Le roi Philippe et la reine Mathilde au château de Freÿr : les souverains en visite à Ciney et ses environs

Le roi Philippe et la reine Mathilde ont effectué une visite d’une journée dans la province de Namur. Les souverains ont d’abord visité l’école d’agronomie. Ils se sont accordé un bain de foule à Ciney, puis ils ont profité d’une petite excursion en bateau qui les a emmenés jusqu’au château de Freÿr.

Lire aussi : La reine Mathilde visite trois cuisines de l’École hôtelière de Namur

Le roi Philippe et la reine Mathilde intéressés par le parcours des étudiants en agronomie

Au lendemain de leur participation au service commémoratif en mémoire du duc d’Edimbourg à l’abbaye de Westminster, le roi Philippe et la reine Mathilde ont effectué une nouvelle visite en province, mettant le cap sur la région namuroise. Les souverains ont commencé leur journée du 30 mars, en répondant à l’invitation de Richard Fournaux, député provincial de l’Enseignement, de la Formation et des Ressources internes. C’est à l’EPASC, l’École provinciale d’agronomie et des sciences, que le roi et la reine des Belges ont débuté leur visite.

Le roi Philippe et la reine Mathilde ont pris part à une table ronde sur le métier d’agriculteur et l’évolution du métier. Des élèves, des anciens élèves et des parents d’élèves ont rejoint la conversation. Le roi Philippe et la reine Mathilde ont bien entendu fait le tour de l’établissement. Ils se sont arrêtés dans différentes classes, où se donnaient des cours d’horticulture, de sciences ou de mécanique agricole.

Lire aussi : La princesse héritière Victoria visite le château de Strömsholm

Direction Hastière et le château de Freÿr après le bain de foule à Ciney

La DH explique le contenu du cours de science et les expériences auxquelles les souverains ont pu assister au laboratoire. « Au menu : fabrication de savon, extraction d’adn et mesurage du taux d’acide lactique naturellement présent dans le lait et de sucre dans le jus de pomme. » Pour clôturer cette visite, une capsule temporelle indiquant la visite du couple royal, a été enfouie dans une pelouse de l’école.

Après cette visite studieuse et instructive, le roi et la reine se sont accordé un bain de foule. Les souverains ont pris la direction de la place Monseu à Ciney. « Monseu » est la version de « Monseigneur », en wallon. Le nom de la place fait référence au prince-évêque de Liège, qui au 16e siècle avait acquis des jardins pour y créer une place publique. « Le Collège communal est honoré que le Palais Royal ait choisi Ciney pour cette rencontre avec la population, et espère que les Cinaciens seront en nombre sur la Place Monseu », avait déclaré le porte-parole de Ciney avant la visite.

Le roi Philippe et la reine Mathilde à bord d’un bateau de croisière, arrivent au château de Freÿr (Photo : Abacapress)

Après ce bain de foule dans le centre-ville de Ciney, capitale du Condroz qui compte près de 20 000 habitants, le roi Philippe et la reine Mathilde sont montés à bord d’un bateau de la Compagnie des croisières mosanes. Ils ont embarqué à Anseremme et ont débarqué à Hastière, là où se situe le château de Freÿr-sur-Meuse.

Les souverains ont visité les jardins du château à flanc de falaise, le long de la Meuse (Photo : Wikimedia Commons)

Le château de Freÿr se situe à l’emplacement d’un ancien château fort cédé par le comte de Namur à Jean de Rochefort, dont son héritière se maria à Jacques de Beaufort en 1410. Le château fort, toujours propriété des Spontin-Beaufort, a été détruit au 16e siècle. Guillaume de Beaufort-Spontin a fait reconstruire un manoir en 1571. Le château n’a cessé d’être agrandi et les jardins aménagés durant les siècles suivants. Le château, devenu une maison de plaisance de style Renaissance, a été reconnu comme « Patrimoine exceptionnel de Wallonie ».

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr