Le sultan de Brunei ouvre la 17e séance du Conseil législatif

Ce 15 mars 2021, le sultan Hassanal Bolkiah a ouvert la séance annuelle du Conseil législatif, le parlement de Brunei. L’organe législatif monocaréral du sultanat compte 33 conseillers et a été restauré en 2004.

YouTube video

Lire aussi : Le prince Mateen révèle la cause du décès de son frère et lui rend hommage

Le sultan Hassanal Bolkiah ouvre la nouvelle séance du Conseil législatif

Cela fait 17 ans que le Conseil législatif a été restauré dans le sultanat de Brunei, enclavé dans la Malaisie et bordé par la mer de Chine méridionale. Le sultan Hassanal Bolkiah, 74 ans, qui est à la tête de ce pays de 500 000 habitants depuis 1968, a ouvert la 17e séance annuelle du Conseil législatif ce 15 mars.

Le sultan Hassanal Bolkiah arrive au Conseil législatif, dans la capitale Bandar Seri Begawan, avec son fils, le prince héritier Al-Muhtadee Billah (Photo : Jeffrey Wong/Xinhua/ABACAPRESS.COM)

Le Conseil législatif est l’équivalent d’un parlement monocaréral, instauré en 1959 et dissout en 1984 par le sultan Hassanal Bolkiah. Entre 1984 et 2004, les pouvoirs législatifs appartenaient entièrement au sultan. La nouvelle constitution de 2004 a rétabli le Conseil législatif, composé de 33 membres.

Lire aussi : Le neveu du sultan de Brunei a retrouvé un club : le joueur de foot le plus riche du monde jouera au Portugal

Les 13 premiers membres sont le sultan lui-même, le prince héritier et les 11 ministres qui forment le cabinet ministériel. Trois autres membres sont des nobles, sept autres membres sont des citoyens d’exception. Les dix derniers membres sont des représentants des districts du pays. Le sultan nomme lui-même les membres du Conseil. Comme dans tous les parlements des pays du Commonwealth, toutes les lois doivent d’abord être approuvées par le cabinet ministériel avant d’être proposé au parlement. Une fois le loi votée, elle doit recevoir le consentement du sultan, qui la signe, pour l’acter.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr