21 coups de canon tirés pour la naissance du prince Charles de Luxembourg

À peine le prince Charles était né, que les cloches de Notre-Dame de Luxembourg sonnaient pour annoncer la bonne nouvelle. Quelques minutes plus tard, ce sont les militaires de l’Armée luxembourgeoise qui se sont mis au travail, pour charger les canons. Comme le veut la tradition 21 coups de canon ont été tirés depuis les hauteurs de Luxembourg, pour marquer la naissance royale.

Lire aussi : Pourquoi le fils de Guillaume et Stéphanie s’appelle Charles ? Signification des prénoms Charles Jean Philippe Joseph Marie Guillaume

Les militaires ont tiré 21 coups de canon à blanc depuis le Fetschenfaff (Cour grand-ducale / Marc Schoentgen)

Tir des 21 coups de canon pour le prince Charles de Luxembourg

Le premier fils de Guillaume et Stéphanie est né ce 10 mai 2020. Il était impossible de manquer l’information au Grand-Duché. Le pays a enfin un héritier pour succéder à Guillaume, qui lui-même est appelé à succéder à son père, le grand-duc Henri. Cette heureuse nouvelle devait se célébrer comme il se doit. C’est la cathédrale Notre-Dame qui a été la première à annoncer la nouvelle. Trois jours auparavant, c’est dans cette même cathédrale qu’était célébrée la messe de commémoration au grand-duc Jean décédé il y a un an. Quelques jours plus tard, la cathédrale annonce la naissance de l’arrière-petit-fils du grand-duc Jean.

(Cour grand-ducale / Marc Schoentgen)

Lire aussi : Guillaume de Luxembourg s’exprime après la naissance du prince Charles : « Nos compatriotes attendaient ce moment depuis longtemps, comme nous »

(Cour grand-ducale / Marc Schoentgen)

Après les cloches de Notre-Dame, ce sont des coups de canon qui ont éclaté dans la tranquillité de ce dimanche de confinement, au grand-duché de Luxembourg. Comme le veut la tradition, ils étaient au nombre de 21.

(Cour grand-ducale / Marc Schoentgen)

Lire aussi : Premières photos du prince Charles de Luxembourg : il rencontre ses grands-parents

Source : Monarchie

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.