Le roi Mswati III en état critique : difficultés respiratoires liées au coronavirus

Le roi Mswati III de l’eSwatini, connu jusqu’en 2018 comme étant le Swaziland, est actuellement hospitalisé, après avoir contracté le coronavirus. Le roi de l’eSwatini, 51 ans, est le dernier monarque absolu d’Afrique. Selon l’agence de presse officielle du pays, il serait dans un état critique, présentant de grandes difficultés respiratoires.

Mise à jour : Le gouvernement swazi réfute cette information provenant du Swaziland News et son rédacteur en chef Zweli Martin Dlamini. Ce dernier maintient néanmoins sa version, basant ses allégations sur des sources fiables. Le gouvernement est habitué à couvrir certaines informations.

Le roi Mswati III est à l’hôpital, dans un état critique, contaminé par le coronavirus (Image : AP/SIPA)

Lire aussi : Les 15 femmes du roi Mswati III d’Eswatini : 34 enfants, évasions, mariage forcé, enlèvements de mineures,…

L’eSwatini était pourtant relativement épargné par le coronavirus

Le roi Mswati III avait pourtant pris de sages décisions depuis le mois de mars. L’eSwatini fut l’un des premiers pays du sud de l’Afrique à imposer un confinement à sa population, à fermer ses frontières et à ne laisser ouvert que les commerces d’alimentation. Pourtant, malgré ces mesures, le Roi a été contaminé par le virus. Le pays compte 1,1 million d’habitants et officiellement 15 cas de personnes contaminées et testées positives au covid-19, dont le roi Mswati. Cela faisait quelques jours qu’il n’apparaissait plus en public et se faisait discret. Vendredi dernier, jour de Vendredi Saint, il avait annulé sa présence à l’office religieux. Le gouverneur du palais de Ludzidzini avait déclaré que malgré son absence « où qu’il soit, il sera présent par la prière ». Cette phrase aurait dû mettre la puce à l’oreille de la population.

Lire aussi : Le roi Mswati III annule son anniversaire et reverse l’argent prévu pour les festivités à la lutte contre le coronavirus

Le roi Mswati III aurait été contaminé par des soldats taïwanais

Finalement, lundi soir, Swaziland News a annoncé que le roi Mswati III se trouvait à l’hôpital royal de Manzana, dans un état critique, avec des difficultés à respirer. Le roi Mswati III, qui avait imposé une quarantaine à ses enfants revenus d’Europe où ils suivent leurs études, aurait dû se montrer plus prudent. Dans son pays, où le virus ne circule pas, il sait comment il l’a attrapé. Il avait rencontré au mois de mars une délégation de 400 soldats en provenance de Taïwan.

Les soldats taïwanais sont venus livrer deux hélicoptères commandés par l’eSwatini. Le roi était présent pour réceptionner les hélicoptères, puis il a invité les soldats à dîner au palais. Il leur a serré la main, un à un, et a posé à leurs côtés suite à la demande des journalistes. Quelques jours plus tard, on apprenait que deux des 400 soldats étaient contaminés par le coronavirus. Suite à cette visite et après avoir appris la maladie des soldats, il s’était imposé une quarantaine volontaire depuis la mi-mars, d’où son absence qui posait question. Une conférence de presse avait été exigée par les médias, afin qu’il en dise plus sur les raisons de son absence. Celle-ci est annulée, maintenant que les conditions médicales du monarque polygame sont connues.

Lire aussi : Les nombreux enfants du roi Mswati III en quarantaine depuis leur retour de l’étranger

Premier chef d’État au monde à se faire hospitaliser

Le roi Mswati III devient donc le premier chef d’État au monde à se trouver dans un état critique, nécessitant une hospitalisation. Le premier chef d’État à avoir été testé positif au covid-19 est le prince Albert de Monaco, qui lui, s’en est remis au bout de deux semaines de quarantaine. La maladie ne l’empêchait pas de travailler. Le prince Charles fut l’autre personnalité royale de haut rang à avoir attrapé le virus. Rappelons que Charles de Habsbourg-Lorraine fut la première royauté à avoir été contaminée, d’autres ont suivi, comme trois frères de la famille impériale du Brésil. Parmi les trois frères, seul le prince Antonio se trouvait dans un état critique. Ce dernier, est sorti avant-hier, guéri. Malheureusement, le coronavirus a déjà fait une victime parmi les royautés, la princesse Marie-Thérèse de Bourbon-Parme est décédée le 26 mars dernier, des suites du virus.

Source : The Zimbabwe Mail

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr