L’Arc de Triomphe emballé : le coup de gueule du prince Joachim Murat

Pendant deux semaines, l’Arc de Triomphe sera empaqueté. Une réalisation posthume de l’artiste Christo. Art ou provocation ? L’œuvre temporaire divise. Une réalisation artistique qui n’est pas aux goûts de tous. Le prince Joachim Murat, descendant de la famille de l’empereur Napoléon 1e, n’a pas caché son mécontentement face au projet.

Lire aussi : Astrid de Liechtenstein : Anne Hidalgo « a décidé de tuer Paris »

L’Arc de Triomphe empaqueté n’emballe pas le prince Joachim Murat

Du 18 septembre au 3 octobre 2021, pendant seulement deux semaines, les touristes ne verront plus l’Arc de Triomphe mais un monument emballé. L’empaquetage de l’Arc de l’Étoile a débuté, obligeant d’abord à construire une structure pour protéger les sculptures. Il s’agit du projet mené par Vladimir Yavachev, neveu de l’artiste Christo, à qui l’on doit déjà l’emballage du Pont-Neuf en 1985 ou du Reichstag à Berlin.

Christo présente son projet d’empaquetage de l’Arc de Triomphe (Photo : Editorial Use/André Grossmann/2019-Christo and Jeanne-Claude Foundation)

L’œuvre, dont le coût des travaux se chiffre à 14 millions d’euros, est un hommage posthume à Christo, décédé le 31 mai 2020. Le site officiel du projet précise que l’œuvre est autofinancée par la vente des œuvres originales de Christo. «Absurdité ? Provocation ? Profaner la tombe du soldat inconnu, emballer le symbole de la grandeur française pour satisfaire le caprice posthume d’un artiste», s’insurge le prince Joachim Murat, fils du 8e prince Murat.

Début août les travaux d’emballage de l’Arc de Triomphe ont débuté avec la protection des statues (Photo : capture d’écran YouTube)

«Le tout pendant le bicentenaire de la mort de de l’empereur», continue le prince Joachim. Joachim Murat a participé à l’ensemble des commémorations du bicentenaire de la mort de Napoléon à Marseille et à Paris. «Quand est-ce qu’on arrête de se moquer de nous ?», s’interroge le descendant du roi Joachim 1e de Naples. Le prince de Pontecorvo faisait partie des privilégiés qui ont été invités à assister aux cérémonies organisées aux Invalides le 5 mai dernier, en présence du prince Jean-Christophe Napoléon et les membres de la famille Bonaparte.

Le prince Joachim et la princesse Yasmine Murat en balade dans Paris (Photo : David Nivière/Abacapress)

C’est Napoléon qui a lancé la construction de l’arc en 1806, après la victoire à la bataille d’Austerlitz. En 1921, on y a déposé la dépouille d’un soldat inconnu, mort durant la Première Guerre mondiale. Le prince Joachim Murat est l’arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-petit-neveu de Napoléon. Le roi Joachim 1e avait épousé Caroline Bonaparte, la sœur de Napoléon. Le prince Joachim a servi au Kosovo, dans un régiment de parachutistes. Depuis le début de l’année, il est marié à la princesse Yasmine, diplômée en relations internationales à la Sorbonne et engagée dans la lutte contre l’obscurantisme.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr