Les 4 princesses d’Orange-Nassau font leur réapparition à la Fête du Roi à Maastricht

La Fête du Roi est chaque année l’occasion de revoir des membres de la famille royale plus éloignés du Roi. Lors des célébrations de la fête nationale, jour qui coïncide avec l’anniversaire du souverain, le roi Willem-Alexander convie également ses quatre cousins germains et leur épouse, princes et princesses d’Orange-Nassau. Ce 27 avril, nous avons pu revoir avec plaisir les princesses Marilene, Annette, Anita et Aimée d’Orange-Nassau.

Lire aussi : La reine Máxima et les princesses néerlandaises en rose et vert pour la Fête du Roi 2022

Les princesses Marilene, Annette, Anita et Aimée d’Orange-Nassau à la Fête du Roi 2022

Il y a actuellement sept princesses d’Orange-Nassau par mariage. Deux d’entre elles, Máxima et Laurentien, ont un titre supplémentaire, celui de princesses des Pays-Bas. Máxima est devenue la reine des Pays-Bas en 2013, lors de l’ascension de son époux sur le trône. Parmi les cinq princesses d’Orange-Nassau, quatre sont les belles-filles de la princesse Margriet et une est la belle-fille de l’ancienne reine Beatrix.

La famille royale des Pays-Bas à Maastricht pour la Fête du Roi. Les princesses d’Orange-Nassau et la princesse Laurentien regardent la princesse Catharina-Amalia, princesse d’Orange, qui répond à un quiz (Photo : Hollandse Hoogte-ANP/ABACAPRESS.COM)

Les quatre belles-filles de la princesse Margriet étaient présentes ce mercredi à Maastricht, où étaient organisées les célébrations officielles de la Fête du Roi. Le 27 avril est le jour de la fête nationale depuis le règne du roi Willem-Alexander, cette fête étant célébrée le jour de l’anniversaire du souverain. Chaque année, une ville différente organise les célébrations officielles en présence de la famille royale.

Les quatre fils de la princesse Margriet, seule tante du Roi à travailler à temps plein pour la monarchie, sont les seuls cousins germains à être princes d’Orange-Nassau. Les enfants de sa tante Irene sont princes et princesses de Bourbon-Parme (de par leur père), et les enfants de sa défunte tante Christina ne portent pas de titres (leur père n’ayant pas de titre).

Lire aussi : La Fête du Roi 2022 à Maastricht en présence de la famille royale au grand complet

Les belles-filles de la princesse Margriet répondent à l’appel de la fête nationale

La princesse Marilene est l’épouse du prince Maurits, premier fils de Margriet. La princesse Marilene d’Orange-Nassau, née Marie-Hélène van den Broek, s’est montrée la plus discrète ce mercredi.

La princesse Marilene et le prince Maurits d’Orange-Nassau au Koningsdag 2022 (Photo : Mischa Schoemaker/ABACAPRESS.COM)

La princesse Annette d’Orange-Nassau, née Annette Sekrève, épouse du prince Bernhard, portait un tailleur vert, couleur portée par d’autres membres de la famille lors de cette sortie à Maastricht.

Le prince Constantijn et la princesse Laurentien des Pays-Bas avec le prince Bernhard et la princesse Annette d’Orange-Nassau à la Fête du Roi 2022. Le prince Bernhard est le cousin du prince comme la princesse Alexia (Photo : Patrick Van Katwijk/Pool/Hollandse Hoogte-ANP/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Le prince Bernhard et la princesse Annette s’entraînent sur la glace avant une compétition de patinage pour la bonne cause

La princesse Anita d’Orange-Nassau, née Anita Van Eijk, a été aperçue aux côtés de son époux, le prince Pieter-Christiaan. Enfin, la princesse Aimée d’Orange-Nassau, née Aimée Söhngen, était particulièrement élégante dans sa combinaison bleue. Son époux, le prince Floris, était impliqué dans la fête puisqu’il était convié à partager ses talents de DJ.

La princesse Anita et le prince Pieter-Christiaan d’Orange-Nassau à Maastricht ce 27 avril 2022 (Photo : Albert Nieboer/DPA/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La princesse Margriet et le prince Pieter-Christiaan aux Invictus Games

La princesse Aimée et le prince Floris d’Orange-Nassau à Maastricht (Photo : Albert Nieboer/DPA/ABACAPRESS.COM)

La Maison royale des Pays-Bas est limitée aux seuls membres qui travaillent pour la monarchie. Ils ne sont que dix. Il s’agit du roi Willem-Alexander, de la reine Máxima et de leurs trois filles, ainsi que du frère du roi, le prince Constantijn, et de son épouse Laurentien, de l’ancienne souveraine Beatrix et de l’une des sœurs de Beatrix, la princesse Margriet. Le professeur Pieter van Vollenhoven, époux de Margriet est aussi membre de la Maison royale et il est le seul membre non titré.

Les membres de la famille royale des Pas-Bas, princes et princesses ou comtes et comtesses de Nassau ainsi que leur place dans l’ordre de succession au trône, en 2022 (Image : Histoires Royales)

La dynastie régnante est celle de la maison d’Orange-Nassau. Les membres de la famille sont princes et princesses d’Orange-Nassau. Par mariage, l’épouse d’un prince devient, par habitude, aussi princesse puisqu’elle adopte le patronyme d’Orange-Nassau, qui s’accompagne du titre.

Le titre de princes et princesses des Pays-Bas est aussi accordé aux enfants d’un souverain et peut se perdre lors d’un changement de règne, si sa parenté avec le nouveau souverain dépasse trois degrés de parenté. Par exemple, les fils de la princesse Margriet, sœur de Beatrix, ont perdu leur titre de princes des Pays-Bas lorsque leur tante Beatrix a abdiqué en faveur de son fils, Willem-Alexander. L’épouse d’un prince des Pays-Bas devient aussi princesse des Pays-Bas.

Les époux des reines des Pays-Bas ont traditionnellement aussi reçu le titre de princes des Pays-Bas par arrêté royal lors de leur mariage. S’ils possédaient des titres étrangers, leur patronyme a été néerlandisé et leur titre a été reconnu au sein de la noblesse néerlandaise. Ainsi, les filles du prince Bernhard et de la reine Juliana sont devenues princesses de Lippe-Biesterfeld (titre de noblesse néerlandais créé à partir du titre allemand du prince Benrhard). Bernhard n’ayant eu que des filles, le titre s’éteindra à leur décès. Également, les descendants de Claus von Ambserg (époux de l’ancienne reine Beatrix) ont reçu le titre d’écuyers ou dames van Ambersg. Le titre a été créé sur base du patronyme néerlandisé de Claus et en relevant son appartenance à la petite noblesse allemande (famille noble mais non titrée).

Le titre de comte et comtesse d’Orange-Nassau a été créé pour les descendants du prince Constantijn, troisième fils de Beatrix. Le titre a aussi été attribué au prince Friso, deuxième fils de Beatrix, lorsqu’il a été déchu de son titre de prince des Pays-Bas suite à son mariage sans accord du parlement, avec Mabel Wisse Smit. Il n’a toutefois pas perdu le titre de prince d’Orange-Nassau, s’agissant d’un titre lié à son appartenance à la famille. Son titre de comte d’Orange-Nassau a également été transmis à sa descendance. Aucun des fils de la princesse Margriet, bien que princes d’Orange-Nassau, n’a pu transmettre le titre à leur descendance. Leurs enfants ne portent donc pas le patronyme d’Orange-Nassau mais celui hérité de leur grand-père, à savoir Van Vollenhoven. Par arrêté royal, le fils aîné de Margriet, le prince Maurits, a obtenu le droit de donner le patronyme de Lippe-Biesterfeld à ses enfants, en mémoire de son grand-père.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr