L’épouse du prince Waldemar a caché sa mort à sa fille : il était déjà incinéré depuis plusieurs jours

Au milieu du mois d’août, la princesse Eleonore-Christine de Schaumbourg-Lippe, cousine éloignée de la reine Margrethe II de Danemark, annonçait la mort de son père, le prince Waldemar, à 79 ans. Dans un simple message sur les réseaux sociaux, elle se disait « sous le choc », et précisait que la mort avait eu lieu quelques jours auparavant. Ce mystérieux message cachait les tristes circonstances par lesquelles elle venait d’apprendre la mort de son père, décédé plusieurs jours auparavant. La dernière épouse de son père l’avait déjà incinéré ! « Quatre mariages et un enterrement », un titre qui résume la vie du prince Waldemar.

Eleonore-Christine et son papa étaient très proches, même si elle vivait au Danemark et lui aux États-Unis (Photo : Jan Unger)

Lire aussi : Mort du prince Waldemar de Schaumbourg-Lippe, cousin de la reine Margrethe II de Danemark

Eleonore-Christine de Schaumbourg-Lippe apprend au téléphone que son père est déjà incinéré

La princesse Eleonore-Christine déplore ce que lui a fait vivre sa belle-mère, la princesse Antonia. Eleonore-Christine n’a pas pu dire au revoir à son père, mort aux États-Unis, comme elle l’aurait voulu. Elle lui avait parlé par téléphone la dernière fois le 8 août. Le 14 août, elle tente de le joindre et tombe sur la dernière épouse de son père, Gertraud-Antonia Wagner-Schöppl, appelée aussi princesse Antonia.

 « Sa femme m’a dit là-bas qu’il était mort et qu’elle l’avait déjà fait incinérer », explique Eleonore-Chistine sous le choc au journal danois Ekstra Bladet. À cause des conditions sanitaires actuelles et des mesures de sécurité importantes, les funérailles en famille semblaient compliquées. Néanmoins, Antonia lui avait expliqué que l’enterrement de l’urne aurait lieu au printemps prochain, en République tchèque, en présence de toute la famille, comme l’aurait souhaité le prince.

Le prince Waldemar et sa quatrième épouse, Antonia, ancienne vétérinaire et femme politique autrichienne (Photo : Flickr/Schaumburg-Lippe)

Eleonore-Christine souhaitait respecter les volontés de son père, d’être enterré au château familial de Náchod, dans l’ancienne Bohême. Le prince Waldemar était issu de la branche Náchod de la famille de Schaumbourg-Lippe, une branche cadette de la maison princière allemande, dont le chef de famille est le prince Alexandre de Schaumbourg-Lippe.

Lire aussi : Décès dans la famille royale grecque : mort du cousin du roi Constantin II et de la reine Sofía

Un hommage religieux a été organisé par sa fille au Danemark

La princesse Eleonore-Christine a néanmoins organisé un office religieux commémoratif au Danemark, à l’église de Holmens pour son père. En effet, le prince Waldemar avait de nombreuses connaissances dans le pays, dont il avait également la nationalité. Plusieurs membres de la famille de Rosenborg (branche de la famille royale danoise ayant perdu leur titre royal) étaient présents à cet hommage religieux.

Un hommage religieux a été organisé par sa fille, à la mémoire du prince Waldemar, à l’église Holmens de Copenhague, au Danemark (Photo : Anthon Unger)

La dernière épouse du prince Waldemar a déjà enterré son urne en République tchèque

Ce jeudi, les mauvaises nouvelles continuent pour Eleonore-Christine. « J’ai été appelée par un ami en République tchèque qui m’a dit que la femme de mon père avait enterré l’urne de mon père sans me le dire. Je n’ai donc pas eu l’occasion d’être présente et de dire au revoir à mon père. Cela m’a complètement assommée ».

Eleonore-Christine n’a pas été prévenue et bien que le Danemark déconseille les voyages en République tchèque, elle aurait pu prendre ses dispositions pour tout de même s’y rendre. « Seuls Antonia, son fils Mario-Max et le maire de Nachod étaient présents, et ça me fait mal pour mon père, qui aurait voulu ses funérailles au château différentes. Il aurait au moins voulu que je sois présente, car nous étions proches. J’étais sa petite fille et je l’aimais beaucoup ».

