Allocution du roi Willem-Alexander suite à l’épidémie de coronavirus

Hier soir, à 19 heures, le roi Willem-Alexander a pris la parole, depuis son bureau dans son domicile de Huis Ten Bosch, pour s’exprimer à propos de l’épidémie de coronavirus. Il est l’un des derniers souverains européens à le faire. Seuls le roi de Suède, le prince de Liechtenstein et la reine Elizabeth n’ont pas prononcé d’allocution à ce sujet, bien que plusieurs messages de soutien sont régulièrement envoyés par communiqués.

Le roi des Pays-Bas a lui aussi appelé à l’unité et il a chaleureusement remercié le personnel du secteur médical pour le travail acharné et salvateur qu’ils fournissent. Le roi Willem-Alexander avait déjà fait savoir sa gratitude en publiant sur ses réseaux sociaux une vidéo amateur dans laquelle, lui et sa famille applaudissent le personnel médical à l’aide de casseroles.

Discours du roi des Pays-Bas du 20 mars 2020 en français :

Notre vie quotidienne a radicalement changé en quelques semaines. Le coronavirus nous affecte tous, aux Pays-Bas, dans les Caraïbes du Royaume et dans le monde.

Les personnes les plus touchées sont les personnes gravement malades et leurs familles. Nous envoyons nos condoléances aux proches des personnes décédées et pensons aux patients atteints du coronavirus, à la maison ou à l’hôpital.

Nous pensons à vous en ces temps difficiles.

Les mesures pour ralentir la propagation du virus sont nécessaires et drastiques. Je comprends votre chagrin lorsque vous ne pouvez pas rendre visite à votre être conjoint, à votre mère, à votre père, à votre grand-mère ou à votre grand-père dans les maisons de repos. En ce moment, vous ne souhaitez qu’une chose : leur tenir la main. Leur donner du réconfort .

Des gens font des prouesses exceptionnelles. Ce sont bien sûr nos médecins et nos infirmières. Vous recevez à juste titre beaucoup d’encouragements de toute la société. Nous sommes fiers de nos professionnels de la santé et de l’ensemble du secteur médical. Des milliers d’anciens soignants et d’autres bénévoles se portent volontaires pour aider. Fantastique.

Nous pouvons également être fiers des experts du RIVM, des GGD et de toutes les autres institutions qui nous montrent la voie sur base de la recherches et d’expériences scientifiques. Ils sont sous grande pression. Il est important que nous continuions à leur faire confiance et à suivre toutes leurs indications. Ils ont un seul but, qui est que nous traversions ensemble cette crise, du mieux possible, et que les risques pour les personnes vulnérables restent les plus faibles possibles.

Le roi Willem-Alexander durant son allocution sur le covid-19 (Photo : capture YouTube)

Nous ne réalisons que trop bien à quel point les gens sont indispensables pour empêcher notre société d’être à l’arrêt. Les gens dans la logistique, les supermarchés, le nettoyage, l’informatique, l’éducation, la garde d’enfants, les transports publics, la police et tous ces autres endroits.

Vous nous « portez » dans cette période difficile.

Cela ne peut tout simplement pas fonctionner sans vous. Merci beaucoup.

Notre cœur va également à tous ceux qui sont soucieux de la continuité de leur entreprise. Que vous soyez exportateur ou travailleur indépendant, cette situation est difficile à vivre. C’est terrible d’observer votre propre entreprise dans laquelle vous avez investi tant de temps et d’amour pendant des années. Cela vaut également pour les personnes du secteur culturel qui ne peuvent pas réaliser leurs beaux projets maintenant.

Je pense aussi à tous les enfants aux Pays-Bas. Je comprends vraiment ce que vous ressentez. Au début, ça peut être amusant d’être libre. Mais cela passera rapidement. Ne pas pouvoir aller à l’école, ni aux cours de football ni de danse. Les fêtes d’anniversaire sont annulées. C’est assez difficile.

Aussi pour les parents ! Soudain, vous êtes à la maison avec toute la famille. Forcés de travailler à domicile, il n’y a pratiquement pas d’options pour vous divertir car presque tout ce que vous attendiez avec impatience a été annulé …

Cela exige beaucoup de nous tous.

Si vous n’êtes pas sûr ou avez peur, le besoin de contact avec d’autres personnes est grand. Vous voulez partagez vos histoires. Préférez les visages familiers autour de vous, pour si possible, oublier les soucis tous ensemble.

Cela est devenu beaucoup plus difficile dans les circonstances actuelles. Nos modèles habituels nous manquent et surtout les personnes qui vont avec. Votre environnement de travail. Le club de sport, le café du matin, l’association de musique, le week-end en famille, les services religieux.

L’absence de ces événements rend la situation extrêmement difficile pour tout le monde, mais surtout pour les personnes âgées qui sont vulnérables.

Heureusement, nous pouvons faire beaucoup. Après tout, nous savons tous qui a besoin d’attention dans notre environnement immédiat. C’est quelque chose que nous devons vivre ensemble. Beaucoup de gens le savent. Ils surveillent les autres et s’entraident dans la mesure du possible.

Nous ne pouvons pas arrêter le coronavirus. Le virus de la solitude fait rage !

Travaillons ensemble pour nous assurer que personne ne se sente abandonné.

Heureusement, si une visite n’est pas possible, il existe des moyens de communication en ligne, le téléphone ou la poste. Et les Pays-Bas ne seraient pas les Pays-Bas si les gens ne s’entraidaient pas de façons spontannée.

Des voisins qui sont prêts à se rendre dans le centre d’accueil du quartier. Les personnes qui se portent volontaires pour rejoindre une ligne d’assistance. Des élèves qui offrent des services de garde aux parents ayant des professions vitales. Le coronavirus engendre une importante dose de détermination, de créativité et d’humanité.

Ce sont ces qualités dont nous avons encore besoin, non seulement maintenant, mais certainement plus tard, lorsque les circonstances peuvent devenir encore plus difficiles.

Vous faites tous en sorte que, malgré la paralysie de la vie publique, le cœur de notre société continue de battre. Éveil, solidarité et chaleur : tant que nous gardons ces trois-là, nous pouvons gérer cette crise ensemble, même si cela prend un peu plus de temps.

2020 sera une année dont chacun se souviendra toute sa vie. Chacun connait ses propres expériences et les vit d’une manière différente. Mais j’espère et j’attends qu’un sentiment d’unité et de fierté continue de nous lier tout au long de cette période difficile.

Les allocutions des autres souverains européens concernant le coronavirus :

(Traduction personnelle, discours ici en néerlandais)

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr