Les rois et reines qui assisteront aux funérailles de Benoît XVI

Ce mercredi 4 janvier en matinée, seules quelques cours royales ont confirmé la présence de leur monarque aux funérailles du pape émérite Benoît XVI. Ce jeudi 5 janvier, le pape François présidera la cérémonie à la place Saint-Pierre. Qui sont les rois et reines qui ont confirmé leur présence aux funérailles de l’ancien chef d’État du Vatican ?

Lire aussi : La dépouille du pape Benoît XVI exposée aux fidèles à la basilique Saint-Pierre

Le roi Philippe et la reine Mathilde de Belgique, ainsi que la reine Sofia d’Espagne confirment leur présence aux obsèques

Le pape émérite Benoît XVI, né Joseph Ratzinger, est décédé à 95 ans le 31 décembre 2022. Il fut le souverain pontife, l’évêque de Rome, le 265e chef de l’Église catholique et le chef d’État du Vatican de 2005 jusqu’à sa renonciation en 2013. En sa qualité d’ancien chef d’État, on peut s’attendre à la présence de présidents et monarques du monde entier. Toutefois, le Vatican a déjà précisé que le pape émérite souhaitait des obsèques « sobres ».

À environ 24 heures des funérailles, les cours royales européennes tardent à confirmer la présence de leur souverain à Rome. Le roi Philippe et la reine Mathilde de Belgique ont été les premiers à annoncer qu’ils se rendront sur la place Saint-Pierre. Les parents du roi des Belges, les anciens souverains Albert et Paola, ont rencontré Benoît XVI à plusieurs reprises. On se souvient notamment de la très profonde génuflexion du roi Albert II devant Sa Sainteté en 2009.

Le roi Albert II s’agenouille devant le pape Benoît XVI en 2009, lors de sa venue au Vatican pour assister à la canonisation du père Damien (Photo : Danny Gys/Reporters/ ABACAPRESS)

Lire aussi : Le prince Jean d’Orléans pense avec émotion à son frère aîné, disparu le même jour que le pape Benoît XVI

L’Espagne très catholique a elle aussi confirmé la présence de la reine émérite Sofia, mère du roi Felipe VI. La reine Sofia, connue pour sa grande piétée, née dans la foi orthodoxe, joue souvent le rôle d’ambassadrice de la famille royale aux événements diplomatiques à l’étranger, notamment les funérailles et les mariages royaux. La reine Sofia et le roi Juan Carlos avaient accompagné le roi Felipe et la reine Letizia aux obsèques de la reine Elizabeth II en septembre 2022. En août 2021, la reine Sofia avait assisté seule aux funérailles de la princesse Marie de Liechtenstein, épouse du chef d’État de la principauté. La reine Sofia, qui avait profité de son privilège du blanc, avait accompagné le roi Juan Carlos à la cérémonie d’intronisation du pape Benoît XVI en 2005.

Les royautés européennes étaient réunies au Vatican le 24 avril 2005 pour assister à la messe inaugurale du pontificat de Benoît XVI. Il défile ici en papamobile devant la tribune officielle dans laquelle sont notamment assis, le prince héréditaire Alois de Liechtenstein, le fut roi Philippe avec la future reine Mathilde, le prince Albert II de Monaco, le grand-duc Henri de Luxembourg, la reine Sofia et le roi Juan Carlos d’Espagne (Photo : Mauro Scrobogna/Publifoto/ABACA.

La famille princière de Liechtenstein représentée par le prince Stefan

La principauté de Liechtenstein a elle aussi confirmé la présence d’un représentant de la famille princière. C’est tout naturellement le prince Stefan de Liechtenstein qui représentera la famille. Le prince Stefan est un cousin, relativement éloigné, du chef d’État, le prince souverain Hans-Adam II. Le prince Stefan est un descendant de Jean 1e, souverain de 1801 à 1836. Le prince Stefan a été ambassadeur du Liechtenstein en Suisse, puis en Allemagne et à présent auprès du Saint-Siège, depuis 2017.

Le pape émérite Benoît XVI avait demandé des funérailles sobres. Bien qu’ancien monarque, il n’était plus chef d’État depuis 2013 (Photo : Evandro Inetti/Zuma Press/ISOPIX)

Lire aussi : La réaction du roi Charles III au décès du pape émérite Benoît XVI

Le prince héréditaire Alois de Liechtenstein a exprimé sa « sincère sympathie » dans une lettre de condoléances adressée au pape François, comme le rapporte le portail Kat.ch. La constitution du Liechtenstein indique que le catholicisme est la religion d’État. En 1997, Jean-Paul II a créé l’archidiocèse de Vaduz, qui compte seulement 12 paroisses, avec à sa tête le premier primat du Liechtenstein, Mgr Wolfgang Haas. Auparavant, la principauté dépendant de l’archidiocèse de Choir, en Suisse. La création de l’archidiocèse liechtensteinois fut l’un des combats du prince Hans-Adam II.

L’article 37 de la Constitution du Liechtenstein indique que le catholicisme est la religion de l’État. L’article 9 de la Constitution de Monaco mentionne aussi l’Église catholique comme religion de l’État. Il se pourrait donc que le prince Albert II et la princesse Charlène soient présents aux obsèques du pape émérite. Le prince Albert n’avait pas assisté aux funérailles de Jean-Paul II en 2005, en raison du décès du prince Rainier, quelques jours auparavant. Le prince Rainier III est décédé le 6 avril et Jean-Paul II le 2 avril. Albert était par contre présent à l’intronisation de Benoît XVI le 24 avril.

Il serait aussi étonnant que le grand-duc Henri et la grande-duchesse Maria Teresa de Luxembourg ne soient pas présents aux obsèques. La reine Mathilde, la reine émérite Sofia, la princesse Charlène et la grande-duchesse Maria Teresa font partie de la poignée de reines et princesses autorisées à porter du blanc lors de leurs rencontres avec le pape. Le privilège du blanc est la prérogative exceptionnelle qui permet à ces souveraines catholiques de porter des vêtements, mantilles et voiles blancs, devant le pape, au lieu du noir. Il ne s’agit pas d’une obligation mais d’un privilège que respectent ces dames catholiques aux grandes occasions. Le port de vêtements noirs est par contre une obligation pour toutes les autres dames.

En 2005, les funérailles du pape Jean-Paul II avaient réuni des souverains européens et du monde entier, y compris d’autres confessions. Ces obsèques avaient un caractère de funérailles d’État et des chefs d’État du monde entier s’étaient déplacés. Depuis sa renonciation en 2013, Benoît XVI n’était plus le chef d’État du Vatican.

La reine Margrethe II et son époux avaient assisté aux funérailles de Jean-Paul II en 2005, tout comme le roi Abdallah II et la reine Rania de Jordanie, la reine Sonja de Norvège, l’ancien émir Hamad du Qatar, le roi Carl XVI Gustaf et la reine Silvia de Suède, mais aussi le roi Michel de Roumanie et le prince Charles, tous des membres de familles royales non-catholiques, avaient assisté aux funérailles.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr