La Cour danoise fait 270 000€ d’économie avec la crise sanitaire

L’année 2020 que nous venons de vivre a bouleversé les prévisions financières de bon nombre d’entreprise. Dans le cas de la Couronne danoise, la crise a eu pour effet de diminuer ses coûts de fonctionnement, comme on peut le constater dans les comptes annuels qui ont été rendus publics ce 18 mars. Près de 270 000 euros ont été économisés par la Cour cette année.

(Photo : Per Morten Abrahamsen-Handout Kongehuset)

Lire aussi : Augmentation de la rente de la reine Margrethe II en 2021

La crise sanitaire a réduit les activités de la famille royale

La société d’audit Deloitte a rendu son rapport sur l’inspection des comptes de la Cour. Aucune anomalie n’a été détectée et on y constate une économie d’environ 2,1 millions de couronnes danoises (269 000 euros). L’État avait voté l’octroi total de 85,9 millions de couronnes (11,5 millions d’euros) pour le fonctionnement de la monarchie en 2020. Au 31 décembre 2020, on constate donc une économie non négligeable sur la somme prévue. À cette somme totale, il faut ajouter 4,5 millions de couronnes qui sont aussi prévues dans le budget du ministère des Affaires étrangères, qui prend à sa charge les frais de déplacements à l’étranger. Cette somme n’entre donc pas dans les comptes présentés ci-dessous.

Les frais de personnel (les salaires, pensions, etc.) s’élèvent à 54,2 millions de couronnes (7,29 millions euros) en 2020, ce qui correspond à 63% des dépenses totales de la Cour. Ces frais ont légèrement diminué. Cela est dû à une restructuration interne à la Cour. La diminution est moins importante que prévue parce qu’avec la crise, il a fallu modifier les shifts des employés pour éviter les contaminations, ce qui a provoqué une augmentation des salaires.

Lire aussi : Combien coûte la famille royale aux Belges ?

La facture informatique a augmenté

La réduction des activités, et le fait que la reine Margrethe et sa famille n’ont plus assuré que des événements virtuels à plusieurs moments de l’année 2020, ont permis de faire quelques réductions. Néanmoins, ces réductions ne sont pas si importantes, car la Cour a choisi de ne pas demander de remboursement pour la majorité des avances et des acomptes donnés à leurs fournisseurs, malgré l’annulation d’événements, afin de les soutenir pendant la crise. Quant aux voyages à l’étranger, qui ont été réduits, ceux-ci sont pris en charge par le ministère des Affaires étrangères, donc la diminution ne se reflète pas dans le rapport.

En 2020, la reine Margrethe a fêté ses 80 ans et de nombreux événements étaient prévus sur toute une semaine, entre concerts, réceptions, galas en présence de royautés internationales. Tout a été annulé. Certaines économies ont donc été réalisées, bien que là aussi, aucun remboursement n’a été demandé sur les acomptes déjà donnés pour les locations de locaux ou de restauration.

Si la crise a permis de faire des économies dans l’organisation d’événements, le rapport indique que les confinements ont aussi couté de l’argent. Il a notamment fallu équiper toutes les équipes de matériel informatique plus important, puisque la majorité des réunions se sont déroulées par vidéoconférence. Ainsi, les frais administratifs étaient de 6,2 millions de couronnes (813 000 euros) en 2019, contre 6,8 millions de couronnes (910 000 euros) en 2020. Dans ces frais informatiques se reflètent aussi les dépenses importantes qui ont été faites pour les initiatives virtuelles lancées, notamment pour la fête d’anniversaire de la reine. Les Danois pouvaient se rendre sur un site spécifiquement conçu pour l’occasion et envoyer leurs messages et leurs dessins de façon numérique.

L’entretien des écuries coute 4,4 millions de couronnes (590 000 euros), les cuisines coutent 3,2 millions de couronnes (430 000 euros) et le poste concernant le parc automobile et ses chauffeurs, coute 9,3 millions de couronnes (1,25 million d’euros). Si vous vous demandez combien la Reine et ses équipes dépensent en facture de téléphone, la réponse est 1,1 million de couronnes (150 000 euros) sur un an. La Reine a aussi acheté pour 104 000 euros de magazines, journaux et livres.

Lire aussi : Combien coûte la famille royale britannique ? Revenus des propriétés royales et coûts de la dotation aux contribuables

La princesse Benedikte, sœur de la reine Margrethe, touche aussi un apanage d’1,29 million de couronnes (170 000 euros). Les deux fils de la reine Margrethe touchent aussi une rente, qui est fixée par la loi, puis indexée chaque année. La rente est payée comme un salaire, divisée en versements mensuels. Le prince héritier Frederik touche une rente de 21 154 382 couronnes (2,84 millions d’euros) dont 10%, soit 2,1 millions de couronnes (284 000 euros) vont à son épouse. Le prince Joachim touche une rente de 3 739 068 couronnes (500 000 euros).

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr