Charles III veut aider à la restauration du palais de Tatoï cher à sa famille paternelle

Le roi Charles III a reçu en audience le premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis ce lundi 28 novembre 2022. Les discussions portaient principalement sur l’avenir du palais de Tatoï, ancienne résidence royale où vécu la famille paternelle du roi Charles III. Le palais est en état de délabrement depuis de nombreuses années et a été lourdement touché par un incendie en 2021.

Lire aussi : Le roi Charles III assure sa première visite d’État en accueillant le président sud-africain

Le roi Charles III s’implique dans la restauration du palais de Tatoï

Le premier ministre de la République hellénique Kyriakos Mitsotakis a été reçu en audience par le roi Charles III au château de Windsor. Le souverain britannique, intéressé à renouer avec ses racines grecques, souhaite également aider à la restauration du palais de Tatoï, une demeure qui fut la résidence d’été de la famille royale grecque depuis son achat par Georges 1e, avec des fonds privés, en 1880.

Le premier ministre Kyriakos Mitsotakis et Mareva Grabowski sont reçus au château de Windsor par le roi Charles III (Photo : Kirsty O’Connor/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Le palais de Tatoï après les incendies : une résidence royale dans les cendres

Le palais Tatoï, situé à 30 kilomètres au nord d’Athènes, est en décrépitude depuis l’abolition de la monarchie en 1973. L’incendie de l’été 2021 a encore plus endommagé l’édifice. Bien que le palais ait été confisqué à la famille royale en exil, des tractations ont eu lieu avec l’État grec pour récupérer la propriété, durant les années 80. En 1992, l’État grec a reconnu que la famille royale possède le terrain de Tatoï et elle obtient le droit de venir récupérer les biens qui se trouvent à l’intérieur. Finalement, en 2002, l’État grec reconnaît que la propriété appartient à la famille. En portant l’affaire devant la Cour européenne des Droits de l’Homme, le roi Constantin II obtient un dédommagement fixé à 13,2 millions d’euros. Une somme cinq à six fois inférieure à l’estimation du bien. Par le paiement de l’indemnité l’État devient propriétaire des lieux.

Photo du palais de Tatoï prise le 7 août 2022, au lendemain des incendies qui ont ravagé le site (Photo : Eurokinissi via ZUMA Press Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La famille royale danoise et la famille royale grecque célèbrent le Jubilé d’or de la reine Margrethe II au Théâtre royal

Le roi Charles III reçoit le premier ministre grec en audience à Windsor

Le roi Charles III, encore prince de Galles, avait visité la Grèce en 2021, invité aux festivités du bicentenaire de l’indépendance du pays. Il en avait profité pour passer par Tatoï, récemment ravagé par les flammes. À Tatoï sont nés de nombreux membres de la famille royale. Le cimetière à côté du palais sert de lieu de repos à plus de vingt membres de la famille, dont le roi Georges 1e et le prince André, grand-père du roi Charles III.

Le palais de Tatoï avant les incendies de 2021, tombait déjà en ruines depuis des années (Photo : Alamy/Abacapress)

Les autorités grecques ont un projet de rénovation d’environ 14 millions d’euros pour le palais indique The Mirror. La Prince’s Trust du roi Charles III participe au projet en fournissant les services d’experts en matière de rénovation. Le roi Charles III met notamment à disposition des autorités grecques les experts qui l’ont aidé à sauver la Dumfries House, sa maison de campagne dans l’Ayrshire.

Alors que le palais tombait en ruines, en 2019, le ministère de la Culture a finalement décidé qu’il devrait être rénové pour y installer un musée dédié à l’histoire de la famille royale. La rénovation aura bien lieu mais le projet s’est compliqué suite aux incendies de l’année dernière.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr