Le roi Mswati III affirme avoir guéri du coronavirus grâce à un médicament taïwanais

Le roi Mswati III, qui a été touché par le coronavirus en début de l’année, a annoncé ce vendredi qu’il a guéri grâce à un traitement envoyé par la présidente de Taïwan. Le roi d’eSwatini n’a pas précisé de quel médicament il s’agissait. Le souverain espère également que son pays recevra prochainement des doses de vaccin.

Guéri du coronavirus grâce à la présidente de Taïwan. Le roi Mswati III ici au siège des Nations Unies en 2019 (Photo :  Jemal Countess/UPI/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Les 15 femmes du roi Mswati III d’Eswatini : 34 enfants, évasions, mariage forcé, enlèvements de mineures,…

Mswati III guéri grâce à des médicaments envoyés par la présidente de Taïwan

Les conditions de santé du roi Mswati III sont aussi troubles que ses déclarations. En avril 2020, le souverain d’eSwatini était hospitalisé dans un état grave après avoir contracté le coronavirus. Entre les sources du Palais, qui démentent systématiquement toute information concernant le roi, et les détracteurs, qui dénigrent à outrance le souverain, démêler le vrai du faux est parfois une tâche compliquée.

Ce vendredi, le roi Mswati III a affirmé avoir été soigné avec un traitement taïwanais envoyé directement par Tsai Ing-wen, alors qu’il souffrait du coronavirus en début d’année. Tsai Ing-wen est la présidente de la République de Chine, appelée communément Taïwan. « Nous avons découvert ce médicament après que j’ai été testé positif au Covid-19 pendant quelques jours durant la première semaine de janvier 2021 », affirme le roi, des propos relayés par l’AFP.

Ce médicament au « succès remarquable » lui aurait été administré par perfusion. Le roi de l’eSwatini, ce royaume connu comme le Swaziland jusqu’en 2018, espère également que d’autres doses seront envoyées dans son pays, bien que cela puisse « prendre un peu de temps, car elles ne sont pas disponibles facilement ».

Lire aussi : Le roi Mswati III annule son anniversaire et reverse l’argent prévu pour les festivités à la lutte contre le coronavirus

Le mystérieux médicament arrange la diplomatie swazi-taïwanaise

La dernière monarchie absolue d’Afrique connait une seconde vague de contamination au coronavirus particulièrement violente. Le pays d’1,1 million d’habitants, enclavé entre l’Afrique du Sud et le Mozambique, n’a pas encore reçu de vaccin. En décembre 2020, le Premier ministre Ambrose Dlamini est décédé des suites du covid-19.

Quant au médicament vanté par le roi Mswati III, il soulève des interrogations. Rappelons que l’eSwatini fait partie des 15 pays au monde à reconnaitre Taïwan. Il est le seul pays africain à le reconnaitre, le dernier étant le Burkina Faso, qui en 2018 a décidé de reprendre ses relations diplomatiques avec la Chine. L’eSwatini tente de se positionner entre Taipei et Pékin.

Récemment, la princesse Sikhanyiso, fille du roi Mswati III et ministre des Communications du pays, a changé de position à plusieurs reprises concernant le bloquage des entreprises chinoises sur le territoire. Après avoir annoncé rejoindre le Clean Network initié par Donald Trump, qui visait à interdire Huawei et le déploiement technologique chinois, elle semble finalement avoir fait marche-arrière.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Comments are closed