Cérémonie du 21 juillet spéciale covid-19 en présence de la famille royale

Après la traditionnelle messe de Te Deum à l’occasion de la Fête nationale, la famille royale a assisté à un 21 juillet différent de celui des autres années. Pas de défilé militaire cette année afin de respecter les mesures sanitaires en vigueur, liées à la crise du coronavirus. D’ailleurs, la cérémonie du 21 juillet s’est transformée en hommage national aux victimes du covid-19. Le roi Philippe, la reine Mathilde et leurs 4 enfants y ont assisté.

Revoir toute la cérémonie du 21 juillet 2020 en vidéo :

Plechtige viering ter gelegenheid van de #NationaleFeestdag op het Paleizenplein te Brussel. De plechtigheid brengt hulde aan de helden van de COVID-19-crisis en staat stil bij de 75ste verjaardag van het einde van de Tweede Wereldoorlog. —————Cérémonie à l'occasion de la #FêteNationale sur la Place des Palais à Bruxelles. Cette cérémonie rend hommage aux héros de la crise COVID-19 et commémore le 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale. ————— Zeremonie anlässlich des #Nationalfeiertages auf dem Platz der Paläste in Brüssel. Die Zeremonie ehrt die Helden der COVID19-Krise und gedenkt dem 75. Jahrestages des Endes des 2. Weltkrieges. —————Celebration on the occasion of the #NationalHoliday on the Place des Palais in Brussels. The ceremony pays tribute to the heroes of the COVID-19 crisis and commemorates the 75th anniversary of the end of World War II.@VRT #21juillet #21juli #july21 #BE2107 #Brussel #Bruxelles #Brussels #België #Belgique #Belgium #BelgianRoyalPalace #MonarchieBe

Publiée par Belgische Monarchie Monarchie belge Belgian Monarchy sur Mardi 21 juillet 2020

Lire aussi : La famille royale belge au Te Deum du 21 juillet 2020

Une cérémonie qui rappelle les 75 ans de la libération

Le prince Laurent, la princesse Astrid et son époux, le prince Lorenz, ont rejoint le Roi, la Reine et leurs enfants pour assister à l’hommage national place des Palais. Cette cérémonie s’articule autour de deux thèmes : un hommage aux héros de la crise COVID-19 et le 75ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Si la crise du coronavirus n’avait pas eu lieu, le printemps 2020 aurait normalement été largement consacré à de nombreuses festivités liées au 75 ans de la libération.

Le roi Philippe et la reine Mathilde sortent du Palais royal pour rejoindre la tribune officielle installée place des Palais (Photo : Palais royal)
La princesse Eleonore, le prince Gabriel, la princesse Elisabeth, duchesse de Brabant et le prince Emmanuel ont assisté à la cérémonie de Fête nationale (Photo : Palais royal)
Le prince Laurent, le prince Lorenz et la princesse Astrid ont assisté à la cérémonie un peu particulière du 21 juillet 2020 (Photo : Belga)

Lire aussi : Lost Frequencies mixe sur le toi du Palais royal de Bruxelles

Après l’arrivée du roi Philippe et de sa famille à 14 heures, l’hommage a début par le survol de cinq F-16 qui ont formé le drapeau noir, jaune rouge dans le ciel. Un film historique sur les 75 ans de paix a ensuite été diffusé. Exceptionnellement, 10 véhicules de la Seconde Guerre mondiale ont défilé devant la tribune, très peu remplie afin de respecter les mesures de distanciation sociale. Après la remise d’une charte de deux anciens combattants à trois adolescents, la partie de la cérémonie liée à la Seconde Guerre mondiale a pris fin avec le survol d’un hélicoptère militaire duquel flottait un drapeau belge.

Un drapeau belge a flotté dans le ciel pour marquer les 75 ans de la fin de Seconde Guerre mondial (Photo : Belga)

Lire aussi : La famille royale belge en balade à vélo dans le Limbourg

Discours du roi Philippe lors de la Fête nationale en mémoire aux victimes du coronavirus

En guise d’hommage aux victimes du coronavirus, le roi Philippe a prononcé un discours. La veille le Roi avait prononcé sa traditionnelle allocution de Fête nationale, qui traitait déjà uniquement de la crise du coronavirus.

Le roi Philippe a prononcé un bref discours pendant la cérémonie (Photo : Belga)

Mesdames et Messieurs,
Une nation se fonde sur la volonté de vivre ensemble.
Et aujourd’hui plus que jamais, ensemble, nous voulons vivre ! Au cours des derniers mois, nous avons réalisé à quel point nous avons besoin de nous retrouver. La pandémie a fait un grand nombre de victimes. Leurs proches n’ont la plupart du temps pas pu leur dire dignement adieu. Je suis heureux que ce matin, nous ayons pu, avec tout le pays, leur rendre hommage.

La pandémie est loin d’être maîtrisée. Restons donc – et là je m’adresse en particulier aux jeunes – très prudents, et continuons à nous comporter de façon responsable.
Les circonstances font que, cette année, nous fêtons le 21 juillet différemment. Cette fête nationale est d’abord l’occasion de remercier les gardiens de nos vies : en premier lieu le personnel soignant et les services de sécurité et de protection civile et tous ceux qui ont contribué à notre vivre ensemble au cours de cette période difficile.

Nous ne pouvons malheureusement pas mettre à l’honneur l’armée par son défilé traditionnel, mais je tiens à la remercier pour sa contribution efficace à la gestion de la crise.
Cette fête nationale 2020 marque une page de notre histoire. En même temps, nous nous souvenons qu’il y a 75 ans, la libération mettait fin à la Deuxième Guerre mondiale. Et nous saluons ceux qui ont combattu et risqué, souvent sacrifié, leurs vies pour nous.

Ce que les invités d’aujourd’hui sur la Place des Palais ont en commun, est qu’ils ont tout donné, qu’ils se sont surpassés. Dans quelques instants des anciens combattants vont remettre à des jeunes des trois régions du pays une charte, qui symbolise la transmission de nos valeurs d’une génération à l’autre. De cette façon nous construisons sur ce que nos parents nous ont légué.

Nous vous saluons tous, vous qui vous êtes mobilisés pour notre Fête nationale. En premier lieu les artistes, qui nous avez tant manqués pendant la crise. Parce que vous nous interpellez, nous ouvrez à la différence et nous élevez à plus grand que nous. Merci à vous tous qui êtes présents ici ou animez des événements en province. Grâce à la technologie c’est le pays tout entier qui se joint à nous sur cette Place des Palais.
Je vous souhaite une belle fête nationale! »

La cérémonie a pris fin après un intermède musical éclectique, invitant sur scène Salvatore Adamo, Selah Sue, blackwave et la chorale Scala. Le roi Philippe, la reine Mathilde, la princesse Elisabeth, le prince Gabriel, le prince Emmanuel et la princesse Éléonore sont attendus en fin d’après-midi dans deux maisons de repos, une en Flandre et une en Wallonie.

Lire aussi : La famille royale belge écrit des encouragements visibles par drone dans le jardin de Laeken

Source : Monarchie

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.