Deuxième jour du prince Charles et Camilla au Canada : rencontres politiques et sociales à Ottawa

Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles continuent leur visite officielle de trois jours au Canada. Lors de cette deuxième journée, le couple héritier avait un agenda chargé avec une série d’engagements à Ottawa, la capitale.

Lire aussi : Charles et Camilla honorent l’artisanat canadien lors de leur première journée au Canada

Rencontre avec la gouverneure générale du Canada

Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles effectuent une visite officielle de trois jours au Canada. Cette visite s’inscrit dans le cadre des festivités du Jubilé de platine de la reine Elizabeth II. Le couple héritier a passé sa première journée dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador. Durant cette journée, Charles et Camilla ont mis l’artisanat canadien en lumière. Lors de la deuxième journée, le couple a rejoint la province de l’Ontario et la capitale, Ottawa. Lors de la troisième journée, ils se rendront dans les Territoires du Nord-Ouest.

La journée du mercredi 18 mai 2022 a commencé à Rideau Hall, la résidence de la gouverneure générale du Canada, Mary Simon. La gouverneure générale est la représentante physique du souverain dans les royaumes du Commonwealth. Mary Simon, 74 ans, occupe ce poste depuis le départ compliqué de Julie Payette, en 2021. Elle est la 30e gouverneure générale et a pour particularité d’être la première à avoir des origines autochtones.

Le prince Charles reçoit l’ordre du Mérite militaire du Canada des mains de Mary Simon à Rideau Hall (Photo : Carlos Osorio/Pool/CP/ABACAPRESS.COM)

Lors de cette rencontre, le prince Charles a reçu une nouvelle distinction canadienne. Le prince de Galles a reçu l’ordre du Mérite militaire. Après cette courte cérémonie, Charles et Camilla ont assisté à une cérémonie en l’honneur des Canadiens qui ont perdu la vie.

Lire aussi : La princesse Margriet des Pays-Bas plante des tulipes au Canada dans la maison où elle a vécu ses premières années en exil

Recueillement au monument commémoratif de guerre du Canada

Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles se sont rendus au Monument commémoratif de guerre du Canada, où Charles a déposé une couronne pour commémorer les disparus. Sous un soleil radieux, le couple héritier s’est tenu immobile pendant qu’un clairon jouait le Last Post. Puis ils ont observé une minute de silence.

Devant eux se dressait l’imposant mémorial, symbolisant le sacrifice de tous les militaires canadiens. Le grand-père de Charles, le roi George VI, a dévoilé le mémorial en mai 1939 et la Tombe du soldat inconnu a été ajoutée en 2000. Le soldat canadien a été rapatrié d’un cimetière de guerre près de la crête de Vimy, un site de bataille de la Première Guerre mondiale en France.

Lire aussi : La duchesse de Cornouailles en rouge à la Maison du Canada avec le prince Charles avant leur départ pour Ottawa

Auprès de la communauté ukrainienne à Ottawa

La matinée du prince de Galles et de son épouse s’est terminée à la cathédrale orthodoxe ukrainienne de l’Assomption de la Sainte Vierge, toujours à Ottawa. Le couple héritier a rencontré des membres de la communauté ukrainienne.

Ils ont pu parler avec des réfugiés ukrainiens qui ont fui leur pays au cours des derniers mois à la suite de l’invasion russe. La duchesse Camilla a essayé deux traditions ukrainiennes, décorer des œufs et cuisiner des pierogi. 

Charles a eu un moment d’émotion en parlant avec une femme ukrainienne âgée à la cathédrale qui a expliqué à quel point elle était touchée d’entendre un hymne orthodoxe chanté lors des funérailles de son père en avril de l’année dernière. 

Visite d’une école et d’associations

L’après-midi du couple était une nouvelle fois bien chargé. Ils ont commencé leurs visites dans un établissement scolaire, à l’école primaire Assumption dans le quartier Vanier. La duchesse a fait une visite de l’école. Elle a visité les salles de classe d’enfants qui était en train d’apprendre à lire et d’apprendre le français. « Continuez votre bon travail ! », a déclaré la duchesse en français.

Pendant ce temps, le prince Charles a appris comment l’école répond aux besoins des familles de réfugiés et d’immigrants à Ottawa pour assurer une expérience scolaire réussie aux élèves et un environnement communautaire accueillant pour les familles. Selon le site du gouvernement canadien, cet échange avec le prince de Galles a eu lieu dans les deux langues officielles du pays, l’anglais et le français.

L’après-midi s’est poursuivi au siège de l’emblématique Carrousel de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) pour rencontrer les cavaliers, visiter les écuries et assister à une représentation spéciale du Carrousel. Le prince de Galles a été nommé commissaire honoraire de la GRC en 2012. Il a ensuite consacré du temps à deux causes.

La première rencontre était avec les membres de la 30 Birds Foundation, une association qui a aidé des femmes afghanes à s’installer au Canada. L’association est soutenue par le Prince’s Trust, la fondation du prince de Galles. La deuxième rencontre avait justement lieu avec la branche canadienne du Prince’s Trust. Il était question pour le prince Charles d’en savoir plus sur les programmes de développement des compétences et d’aide à l’emploi mis en place par la fondation. Ces programmes aident les vétérans et les jeunes à explorer, à se préparer, et à accéder à des emplois qui ont un impact dans un monde durable.

Lire aussi : La reine Elizabeth II du Canada accueille Justin Trudeau au château de Windsor

Retrouvailles avec Justin Trudeau

En fin d’après-midi, retour à Rideau Hall pour le prince Charles, qui cette fois-ci retrouvait le premier ministre. Charles et Justin Trudeau s’étaient déjà brièvement rencontrés la veille. Divers sujets ont été abordés lors de cette rencontre bilatérale, qui s’est prolongée en présence d’intervenants canadiens au sujet de l’importance de la finance durable dans la lutte contre les changements climatiques et la construction d’une économie nette zéro.

« J’ai rencontré le prince de Galles pour la première fois quand j’avais 9 ans », se souvient Justin Trudeau. « On s’est rencontrés bien des fois par la suite. Son engagement envers le Canada, les Canadiens et un avenir plus propre n’a jamais faibli.»

Réception du Jubilé de platine à Rideau Hall

En soirée, place à la réception organisée par la gouverneure générale à Rideau Hall. Juste avant la réception, Charles a été invité à une dernière rencontre bilatérale avec Mary Simon, puis ils ont rejoint les convives afin de célébrer le Jubilé de platine de la reine.

Le prince Charles a également pris la parole devant l’assemblée composée des Canadiens de divers horizons qui, comme la reine Elizabeth II, ont consacré leur vie à servir leur communauté. « J’ai beaucoup apprécié de discuter avec la gouverneure générale du processus vital de réconciliation dans ce pays – pas un acte ponctuel, bien sûr, mais un engagement continu envers la guérison, le respect et la compréhension. » Le prince Charles a fait référence aux vives tensions ressenties au Canada ces derniers temps concernant le traitement réservé aux autochtones depuis des siècles jusqu’à aujourd’hui.

« Je sais que notre visite ici cette semaine arrive à un moment important. Il y a des populations autochtones et non autochtones à travers le Canada qui s’engagent à réfléchir honnêtement et ouvertement sur le passé et à forger une nouvelle relation pour l’avenir. » La journée de demain sera consacrée aux autochtones, comme lors de cette visite de la communauté de la Première Nation des Dénés.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr