Elizabeth II reprend du service à Windsor après son repos forcé d’un mois

La reine Elizabeth II a assuré son premier engagement officiel ce 17 novembre, après plusieurs semaines de congé maladie. La reine a reçu en audience le chef d’État-Major des armées du Royaume-Uni, à son domicile de Windsor. Elle n’utilisait pas de canne et était accompagnée d’un de ses chiens.

Lire aussi : La reine Elizabeth en bleu roi pour remettre le trophée à son nom à Ascot

La reine Elizabeth assure son premier engagement officiel depuis le 19 octobre

En dernière minute, la reine Elizabeth II a été contrainte d’annuler sa présence à la cérémonie du Souvenir au pied du Cénotaphe ce dimanche, alors que cet engagement annuel devait être l’occasion pour elle de faire son retour public après plusieurs semaines à l’arrêt, suite à une hospitalisation le 20 octobre. Hier encore, la reine Elizabeth II a préféré que son troisième fils, le prince Edward la remplace au Synode général de l’Église d’Angleterre, un rendez-vous qu’elle n’avait pas manqué depuis 51 ans.

Ce 17 novembre 2021, la reine Elizabeth II, 95 ans, a assuré son première engagement officiel depuis le 19 octobre, lorsqu’elle avait assisté à une réception organisée en marge du Sommet pour le climat. Le premier engagement public qu’elle avait annulé était sa venue à la COP26 à Glagsow. Elizabeth II a reçu aujourd’hui en audience le général Nick Carter, chef d’État-Major des armées du Royaume-Uni dans la Oak Room du château de Windsor. La reine semblait en forme et se tenait debout sans canne, alors qu’elle avait utilisé une canne lors de ses derniers engagements. Elle portait une robe à motifs floraux et des colliers de perle.

Ce 17 novembre 2021, la reine Elizabeth II a assuré son premier engagement officiel en un mois (Photo : Steve Parsons/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Le chef d’État-Major des armées rencontrait la reine pour la voir une dernière fois avant son départ à la retraite, qui aura lieu à la fin du mois. Avant de rencontrer Nick Carter, la reine a tenu une autre audience avec les commandants des Royal Scots Dragoon Guards par vidéoconférence, comme l’explique Skynews.

Elizabeth II lors de son dernier engagement officiel le 19 octobre 2021, lorsqu’elle rencontrait des entrepreneurs internationaux en marge du Sommet pour le climat, avant son repos forcé et son hospitalisation (Photo : Alastair Grant/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Il y a un mois, on apprenait que la reine Elizabeth II annulait tous ses engagements pour les jours à venir, sur ordre des médecins. La reine Elizabeth, 95 ans, devait participer aux festivités du centenaire de l’Irlande du Nord. Les jours précédents, elle avait assuré de nombreux engagements publics durant lesquels elle était apparue pour la toute première fois avec une canne pour s’aider à se mouvoir.

Buckingham annonçait le 22 octobre que la reine Elizabeth II avait été emmenée à l’hôpital pour subir des examens médicaux préliminaires, en fin de journée du 20 octobre. Après une nuit à l’hôpital, elle avait rejoint Windsor le lendemain. La raison de son hospitalisation n’avait pas été dévoilée. Le 26 octobre, le palais annonçait ensuite que la reine annulait «avec regret» sa visite à Glasgow où elle devait assister au Sommet sur le climat COP26. Il s’agissait d’un grand rendez-vous attendu avec impatience par la reine.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr