L’empereur émérite Akihito a découvert deux nouvelles espèces de gobies

L’empereur émérite Akihito laissera définitivement une trace dans l’histoire de la biologie marine et d’ichtyologie. L’empereur à la retraite vient de découvrir deux nouvelles espèces de poisons. Il s’agit de gobies, son espèce de prédilection.

L’empereur émérite Akihito et l’impératrice émérite Michiko (Photo : capture d’écran vidéo Imperial Household)

Lire aussi : L’impératrice Masako commence l’élevage des vers à soie

L’empereur à la retraite découvre deux espèces de poisson

Les travaux scientifiques de l’empereur émérite Akihito, 87 ans, ont été publiés il y a quelques semaines dans la revue scientifique nipponne anglophone Ichthyological Society of Japan. La Maison impériale vient de confirmer la trouvaille de l’empereur, qui a réussi à identifier deux nouvelles espèces de gobies.

Photo d’une gobie commensal (Photo : Wikimedia Commons)

Il s’agit de la première nouvelle découverte de l’ancien empereur depuis 18 ans. En 2003, alors qu’il était encore sur le trône de Chrysanthème, l’empereur avait fait sa dernière découverte. Aujourd’hui, on porte à 10 le nombre d’espèces qui ont été découvertes part Akihito. En tout, 34 articles scientifiques ont été publiées autour des recherches scientifiques du souverain mais de sa première découverte réalisée depuis qu’il a abidqué.

Les deux gobies ont été identifiées parmi des poissons pêchés par le personnel de l’institut de recherche biologique du palais impérial de Tokyo, dans les îles de Zamami et Iriomote dans la préfecture d’Okinawa entre 2001 et 2008.

Encore prince héritier, Akihito s’est lancé dans l’étude des poissons. Durant son règne, il n’a pas pu consacrer autant de temps qu’il espérait à sa passion. Lorsqu’il a abdiqué en 2019, il avait déclaré qu’il se réjouissait de pouvoir se consacrer dorénavant à plein-temps à ses études. Il dirige de façon permanente l’institut de recherche biologique installé au Palais. Il y a quatre ans, il s’est penché sur sa dernière étude, qu’il vient de conclure par l’authentification de deux nouvelles espèces de gobies. L’ancien souverain possède une collection de documents biologiques qui pourrait mener à d’autres trouvailles. «L’empereur émérite envisage de revoir et de réorganiser ses recherches passées, mais aucun plan détaillé n’a encore été fixé», explique la Maison impériale dans son communiqué relayé par Japan Times.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr