Le documentaire censuré par Elizabeth II apparait sur YouTube avant d’être supprimé

Cela faisait près de 50 ans que le film complet Royal Family avait disparu de la circulation. Ce documentaire, qui permet de suivre le quotidien de la famille royale en 1969, était à nouveau disponible il y a quelques jours sur YouTube. Il a été supprimé au bout de quelques heures, la BBC appliquant toujours la censure imposée par Buckingham en 1972.

Extrait du documentaire Royal Family lorsque la reine Elizabeth rencontre Richard Nixon

Lire aussi : Le prince Harry : « Le principe directeur de ma vie a été le devoir de vérité »

Le documentaire Royal Family était de nouveau disponible sur YouTube

En 1969, la famille royale est quelque peu critiquée. Certains Britanniques remettent en question la monarchie et se demandent si la reine Elizabeth et sa famille sont encore en phase avec la réalité. Plusieurs couacs et maladresses de communication ont notamment fait penser que la reine était froide, détachée des soucis de ses sujets, une image que le secrétaire royal, William Heseltine, a tenté de faire changer, en proposant le tournage d’un documentaire.

Le documentaire, filmé à Buckingham mais aussi à Windsor et Balmoral, suit la reine Elizabeth II, le prince Charles, la princesse Anne ou encore le duc d’Édimbourg dans leurs activités quotidiennes. Diffusé sur la BBC le 21 juin 1969, en marge du couronnement du prince Charles en tant que prince de Galles, le documentaire intitulé sobrement Royal Family, attire plus de 23 millions de téléspectateurs pour la première diffusion. En tout, le film sera vu par plus de 350 millions de téléspectateurs dans le monde entier, selon la BBC. La critique est plutôt bonne et l’objectif de communication semble atteint. Mais c’est au Palais que le documentaire a du mal à passer.

Lire aussi : Albert II de Monaco choqué par Donald Trump qui « alimente les théories complotistes »

La reine Elizabeth et son entourage n’auraient pas apprécié que l’on voie Sa Majesté manger son casse-croute dans un Tupperware, faire des blagues à table ou critiquer l’ambassadeur américain. L’image de la Reine doit refléter une certaine magie, garder une part de mystère.

Or, ce documentaire, qui ne montre aucune image qui pourrait nuire à la réputation de la Reine, a pour seul défaut de montrer Elizabeth II comme une personne lambda. Également, il semblerait que les membres de la famille royale n’aient pas apprécié l’image qu’ils reflétaient. En effet, si on peut y voir la famille accomplir des choses banales comme préparer une vinaigrette, à l’époque, ils étaient peu habitués à réaliser des tâches devant la caméra. Certaines scènes manquent de naturelles. Princes et princesses sont assis bien droit dans le fauteuil, déclament des paroles un peu contrôlées, accomplissent des gestes quelque peu calculés…

La princesse Anne, le prince Charles, la reine Elizabeth et le duc d’Édimbourg (de dos) lors du tournage du documentaire Roayal Family. Un bout de la caméra et un trépied sont visibles à gauche (Photo : Keystone Press / Alamy / Abaca)

Diffusé à trois reprises, sa dernière diffusion aura lieu en février 1972. Depuis, ce film est simplement interdit. BBC et Independent Television, producteurs du documentaire et détenteurs des droits, gardent dans leurs coffres ce film, sur ordre de Buckingham. À plusieurs reprises, des extraits ont été diffusés sur les réseaux sociaux et parfois, ils apparaissent par bribes dans d’autres documentaires, après en avoir acheté ou négocié les droits.

Pourtant, le 27 janvier 2021, pour la première fois en un demi-siècle, c’est tout le film qui a fait son apparition sur YouTube, provoquant la joie des Royal Watchers, heureux d’enfin pouvoir visionner le film polémique.

Lire aussi : La princesse Anne a regardé The Crown et donne son avis sur l’actrice qui joue son rôle

Pourquoi Buckingham continue à censurer ce documentaire 50 ans plus tard ?

Rapidement, la BBC a fait connaitre ses droits auprès de YouTube, qui a supprimé la vidéo mise en ligne par un utilisateur anonyme, utilisant le pseudo de Philip Strangeways. La vidéo n’aura pas tenu une journée complète sur la plateforme.

Bien entendu, il est illégal de mettre en ligne du contenu, quel qu’il soit, qui ne nous appartient pas. La BBC est donc en droit de demander la suppression à YouTube. Néanmoins, certaines voix commencent à se faire entendre, demandant à ce que Buckingham lève enfin l’interdiction à la BBC de pouvoir rediffuser le documentaire.

Ce compte mystérieux a mis en ligne le documentaire sur YouTube (Photo : capture d’écran YouTube)

Le célèbre commentateur de la monarchie britannique Charlie Porter a écrit tout un papier dans l’Express, pour remettre en question cette censure qui date d’un demi-siècle. « J’ai regardé le documentaire dans son intégralité avant que les images ne soient supprimées de YouTube sur ordre de la BBC. Pour être honnête, je ne vois vraiment pas pourquoi on en fait tout un foin », explique le journaliste.

« Honnêtement, vraiment, la chose la plus scandaleuse dans ce documentaire était le moment où le prince Andrew, âgé de neuf ans, se faisait appeler “Sir” par ses professeurs », continue Charlie Procter. « L’émission offrait un regard totalement inoffensif et innocent sur la vie dans les coulisses de la maison royale. »

L’histoire a refait parler d’elle lorsqu’un épisode entier de la série The Crown était consacré au tournage du documentaire. Dans la série romancée, diffusée sur Netflix, consacrée à la vie de la famille royale britannique, l’épisode 4 de la saison 3 de The Crown, revient sur le tournage du film et le malaise de la famille royale en découvrant les images.

Source : Madame Le Figaro

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr