Camilla portera la couronne sur laquelle est monté le célèbre diamant Koh-i Nor pour le couronnement du roi Charles

À l’occasion de la célébration de ses 70 ans de règne, Elizabeth II a publié un message dans lequel elle adoube sa belle-fille en espérant que celle-ci soit reconnue comme la prochaine reine consort. La presse britannique pense même pouvoir révéler quelle couronne elle portera sur sa tête au couronnement de son époux. Il s’agirait de la couronne de la reine mère Elizabeth, sur laquelle est monté le Koh-i Nor, probablement l’un des diamants les plus chers du monde.

Lire aussi : Les diadèmes de la famille royale belge : que contiennent les coffres des princesses de Belgique ?

La reine Camilla portera la couronne de la reine mère Elizabeth

La reine Elizabeth II a exprimé son souhait que sa belle-fille soit reconnue comme la reine consort, lors du règne de son fils. Bien qu’il soit impossible (sans passer par une modification de la loi) que l’épouse d’un roi ne soit pas reine, Charles avait fait savoir à son mariage en 2005 que Camilla ne souhaitait pas faire usage du titre de reine consort mais plutôt celui de princesse consort.

Selon des informations du Daily Mail, le prince Charles serait revenu sur sa décision il y a cinq ans et en aurait parlé à la reine Elizabeth II. Camilla fera bien usage de son titre de reine consort, comme le prévoient les textes, le jour où Charles deviendra roi. Lui-même pourrait choisir un autre nom de règne. Par exemple, le roi George VI, père d’Elizabeth II, est né prince Albert et le roi Edouard VIII, oncle d’Elizabeth II était prénommé David.

La duchesse de Cornouailles a déjà porté différents diadèmes à l’occasion des cérémonies d’ouverture du parlement. Ici, en 2013, elle portait le diadème Greville (Photo : Kirsty Wigglesworth/PA Wire/ABACAPRESS)

Toujours selon le Daily Mail, l’actuelle duchesse de Cornouailles, future reine Camilla, portera sur sa tête la couronne de la reine mère Elizabeth, le jour du couronnement de son époux. La source serait une personne présente lors des dernières réunions d’organisation des cérémonies à l’abbaye de Westminster.

L’annonce n’est en réalité pas une surprise. Le contraire aurait été plus surprenant. La couronne est la dernière à avoir été portée par une reine consort. Autrefois, des couronnes étaient conçues spécialement pour les couronnements. Il est peu probable qu’aujourd’hui, créer un bijou d’une telle valeur ne soit pas critiqué par l’opinion publique.

La couronne de la reine mère Elizabeth a été créée pour le couronnement du roi George VI, son époux, en 1937. La mère de la future reine Elizabeth II portait aussi cette couronne lors des cérémonies d’ouverture du parlement, la cérémonie protocolaire annuelle durant laquelle le souverain ouvre les travaux parlementaires.

Représentation de la reine Elizabeth, mère d’Elizabeth II, dans sa tenue d’apparat au couronnement de son époux, George VI, portant sa couronne avec les quatre arches et le diamant Koh-i Nor au centre (Photo : World History Archive / Alamy / Abaca)

Lire aussi : Les 7 plus beaux diadèmes portés par la reine Máxima

Cette couronne a été confectionnée par Garrard & Co., le joaillier de la Couronne. Elle ressemble fortement à la couronne de la reine Mary, celle portée par sa belle-mère au couronnement du roi George V. Celle-ci n’a que quatre arches, alors que celle de la reine Mary a huit arches. Les couronnes se portent aussi sans les arches. C’est la version sans les arches que portait la reine Elizabeth lors de la plupart des événements, hormis la cérémonie de couronnement. La couronne est aussi habituellement posée sur le cercueil lors des obsèques.

Photo du roi George VI et de la reine Elizabeth prise lors de leur couronnement en 1937 (Photo : Domaine public)

Les couronnes des trois dernières reines consorts ont ceci en commun que le diamant Koh-i Nor se trouve en leur centre. Le diamant a d’abord été monté sur la couronne de la reine Alexandra, portée lors du couronnement de son époux, le roi Edouard VII, en 1902. Ce fut ensuite au tour de la reine Mary de faire monter le diamant sur sa couronne pour le couronnement du roi George V. Le roi Edouard VIII a abdiqué avant son couronnement, et enfin, Mary a fait monter le Koh-i Nor sur sa couronne. Il se trouve toujours sur cette couronne.

Le gros diamant qui surmonte la couronne de la reine Mary est le Koh-i Nor. Ici, la reine Mary porte la même couronne que celle de la cérémonie de couronnement de son époux mais sans les huit arches (Photo : domaine public)

En plus du Koh-i Nor, la couronne de la reine mère Elizabeth comprend un diamant turc de 13 carats (soit 3,4 grammes) qui a été offert à la reine Victoria par le sultan ottoman Abdülmecid 1e, en 1856. La couronne est recouverte d’un bonnet en velours pourpre lorsqu’elle est portée avec les quatre arches. La couronne est surmontée de croix pattées, d’où sont accrochés les arches. Les quatre croix sont alternées avec quatre fleurs de lys.

La couronne de la reine mère Elizabeth posées sur son cercueil en 2002. On peut bien observer le gros diamant Koh-i Nor au centre de la croix pattée à l’avant. (Photo : PA Photos/ABACAPRESS)

Lire aussi : Pour ses 50 ans, Mary de Danemark porte le diadème de rubis provenant d’une parure portée au sacre de Napoléon

Le diamant Koh-i Nor est monté sur les couronnes des reines consorts

L’origine du Koh-i Nor est inconnue. Certains pensent qu’il aurait été trouvé dans une mine, en Inde, entre le 12e et le 13e siècle. D’autres pensent que le diamant a plus de 5000 ans. C’est au 15e siècle que le diamant est mentionné pour la première fois par Babur, fondateur de l’empire moghol. Il parle de ce diamant et mentionne le souverain du Mâlvâ (en Inde), comme son propriétaire.

Photo d’une reproduction du Koh-i Noor dans sa taille actuelle (Photo : Wikimedia Commons)

Les souverains moghols, perses et afghans se disputeront le diamant, qui sera volé, offert, prêté au fil des siècles et des plus folles histoires. En 1814, le souverain afghan Shuja Shah l’offre au maharaja du Panjâb pour le remercier de son hospitalité. Le fils de ce dernier, Dhulîp Singh n’avait que 11 ans lorsque les Britanniques se sont emparés de sa principauté et ont confisqué ses biens, dont son magnifique diamant.

En juillet 1850, pour le 250e anniversaire de la Compagnie anglaise des Indes orientales, le diamant est présenté à la reine Victoria, également impératrice des Indes. Son époux, le prince Albert, va superviser la taille de ce diamant en 1852. Avant la taille, le diamant Koh-i Nor pesait  37,21 grammes. Après la taille, qui l’a rendu encore plus brillant, il pesait encore 21,61 grammes, soit 105 carats. Le Koh-i Nor a ensuite été monté sur un diadème, jusqu’à ce qu’il trouve sa place sur la couronne de la reine Alexandra, la belle-fille de la reine Victoria.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr