La voiture du roi Philippe au milieu d’une violente manifestation après le décès d’Ibrahima

La Mercedes noire qui porte la plaque d’immatriculation « 1 » s’est retrouvée ce mercredi 13 janvier 2021 au milieu d’une manifestation tendue à Bruxelles. Près de 500 personnes s’étaient rassemblées devant un commissariat de police où samedi dernier, Ibrahima Barrie, 23 ans, est décédé après son interpellation par la police. La Mercedes, dans laquelle se trouvait le roi Philippe, a eu un coup de chaud, alors que des projectiles étaient tirés dans sa direction.

Lire aussi : Le roi de Thaïlande confronté aux manifestants

Le convoi royal traverse la manifestation pour Ibrahima

Ce mercredi 13 janvier, dans l’après-midi, un rassemblement pour réclamer « Justice pour Ibrahima » était organisé non loin de la gare du Nord, devant le commissariat de police de Saint-Josse, rue de Brabant. La manifestation fait suite à la mort du jeune Ibrahima Barrie, décédé d’un malaise alors qu’il se trouvait au commissariat, samedi dernier, après une interpellation.

Ibrahima faisait partie d’un groupe de jeunes contrôlés par la police alors qu’ils ne respectaient pas l’interdiction de se regrouper, comme l’exigent les mesures covid en vigueur actuellement. Ibrahima avait pris la fuite à pieds, entrainant une longue course poursuite éreintante. Arrivé au commissariat, il a fait un malaise. Selon Sudinfo, les premiers éléments de l’enquête indiquent que le défibrillateur utilisé par la police pour le réanimer était défectueux.

Lire aussi : La police surveille 112 personnes potentiellement dangereuses pour la famille royale : le nombre de harceleurs a doublé en un an

La voiture du roi Philippe visée par les projectiles des manifestants

Au milieu de cette manifestation tendue, demandant justice pour Ibrahima, est apparu le convoi royal, qui n’avait visiblement pas été informé qu’il serait préférable de modifier sa trajectoire. La berline noire dans laquelle se trouvait le roi Philippe, a traversé la place Liedts comme à l’accoutumée.

Selon Le Soir, il était environ 17h45 quand le roi des Belges quittait son lieu de travail, le Palais royal, situé au centre de Bruxelles, pour rejoindre son domicile, le château de Laeken, situé à l’extrême nord de la capitale. Un trajet de 6 km que le souverain effectue aller-retour tous les jours pour aller travailler et rentrer chez lui en fin de journée.

La voiture du roi Philippe se retrouve au milieu de la manifestation organisée après la mort d’Ibrahima (Photo : EPA-EFE)

Le convoi s’est trouvé pris au piège, au milieu des manifestants et des tirs de projectiles. Les journalistes présents ont reconnu la voiture qui portait la plaque d’immatriculation « 1 », seuls quelques protestataires ont manifesté une attention particulière au Roi, également protégé par des policiers qui ont escorté le véhicule sur le tronçon occupé par quelques manifestants. Après avoir dépassé la place Liedts, le trajet a tout de même été dévié pour éviter certaines rues.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply