Le message de paix sur la robe rouge de la princesse Delphine au défilé de la fête nationale

Ce jeudi, la princesse Delphine assistait pour la deuxième fois au défilé militaire et civil de la fête nationale depuis les tribunes officielles. La demi-sœur du roi Philippe était conviée à s’asseoir avec le père de ses enfants aux côtés du prince Laurent et de la princesse Astrid. Il était à prévoir, au vu des nombreux teasings réalisés sur les réseaux sociaux par Delphine que sa tenue ne passerait pas inaperçue. La fille du roi Albert II portait une robe rouge sur lequel se trouve un motif de colombe.

Lire aussi : Historique : le roi Albert II et la princesse Delphine assurent leur premier engagement public ensemble

La colombe de la paix de la princesse Delphine

Depuis qu’elle a obtenu le titre de princesse de Belgique en octobre 2020, Delphine de Saxe-Cobourg est invitée à participer aux grands événements publics et familiaux. Le 21 juillet 2021, elle avait été invitée à assister pour la toute première fois à la cérémonie de la fête nationale belge, assise à côté de sa demi-sœur et de son demi-frère, la princesse Astrid et le prince Laurent, dans la tribune princière.

En 2022, la princesse Delphine et Jim O’Hare ont répondu présent à la deuxième invitation envoyée par le Palais. Comme l’année dernière, Delphine de Saxe-Cobourg souhaitait mettre en avant le travail d’un créateur belge. Pour sa première apparition, elle avait choisi une robe aux motifs ethniques rappelant les tissus wax utilisés en Afrique. Si la robe Erratum Fashion de Siré Kaba avait déjà fait couler beaucoup d’encre, la tenue portée en 2022 est beaucoup plus sobre mais beaucoup plus symbolique.

Le roi Philippe et la reine Mathilde rejoignent la tribune royale, passant devant le frère et les sœurs du roi (Photo : Oivier Matthys/ AP/ ISOPIX)

Cette année, Delphine de Saxe-Cobourg a fait appel à l’artiste Pol Vogels. Il réalise des créations qui ont un écho particulier pour la princesse, surtout en ces temps troublés par une actualité violente. « Les vêtements permettent de faire passer des messages, et je voulais transmettre un message positif », expliquait Delphine il y a quelques jours à Sudpresse. « Je voulais une tenue qui représente la paix et l’espoir, ce qui est très important avec l’actualité », expliquait la fille du roi Albert II.

Lire aussi : La princesse Élisabeth dans une robe rouge Victoria Beckham au Te Deum de la fête nationale 2022

Delphine de Saxe-Cobourg fait confiance à Pol Vogels pour sa tenue évocatrice de paix

Pol Vogels qu’il puise son inspiration dans son histoire familiale et dans le folklore belge. « Ma collection est un hommage à l’histoire de ma famille et à la tradition belge de l’élevage de pigeons. Mes deux grands-pères ont participé à des courses de pigeons ainsi que mon père. » Ses silhouettes, qui pourraient aussi sortir de l’univers de Magritte ou Ensor, sont inspirées des costumes traditionnels des pigeonniers.

Jim O’Hare, la princesse Dephine, la princesse Claire et le prince Laurent prennent place (Photo : Oivier Matthys/ AP/ ISOPIX)

La tenue a été créée spécialement pour la princesse Delphine et pour la fête nationale. Aux pieds, comme l’année dernière, la princesse Delphine portait des chaussures à plateforme de chez Morobé. Delphine ne porte que des chaussures à plateforme. « Depuis toujours, c’est mon style, ma signature », assure-t-elle. Enfin, elle portait un chapeau conçu par Josje Huisman, qui lance sa marque Cornelia World.

La robe fait écho au discours prononcé la veille de la fête nationale par le roi Philippe, qui a évoqué les conflits en cours à la porte de l’Europe. « Les Ukrainiens se battent et meurent pour sauver leur pays, mais aussi pour sauvegarder la démocratie et les valeurs que nous partageons avec eux. Nous ne nous laisserons pas diviser par le chantage que nous impose une puissance nucléaire pour rompre notre solidarité avec l’Ukraine. Nous continuerons de soutenir le peuple ukrainien. » À noter que les délégations diplomatiques russes et biélorusses n’étaient pas invitées à prendre place dans la tribune du défilé cette année. Certains ont également vu un message caché dans les tenues de la princesse Éléonore et de la reine Mathilde, qui portaient du bleu et du jaune, les couleurs de l’Ukraine.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr