La reine Máxima sort le diadème des Stuart pour le banquet d’État en Allemagne… sans le précieux diamant

Le roi Willem-Alexander et la reine Máxima des Pays-Bas effectuent leur première visite d’État post-crise sanitaire. Les souverains néerlandais sont en Allemagne pour trois jours. Comme le veut la tradition diplomatique, la première journée de visite se conclut par un banquet d’État organisé par le chef d’État hôte. C’est donc au château de Bellevue, à Berlin, que le roi et la reine ont diné, ce 5 juillet. La reine Máxima portait sur sa tête le prestigieux diadème des Stuart… sans le diamant emblématique.

Pour ce banquet d’État en Allemagne, la reine Máxima portait le diadème des Stuart en version allégée. Le précieux diamant Stuart central a été démonté (Photo : Mischa Schoemaker/Abacapress)

Lire aussi : Les 7 plus beaux diadèmes portés par la reine Máxima

Une première journée en Allemagne qui se conclut par un banquet d’État

Dès leur arrivée en Allemagne, le roi Willem-Alexander et la reine Máxima se sont rendus au château de Bellevue, la résidence officielle du président fédéral allemand. Après l’accueil protocolaire, le roi Willem-Alexander a continué sa journée en compagnie du président Frank-Walter Steinmeier. Ensemble, les deux chefs d’État ont par exemple visité le Centre Anne Frank ou le monument de la Nouvelle Garde.

La reine Máxima a participé à une réunion sur la coopération germano-néerlandaise à l’ambassade des Pays-Bas avant de retrouver son époux. Ensemble, ils ont posé devant la porte de Brandebourg, puis ils ont visité l’Institut Robert Koch. En soirée, les souverains néerlandais étaient attendus à la résidence du président pour participer au traditionnel banquet d’État.

Arrivée en matinée du roi Willem-Alexander et de son épouse au château de Bellevue, accueillis par le président de la République fédéral allemande (Photo : RVD)

Lire aussi : Amalia des Pays-Bas porte des bijoux de famille pour la première fois

La reine Máxima porte le diadème des Stuart

Pour ce diner d’État, la reine Máxima avait abandonné sa robe Natan, portée tout au long de la journée. Elle a choisi de porter une robe rose violacée du créateur Jan Taminiau. La reine Máxima a déjà porté cette robe à plusieurs reprises, notamment au cinquantième anniversaire du roi Willem-Alexander en 2017 et au cinquantième anniversaire du prince héritier Frederik de Danemark en 2018.

Lors de sa visite d’État au Royaume-Uni, la reine Máxima portait le diadème des Stuart en version complète, avec le gros diamant au centre (Photo : Mischa Schoemaker/Abacapress)

Si la robe ne nous procure plus le même effet de surprise, c’est à chaque fois un émerveillement que de découvrir le diadème des Stuart sur la tête de la reine des Pays-Bas. Ce diadème que Máxima avait osé porter pour la première fois au diner d’État au Luxembourg, en 2018, avait créé l’événement à l’époque. C’était alors une véritable surprise car il n’avait plus été aperçue depuis que la reine Juliana l’avait porté en 1971. Néanmoins, le diadème était à peine reconnaissable, car le précieux diamant central avait été démonté.

La reine Máxima et le roi Willem-Alexander des Pays-Bas arrivent au diner d’État à Berlin (Photo : Mischa Schoemaker/Abacapress)

Pour accompagner le diadème des Stuart et sa robe Jan Taminiau à fleurs en relief brodées, la reine Máxima portait au poignet le bracelet des Indes orientales néerlandaises. Aux oreilles, elle portait les boucles d’oreilles qui compose la parure complète avec le diadème, et un collier rivière de diamants autour du cou. Le roi Willem-Alexander et son épouse avaient épinglé leur nouvelle décoration reçue plus tôt dans la journée. Le président allemand a remis au couple royal l’ordre du Mérite de la République fédérale allemande.

La reine Máxima a porté le diadème des Stuart à plusieurs occasions, en version allégée, sans le diamant. Le nom du diadème rappelle l’une des anciennes dynasties britanniques et la reine des Pays-Bas a donc trouvé opportun de le porter lors de son diner d’État à Buckingham Palace en 2018, en présence de la reine Elizabeth II et de sa famille. Ce jour-là, le gros diamant avait retrouvé sa position centrale.

(Photo : Mischa Schoemaker/Abacapress)

Le diadème est reconnaissable par ce diamant de taille inhabituelle au sommet du bijou. Le gros diamant de taille rose en forme de poire est de 39,75 carats et a une couleur légèrement bleutée. Le diadème porte le nom de Stuart en référence à cette pierre ayant appartenu au roi Guillaume II et à la reine Marie II d’Angleterre. Ce co-règne était assez particulier dans l’histoire de l’Angleterre, d’autant plus que Guillaume II était un prince d’Orange.

Le diadème des Stuart porte ce nom en référence au diamant central ayant appartenu à Marie II d’Angleterre.

À la mort de Guillaume II, en 1702, le diamant est retourné aux Pays-Bas, dans la famille de Guillaume II, comme l’explique le blog Royal Order of Sartorial Splendor. Mais ce diamant n’a pas toujours trôné au centre d’un diadème. En 400 ans, il s’est retrouvé au centre d’une broche, puis en pendentif autour du cou et enfin, c’est en 1897 que la reine Wilhelmina fut la première à le porter sur un diadème. 

En réalité, selon Court Jeweler, c’est la reine Emma qui a fait faire le bijou pour que sa fille Wilhelmina puisse le porter lors de sa cérémonie d’investiture. Le bijou a été porté à plusieurs reprises par la reine Juliana, qui a choisi de le porter pour sa fête d’anniversaire en 1962. Comme la reine Máxima plus tard, elle avait eu l’idée de porter le diadème des Stuart lors d’un banquet d’État organisé par Elizabeth II en 1972.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr