La crise qui menace la famille grand-ducale : Maria Teresa au cœur de la polémique

Fin de l’année dernière, le gouvernement luxembourgeois avait choisi Jeannot Waringo, un fonctionnaire à la retraite, pour devenir l’œil de Moscou, au sein du Palais grand-ducal. Il a pour mission d’établir un rapport concernant le fonctionnement de la Cour, suite à l’alerte qui a été sonnée en interne, par des employés visiblement à bout. Alors que la remise du rapport est prévue pour les semaines à venir, le magazine d’Lëtzebuerger Land va plus loin dans ses allégations concernant ce que pourrait contenir ce rapport. Le comportement de la grande-duchesse, actuellement au chevet de son frère aux soins intensifs, ne serait pas étranger aux nombreux départs du personnel. Ces informations ont été reprises aujourd’hui par RTL, premier média du pays.

Rien ne va plus au Palais grand-ducal

Il y a quelques mois, le gouvernement luxembourgeois s’interrogeait sur la vague massive de licenciements et de départs volontaires des employés du Palais grand-ducal. Le magazine Reporter indiquait qu’un tiers des employés était parti depuis 2015. Sachant que la plus grande partie de la dotation accordée par le gouvernement à la famille sert à payer la masse salariale, ce problème méritait de plus amples investigations. Le Premier ministre Xavier Bettel a donc choisi Jeannot Waringo pour lui faire un rapport de la situation. Depuis lors, Jeannot Waringo va travailler tous les jours au Palais, où il a son propre bureau et où il prend note de tout ce dont il est témoin. Son rapport devrait être rendu prochainement au Premier ministre et il devrait faire l’effet d’une véritable petite bombe, si on en croit les médias luxembourgeois.

Lire aussi : La fortune du grand-duc Henri : le Palais grand-ducal réagit

Pourquoi les employés du Palais grand-ducal prennent-ils la fuite ?

Ce n’est un secret pour personne, de nombreux bruits de couloirs sont remontés aux oreilles de la presse depuis plusieurs années déjà, concernant l’attitude de la grande-duchesse Maria Teresa. Il semblerait qu’elle soit la cause principale des départs des employés. « Personne n’ose s’opposer à la grande-duchesse, que ce soit les membres de l’équipe comme le maréchalat de la Cour ou que ce soit le grand-duc lui-même », reprend RTL. « En d’autres termes, il est rapporté que la grande-duchesse fait ce qu’elle veut ».

« Il est rapporté que les problèmes au Palais proviennent principalement de la grande-duchesse, qui aurait toujours le dernier mot sur le fonctionnement de la Cour. Les employés devraient avoir l’obligation d’anticiper chacun de ses souhaits, supporter son humeur et être présents à tout moment ». Selon le magazine d’Lëtzebuerger Land la décision du gouvernement de surveiller de plus près le Palais viendrait d’informateurs en interne, qui auraient tiré sur la sonnette d’alarme. Le nom du maréchalat en personne est cité comme étant l’une des personnes qui se serait plainte de la situation.

Bien que le Premier ministre Xavier Bettel soutienne la monarchie, il se montre beaucoup moins proche de la famille grand-ducale que le fut son prédécesseur, Jean-Claude Juncker. Ce dernier avait pris pour habitude de s’entretenir personnellement avec la grande-duchesse, comme elle l’avait exigée. Xavier Bettel, quant à lui, a mis fin à cette tradition, ce qui aurait quelque peu contrarié et vexé la grande-duchesse Maria Teresa. Depuis lors, les relations entre le gouvernement et le Palais se sont un petit peu tendues, le gouvernement actuel préférant que la famille grand-ducale garde ses distances et observe son rôle de représentant du pays, sans pour autant s’impliquer dans son fonctionnement politique.

Lire aussi : Pourquoi les souverains luxembourgeois abdiquent-ils ?

Le grand-duc Henri sur le point d’abdiquer ?

Toujours selon le magazine, la publication du rapport de Jeannot Waringo risque de révéler certains agissements qu’il faudra gérer en terme d’image. On parle même d’une abdication possible du grand-duc Henri. Depuis quelques mois, le grand-duc héritier Guillaume et son épouse, la grande-duchesse héritière Stéphanie sont dans les starting-blocks. Ils assistent à de plus en plus d’événements et la présence renforcée de Stéphanie, qui a remplacé Maria Teresa à plusieurs reprise suite à son opération genou, a permis de se rendre compte de la popularité du couple. Guillaume et Stéphanie attendent leur premier enfant, attendu pour le printemps 2020. On ne pourrait mieux rêver en terme de timing, s’il fallait que Guillaume monte sur le trône plus rapidement que prévu.

La grande-duchesse Maria Teresa est accusée d’être à l’origine de la fuite du personnel du Palais grand-ducal. Le rapport de Jeannot Waringo est pour bientôt (Crédits : WikiCommons)

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.