto pour violon de Mozart. Durant la prestation, la reine Máxima a recouvert ses épaules d’un châle qu’elle portait nouée à ses manches au début de la soirée. Ce concert vient conclure une deuxième journée très chargée, qui avait commencé par la visite du dôme de verre du Reichstag, une visite et un discours au Bundestag ou encore une dernière rencontre avec Angela Merkel.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr