La reine Elizabeth ouvre le parlement britannique une dernière fois avant le Brexit

Ce 19 décembre, la reine Elizabeth a procédé à la cérémonie d’ouverture du Parlement du Royaume-Uni, à peine deux mois après l’avoir ouvert en octobre dernier. Suite aux élections générales anticipées, un nouveau parlement a été constitué et vient d’être ouvert avant les vacances de la reine. Alors que la reine avait porté tous ses regalia pour l’ouverture du mois d’octobre, elle a choisi une tenue plus classique, de couleur menthe, pour cette deuxième ouverture de l’année. Seul le prince Charles l’accompagnait, là où toute la famille s’était déplacée, il y a deux mois.

Comme pour chaque ouverture de parlement, il s’agit d’une cérémonie protocolaire qui suit un ensemble de rituels à la lettre, et implique plusieurs fonctions clés comme l’huissier de la verge noire ou le lord grand-chambellan.

La reine Elizabeth, accompagnée par le prince de Galles, a lu la quarantaine de propositions de son gouvernement

Lorsque la reine quitte Buckingham pour se rendre au Parlement, l’étendard est descendu du palais et est hissé à Westminster, une fois qu’elle entre dans le bâtiment. S’en suit une procession, menée par le lord grand-chambellan, qui tient la couronne impériale. Une fois la reine installée sur le trône, à côté du prince Charles, l’huissier de la verge noire, se rend dans la chambre des communes pour sommer les députés à rejoindre la chambre des lords où la reine les attend. Une fois tout le monde installé, la reine commence son discours, dans lequel elle liste point par point toutes les mesures prévues par son gouvernement.

À la fin du discours, la reine est raccompagnée hors de Westminster et rentre à Buckingham. L’ouverture du Parlement à une date inhabituelle a obligé la reine à légèrement repousser ses vacances de Noël. D’ici quelques heures, elle rejoindra son époux à Sandringham. Hier, elle avait réuni tout la famille royale à Buckingham pour un repas de Noël, afin d’avoir autour d’elle les membres même éloignés de la famille, qui n’auront pas la chance de la rejoindre à Sandringham pour le réveillon et le 25 décembre.

David Cholmondeley, époux de la marquise de Cholmondeley, ouvre la procession, en tant que lord Grand-Chambellan

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.