Lire aussi : Le mariage du prince Alexander de Schaumbourg-Lippe repoussé à cause de la crise du coronavirus

Le prince Waldemar de Schaumbourg-Lippe et ses 4 mariages

Le prince Waldermar est né le 19 décembre 1940. Il était le deuxième fils du prince Christian de Schaumbourg-Lippe et de la princesse Feodora de Danemark. Il est doublement descendant de la famille royale danoise. En effet, sa mère Feodora était la petite-fille du roi Frédéric VIII de Danemark et l’arrière-petite-fille du roi Christian X, mais de son côté paternel il est également descendant des rois du Danemark. Sa grand-mère Louise de Danemark (mère de Chistian de Schaumbourg-Lippe) était la fille de Frédéric VIII et la petite-fille de Christian X.

Il descendait de Guillaume 1e des Pays-Bas, des rois de Suède et bien entendu de Georges-Guillaume de Schaumbourg-Lippe, premier comte de la famille a avoir régné sur Schaumbourg-Lippe une fois le territoire élevé au rang de principauté. Le prince Waldemar était également un descendant de George II du Royaume-Uni et par conséquent, figurait aux environs de la 1450e place dans l’ordre de succession au trône britannique.

En 1977, il a épousé la Danoise Anne-Lise Johansen, qui n’était autre que la photographe de le Cour attitrée à la reine Margrethe II. Ensemble ils auront une fille, la princesse Éléonore-Christine. Le prince Waldemar et la princesse Anne-Lise ont divorcé en 1991, lorsqu’il a appris le jour de son anniversaire que son épouse avait un amant. L’affaire a pris une tournure dramatique lorsqu’il a voulu se venger et a menacé de tuer sa femme et son amant avec un pistolet Walther PPK 7,65 mm. Certaines personnalités du Gotha lui ont tourné le dos lorsqu’il a été condamné pour possession illégale d’armes.

En février 1991, le scandale de l’adultère de la princesse Anne-Lise fait la une du Ekstra Bladet (Photo : Ekstra Bladet)

Lire aussi : Beatrice von Hardenberg est décédée un mois après la mort tragique de sa fille

En 1994, Anne-Lise décède subitement et Eleonore-Christine se retrouve orpheline de sa mère, à 12 ans. Elle vivra seule avec son père, à Leipzig en Allemagne, depuis qu’ils ont quitté Copenhague et la palais d’Amalienborg où ils vivaient autrefois avec sa première épouse photographe de la Reine.

En 2001, le prince Waldemar a épousé Karin Grundmann. Ils ont divorcé en 2002 et n’avaient pas d’enfants. La même année, le prince a épousé Ruth Schneidewind. Ils ont divorcé en 2003 et n’avaient pas non plus d’enfants. Enfin, le prince Waldemar a épousé Gertraud-Antonia Wagner-Schöppl en quatrièmes noces, en septembre 2008.

Le prince Mario-Max, le prince Albert II de Monaco, le prince Waldermar et son épouse, la princesse Antonia en 2015 à New York (Photo : Getty)

En plus d’épouser Antonia, le prince Waldemar décide d’adopter son fils, Mario-Max, déjà adulte. Mario-Max Wagner change de nom, devenu prince de Schaumbourg-Lippe. Mario-Max est un personnage médiatisé. Il a participé à de nombreuses émissions télé aux Pays-Bas, en Allemagne et aux Etats-Unis.

Le chef de la famille de Schaumbourg-Lippe, le prince Alexander, a déclaré ne pas approuver le dernier mariage du prince ni l’adoption de Mario-Max. Il porte légalement le nom de famille de son père adoptif, Prinz zu Schaumburg-Lippe, mais est non dynaste et n’apparait pas dans l’ordre de succession à l’ancien trône de la Principauté de Schaumbourg-Lippe, un petit territoire qui comptait environ 45 000 habitants début du 20e siècle. La Principauté exista jusqu’à l’abolition de la monarchie dans l’Empire allemand en 1918. Sa capitale fut Bückeburg, une ville située dans le Land actuel de Basse-Saxe.

Source : Ekstra Bladet

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.