La fortune du grand-duc Henri de Luxembourg : la Cour grand-ducale répond aux chiffres donnés dans la presse

Au début du mois de juillet, le très sérieux magazine new-yorkais Business Insider a publié un article, dans lequel il liste les plus riches monarques du monde, dévoilant leur fortune personnelle et leurs revenus annuels. D’autres journaux, sites d’actualités, comme le média luxembourgeois RTL a réutilisé ses chiffres, relayant notamment la fortune estimée du grand-duc de Luxembourg. La seule cour qui a officiellement réagi à ce classement est celle du grand-duché de Luxembourg, rectifiant les chiffres annoncés. Quelle est la fortune du grand-duc et de sa famille ?

La fortune du grand-duc de Luxembourg dévoilée dans la presse ?

Selon Business Insider, le plus riche monarque est le très controversé roi de Thaïlande, Rama X, qui aurait une fortune personnelle estimée à 30 milliards de dollars. C’est notamment lui qui possède le fameux Golden Jubilee Diamond, le plus gros diamant taillé au monde, de 545 carats. En deuxième position, il y a le sultan de Brunei, qui a récemment remis la lapidation pour les homosexuels et qui possède les plus grands palaces du monde, avec une fortune estimée à 20 milliards $. Le troisième est le roi d’Arabie saoudite, le quatrième est l’émir d’Abu Dhabi, le cinquième, à égalité avec le grand-duc de Luxembourg serait l’émir Mohammed ben Rachid al Maktoum, de Dubai, avec 4 milliards $. Le site luxembourgeois RTL a repris ces chiffres, en ne gardant que les membres de familles européennes et sans oublier de rajouter le prince Hans-Adam II de Liechtenstein qui est de notoriété publique le plus riche des monarques européens avec une fortune estimée à 4,4 milliards €.

Si on en croit RTL.lu, le grand-duc Henri serait deuxième du classement derrière le Liechtenstein et possèderait une fortune estimée à 3,55 milliards €, le prince Albert II de Monaco à 887 millions €, la fortune de la reine Elizabeth II est estimée entre 440 millions et 532 millions €. Le roi Willem-Alexander des Pays-Bas aurait une fortune de 177 à 266 millions €, le roi de Suède de 62 millions €, la reine du Danemark de 35 millions €, le roi de Norvège de 27 millions €, le roi Felipe VI d’Espagne de 18 millions € et en dernière position, le roi des Belges, Philippe n’aurait que 12 millions €. Mais peut-on vraiment croire ces chiffres ? Sont-ils vraiment fiables ? La Cour grand-ducale a réagi à cette information : «  Les chiffres annoncés depuis des années dans certaines publications relatives à la fortune de la Cour Grand-Ducale, relèvent de la pure fantaisie. Ladite fortune ne s’élève en réalité, qu’à un infime pourcentage des chiffres récemment colportés. »

D’où vient la fortune de la famille grand-ducal luxembourgeoise ?

La famille grand-ducale paie des impôts directs, comme tous les citoyens luxembourgeois, à quelques exceptions près…La dotation, appelée Liste civile dans le pays, n’est pas soumise à l’imposition (ce qui semble logique, puisqu’elle provient directement des impôts) mais il y a aussi les revenus patrimoniaux immobiliers de la famille qui ne sont pas imposés et les frais de représentation. La famille du grand-duc, qui possède le château de Berg et d’autres propriétés, paie bien un impôt foncier sur ces biens. La Liste civile luxembourgeoise est d’environ 10,7 millions € par an, ce qui représente environ 18,5 € par résident. (À titre de comparaison, la dotation britannique ne s’élève qu’à 1,24 £ par habitant). En 2018, environ 716 000 € servaient aux frais de représentation du grand-duc (somme non imposée), 244 000 pour l’ancien grand-duc Jean, décédé cette année. Et 106 000 € de frais de représentation pour le grand-duc héritier, Guillaume. De ces 10,7 millions, 6,2 millions € servent à payer le personnel qui travaille pour le grand-duc Henri et 1,4 million € pour le personnel du grand-duc Jean. La fortune de la famille grand-ducale ne vient donc pas de sa dotation mais bien de leurs affaires, étant largement impliquée dans les finances.

1 Comment

Leave a Reply