Le comte et la comtesse de Wessex partagent l’euphorie du Jubilé de platine jusqu’à Gibraltar

Après quatre jours de festivités intensives à Londres pour célébrer les 70 ans de règne de la reine Elizabeth II, ses enfants continuent de propager cette atmosphère festive dans les différents territoires britanniques. Les 7 et 8 juin 2022, le prince Edward, comte de Wessex, et son épouse sont à Gibraltar dans le cadre du Jubilé de platine.

Lire aussi : Edward et Sophie de Wessex en Irlande du Nord pour fêter le Jubilé de platine

Edward et Sophie de Wessex à Gibraltar pour célébrer le Jubilé de platine de la reine Elizabeth II

Comme la France, le Royaume-Uni possède des territoires d’outre-mer. Parmi ceux-ci, il y a notamment Gibraltar, un territoire de près de 7 km carrés autour d’un gros rocher. Gibraltar est situé au sud de l’Espagne et compte environ 34 000 habitants. C’est en 1704 que les Anglais se sont emparés de Gibraltar, profitant de la Guerre de succession en Espagne. Quand l’Angleterre a rejoint la Grande-Bretagne, puis le Royaume-Uni, le rocher a suivi.

Tous les territoires britanniques d’outre-mer dans le monde (Image : Histoires Royales)

Lire aussi : Ces 15 pays où règne la reine Elizabeth II

Le prince Edward, troisième fils de la reine Elizabeth II, est arrivé à Gibraltar ce 7 juin 2022. Le comte de Wessex et son épouse avaient déjà visité ce territoire d’outre-mer il y a 10 ans, en 2012, à l’occasion du Jubilé de diamant de la reine Elizabeth II. La monarque de 96 ans ne peut plus se déplacer elle-même à l’étranger mais elle a commenté la visite de son fils dans une lettre adressée à la population de Gibraltar.

Lire aussi : Elizabeth II apparaît au balcon de Buckingham avec les trois prochains rois pour clore son Jubilé de platine

Edward et Sophie de Wessex avaient visité Gibraltar en 2012

« Au fil des ans, j’ai vu Gibraltar prospérer en tant que communauté multiculturelle et multiconfessionnelle, fière de sa riche histoire tout en regardant dynamiquement vers l’avenir », écrit la reine. « Je suis ravie que mon fils et ma belle-fille aient la chance de visiter à nouveau Gibraltar, et je suis heureuse qu’ils me représenteront à ma parade d’anniversaire sur la place des Casemates ». La reine Elizabeth II a conclu son message en exprimant sa joie de constater « l’allégeance et la fidélité » des habitants de Gibraltar. « Je suis heureuse de réaffirmer les liens étroits qui existent entre la population de Gibraltar et la Couronne ».

Le comte et la comtesse de Wessex lors de leur première journée à Gibraltar (Photo : David M Parody/SWNS/ABACAPRESS.COM)

À leur arrivée à Gibraltar, Edward et Sophie de Wessex ont été accueillis par le gouverneur de Gibraltar, le vice-amiral Sir David Steel, et le ministre en chef de Gibraltar, Fabian Picardo. Après leur accueil avec les honneurs militaires à la base de la Royal Air Force de Gibraltar, le comte de Wessex a passé les troupes en revues. Le régiment présentait son nouvel étendard, celui qu’Edward avait lui-même présenté au régiment lors d’une cérémonie à Windsor en mars dernier.

Lire aussi : Le comte et la comtesse de Wessex au volcan de Soufrière et aux mines de soufre de Sainte-Lucie

La première visite du comte et de la comtesse de Wessex a eu lieu au projet Nautilus. Cette association a pour objectif « de soulever les questions environnementales marines avec le public local pour aider à élaborer les changements nécessaires pour un avenir meilleur ». Des jeunes bénévoles qui participent au prix du duc d’Édimbourg travaillent avec Nautilus pour protéger la vie marine de Gibraltar.

Le comte de Wessex est président des administrateurs de la Fondation internationale du prix du duc d’Édimbourg. Le programme est présent à Gibraltar depuis plus de 50 ans, avec plus de 200 jeunes participants chaque année. Nautilus a été fondé en 2016 et permet aux bénévoles du prix de valider certaines étapes du programme.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr