Le futur duc de Wellington et prince de Waterloo se sépare de son épouse après le confinement

Le comte et la comtesse de Mornington ont choisi de se séparer, après 15 ans de mariage. Arthur Wellesley, fils du 9e duc de Wellington, et Jemma Kidd ont eu trois enfants ensemble. Jemma Kidd ne sera donc jamais duchesse de Wellington. Mail on Sunday indique que le couple a vécu séparément pendant le confinement et l’éloignement leur a fait prendre conscience qu’ils ne se remettraient plus ensemble, après plusieurs années de mésentente.

Arthur Wellesley et Jemma Kidd, comte et comtesse de Mornington annoncent leur séparation à l’amiable. Ici à l’extrémité droite de la photo à côté du roi Philippe et de la reine Mathilde (Photo : Robin Utrecht/Abacapress)

Lire aussi : Qui est le prince de Waterloo ? Le duc de Wellington et sa dotation en Belgique

Arthur Wellesley et Jemma Kid se séparent après des années de mésentente

« Jemma et Arthur confirment avec tristesse qu’ils ont décidé de se séparer et ils le font à l’amiable », peut-on lire dans le communiqué du comte et de la comtesse de Mornington, rapporté par Mail on Sunday. « Ils n’étaient plus heureux ensemble depuis très longtemps », explique une source au tabloïd. « Ils ont décidé de se séparer pendant le confinement – une période pendant laquelle ils se parlaient à peine ». Le divorce n’a pas encore été mentionné.

En 2005, Arthur Wellesley avait dit oui à Jemma Kidd, splendide dans sa robe de mariée Christian Lacroix. Jemma Kidd, 45 ans, est une artiste et auteure britannique, connue comme une experte du maquillage. Arthur et Jemma sont les parents de trois enfants dont les deux premiers sont des jumeaux, Lady Mae Madeleine et Arthur Darcy. Le troisième enfant se prénomme Alfred. Arthur Darcy, en tant qu’aîné mâle, porte le titre de vicomte Wellesley.

Le comte et la comtesse de Mornington se séparent après 15 ans de mariage. Ici, Arthur Wellesley et Jemma Kidd amoureux pour leurs 11 ans de mariage (Photo : Instagram/jemmakidd)

Lire aussi : La marquise de Blandford est enceinte et s’entraine déjà à donner le biberon

Les titres du comte de Mornington, héritier du titre de duc de Wellington

Arthur est l’héritier des titres de son père, actuel duc de Wellington, qui outre ses titres britanniques, appartient également à la noblesse belge, néerlandaise, espagnole et à l’ancienne noblesse portugaise. Ils sont les descendants du fameux duc de Wellington, qui grâce à sa participation à différentes batailles pendant la période napoléonienne a reçu des titres dans différents pays. Comme il est souvent d’usage, l’héritier du chef de famille, en l’occurence Arthur, utilise les titres subsidiaires. Rappelons aussi que s’il appartient à la noblesse britannique du côté de son père, il descend de la famille royale de Prusse du côté de sa mère, la princesse Antonia. Antonia de Prusse est l’arrière-petite-fille de l’empereur Guillaume II.

Jemma Kidd, la comtesse de Mornington et ses deux fils, Arthur Darcy Wellesley, vicomte Wellesley et L’Honorable Alfred Wellesley (Photo : Instagram/jemmakidd)

Lire aussi : L’ex du prince Harry, Cressida Bonas s’est mariée au fils de la marquise de Milford Haven

Arthur Wellesley est le fils aîné de Charles, 9e duc de Wellington et de la princesse Antonia de Prusse, devenue duchesse de Wellington à son mariage. Arthur est l’héritier apparent du titre et porte le titres subsidiaire britannique de son père, celui de comte de Mornington. Il a choisi de ne pas faire usage du titre subsidiaire espagnol de marquis de Douro, qui lui revient pourtant.

Charles Wellesley, 9e duc de Wellington est prince de Waterloo en Belgique, un titre nobiliaire polémique en Belgique puisqu’il jouit de terrains offerts par l’État belge. Il s’agit du seul titre de noblesse belge qui offre se privilège féodal. Au Portugal, le duc de Wellington est duc de la Victoire, comte de Vimeiro, marquis de Torres Vedra. En Espagne, le duc de Wellington porte les titres de duc de Ciudad Rodrigo, marquis de Douro et vicomte de Talavera.

La fille d’Arthur Wellesley, Mae Madeleine est considérée comme l’aînée des jumeaux. Par conséquent, depuis la modification des règles de transmission des titres de noblesse en 2016 en Espagne, c’est Mae qui est désignée comme la future héritière des titres espagnols. Ainsi, un jour, le titre duc de Ciudad Rodrigo ne sera plus dans le giron de la famille Wellesley.

Lire aussi : Les maitresses du défunt marquis de Bath bientôt expulsées de Longleat ?

Source : Mail on Sunday

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr