Le mariage royal de Louis-Nicolas réunit la famille d’Orléans dans la majestueuse cathédrale de Valence

Ce samedi 14 octobre 2023, Louis-Nicolas Crépy d’Orléans, fils de la princesse Clotilde d’Orléans, a épousé Carolina Torio Ballester à la cathédrale de Valence. Oncles, tantes, cousins, cousines du chef de la famille royale de France ont assisté à ce mariage royal, célébré dans ce lieu riche d’histoire, où le roi Philippe III a épousé Marguerite d’Autriche il y a plus de 400 ans.

Lire aussi : La princesse Clotilde d’Orléans réunit sa famille à Madrid avant le mariage de son fils Louis-Nicolas

Louis-Nicolas Crépy d’Orléans épouse Carolina Torio Ballester à la cathédrale de Valence

C’est par la somptueuse porte des Apôtres, surmontée du sceau de Salomon que les princes et princesses d’Orléans, amis et proches de la famille sont entrés dans la cathédrale de Valence, ce samedi 14 octobre, pour assister au mariage de Louis-Nicolas Crépy d’Orléans, 28 ans, et Carolina Torio Ballester, 26 ans. Le couple s’était donné comme défi d’organiser un grand événement, digne d’un mariage royal, qui réunirait une grande partie de la famille royale de France.

Carolina rejoint son destin dans une voiture ancienne (Photo : David Nivière)
Antonio Torio Martínez et sa fille, Carolina Torio Ballester, devant la cathédrale de Valence ce 14 octobre 2023 (Photo : David Nivière)
La mariée rejoint son futur époux en foulant le long tapis bleu (Photo : David Nivière)

Lire aussi : Ravissants portraits estivaux des enfants du comte de Paris : dernier été à cinq pour Gaston, Antoinette, Louise-Marie, Joseph et Jacinthe d’Orléans

Le petit-fils du comte d’Évreux a choisi d’épouser Carolina chez elle à Valence, ayant pour cadre exceptionnel La Seu. C’est ainsi que les Valenciens surnomment l’église cathédrale-basilique métropolitaine de l’Assomption de Notre-Dame de Valence. De style majoritairement gothique, la construction a débuté en 1262 sur ordre de Jacques 1er, roi d’Aragon, de Valence et de Majorque. C’est ici qu’en 1415, le roi Alphonse V d’Aragon a épousé Marie de Castille, fille du roi de Castille et première femme à porter le titre de princesse des Asturies. C’est ici aussi qu’en 1598, le roi Philippe III d’Espagne a épousé Marguerite d’Autriche.

Le mariage de Louis-Nicolas Crépy d’Orléans était célébré à La Seu de Valence (Photo : David Nivière)
Édouard Crépy et Clotilde d’Orléans, les heureux parents pris par l’émotion lors du mariage de leur fils aîné (Photo : David Nivière)
Louis-Nicolas pose un regard tendre sur sa future épouse, cachée derrière son voile (Photo : David Nivière)

La mariée est arrivée devant l’autel au bras de son père, Antonio Torio Martínez. La mère de la mariée n’est autre que Maite Ballester Fornés. Ses parents, tous deux diplômés de grandes écoles américaines travaillent dans le secteur bancaire et de la finance. Maite Ballester Fornés  est associée fondatrice de Nexxus Iberia, un fonds de capital-risque, et administratrice de plusieurs sociétés, notamment immobilières. Elle aussi membre du conseil consultatif d’ING Espagne et est un membre actif du Forum international des femmes (IWF), un réseau qui promeut le leadership féminin.

Le somptueux retable du début du 16e siècle de la cathédrale de Valence. Les peintures sur bois sont l’œuvre de Fernando Yáñez de la Almedina et Hernando de los Llanos (Photo : David Nivière)
Les jeunes mariés à quelques minutes de se dire oui (Photo : David Nivière)
Louis-Nicolas Crépy d’Orléans tend l’alliance à Carolina. Les alliances sont présentées par son cousin, Gaetano Dailly et par sa petite-cousine, la princesse Isabelle d’Orléans (Photo : David Nivière)
L’arbre généalogique maternel simplifié de Louis-Nicolas Crépy d’Orléans, petit-fils du prince Michel d’Orléans, comte d’Évreux, et descendant de Louis-Philippe 1er, roi des François, ainsi que par de nombreux ancêtres, également descendant du roi Louis XIV et des rois Capétiens (Image : Histoires Royales)

Lire aussi : Le mariage du prince Charles-Philippe d’Orléans et de Naomi-Valeska Kern à Orléans en présence de prestigieux invités

Un mariage royal en présence des membres de la famille d’Orléans

La mariée a confié à Histoires Royales son bonheur de rejoindre la famille d’Orléans, une prestigieuse famille qui l’a tout de suite acceptée. Louis-Nicolas Crépy d’Orléans est le fils de la princesse Clotilde d’Orléans, elle-même la fille du comte d’Évreux. Le prince Michel, comte d’Évreux est l’un des fils, puis le frère et maintenant l’oncle du comte de Paris. Le titre de comte de Paris est attribué au chef de la famille royale de France, en l’occurrence il s’agit aujourd’hui du prince Jean d’Orléans, cousin germain de la princesse Clotilde. La famille d’Orléans descend en ligne directe du premier duc d’Orléans, titre octroyé au frère de Louis XIV. Le dernier roi ayant régné sur la France, Louis-Philippe 1er, était de la branche d’Orléans.

La chanteuse lyrique Ainhoa Arteta interprète un chant pendant la cérémonie (Photo : David Nivière)
Theresa, François, Naomi et Charles-Philippe d’Orléans assistent au mariage de Louis-Nicolas Crépy d’Orléans (Photo : David Nivière)
Moment solennel à la cathédrale de Valence (Photo : David Nivière)
Les mariés signent le registre. Le marié porte les insignes de l’ordre de Saint-Lazare (Photo : David Nivière)

Lire aussi : La princesse Clotilde d’Orléans assiste à la remise de diplôme de son fils et de sa future belle-fille à Atlanta

C’est au somptueux château de Chantilly, situé dans la vallée de la Nonette, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Paris, que Louis-Nicolas avait fait sa demande et avait offert sa bague de fiançailles à Carolina, le 20 novembre 2022. Le lieu choisi était très symbolique. Le domaine de Chantilly, sur lequel ont été construits plusieurs châteaux au fil des siècles, a longtemps été la propriété de la famille de Montmorency, qui par mariage deviendra la propriété des Bourbon-Condé. La branche de Condé a également rejoint la branche d’Orléans par le mariage en 1743 de la princesse Louise-Henriette de Bourbon-Conti (Conti est elle-même une branche des Condé) avec Louis-Philippe, duc d’Orléans. Ils sont les grands-parents du futur roi Louis-Philippe 1er.

Louis-Nicolas et Carolina Crépy d’Orléans sortent de la cathédrale sous une pluie de pétales. Vive les mariés ! (Photo : David Nivière)
Les enfants d’honneur : le prince Philippe et sa sœur la princesse Amélie d’Orléans, enfants du comte de Dreux, et Zita de la Peña, fille de Francisco de la Peña et Alix de Lamaze (Photo : David Nivière)

Lire aussi : Le mariage du prince Charles-Philippe d’Orléans et de Naomi-Valeska Kern à Orléans en présence de prestigieux invités

La princesse Clotilde marie son premier fils en Espagne

Carolina Torio Ballester portait une robe de mariée signée par le créateur asturien Marcos Luengo et un diadème sur la tête. La mère de la mariée portait elle aussi une robe de Marcos Luengo, ancien psychologue qui aujourd’hui habille de prestigieuses clientes en Espagne. Ce n’est pas le seul clin d’œil qu’il y avait entre la mère et sa fille. C’est aussi dans cette même cathédrale de Valence qu’Antonio et Maite se sont mariés il y a une trentaine d’années.

La robe de mariée est une création de Marcos Luengo (Photo : David Nivière)
Détails du diadème porté par Carolina lors de son mariage avec Louis-Nicolas Crépy d’Orléans (Photo : David Nivière)

La mariée, native de la communauté valencienne, a étudié à Boston, comme ses parents. Si son frère, Alejandro, a choisi la voie de la finance comme leurs parents, Carolina travaille dans un secteur différent. Elle détient un diplôme en sciences médicales et biologiques et travaille au sein du cabinet de conseil pharmaceutique Pharmalex. Louis-Nicolas a d’ailleurs rencontré Carolina aux États-Unis, en 2013.

Les heureux parents sortent sous les acclamations (Photo : David Nivière)

La princesse Clotilde et son époux, Édouard Crépy, vivent en Floride. Louis-Nicolas est diplômé de la Leeds School of Business de l’université du Colorado à Boulder et travaille aujourd’hui au département marketing de l’entreprise Pescanova. Les jeunes mariés comptent s’établir en Espagne. Plusieurs membres de la famille d’Orléans vivent en Espagne, dont la princesse Béatrice, grand-mère du marié, qui est ambassadrice des produits de luxe espagnols. Le prince François, oncle de Louis-Nicolas, vit aussi avec son épouse, la princesse Theresa en Espagne, à Majorque, avec leurs trois enfants.

La princesse Béatrice d’Orléans, grand-mère du marié, sort de la cathédrale avec Augustin et Charles-Édouard, deux des trois frères de Louis-Nicolas (Photo : David Nivière)

Lire aussi : La princesse Clotilde d’Orléans annonce les fiançailles de son deuxième fils, quelques mois après son aîné

La famille d’Orléans partage le bonheur de Louis-Nicolas et Carolina

La famille royale avait répondu en nombre à l’invitation de la princesse Clotilde. Ses frères et sa sœur étaient présents : la princesse Adélaïde, le prince Charles-Philippe, duc d’Anjou, et le prince François, comte de Dreux. La princesse Clotilde est l’aînée du prince Michel et de la princesse Béatrice. Le prince Michel est aujourd’hui marié à la princesse Barbara, heureuse belle-mère qui s’entend à merveille avec les enfants de son époux.

Édouard Crépy, père du marié, et Maite Ballester Fornés, mère de la mariée (Photo : David Nivière)
La princesse Barbara et la princesse Béatrice, grand-mère de Louis-Nicolas (Photo : David Nivière)
La princesse Barbara, avec son époux, le grand-père du marié (Photo : David Nivière)

La princesse Clotilde et Édouard Crépy sont les parents de Louis-Nicolas, Charles-Édouard, Gaspard-Marie, Augustin et Éléonore. La princesse Adélaïde est mariée à Pierre-Louis Dailly et ils ont trois enfants. Le prince Charles-Philippe, papa de la princesse Isabelle, s’est remarié récemment avec la princesse Naomi. Le prince François est marié avec la princesse Theresa et ils ont trois enfants.

Charles-Édouard, Augustin, Louis-Nicolas, Éléonore et Gaspard-Marie Crépy d’Orléans, les cinq enfants de la princesse Clotilde et Édouard Crépy (Photo : David Nivière)
Le prince Charles-Philippe d’Orléans, duc d’Anjou, oncle du marié, avec la princesse Naomi. La princesse Isabelle, fille de Charles-Philippe, avec Gaetano Dailly, le fils de la princesse Adélaïde (Photo : David Nivière)
Le prince François et la princesse Theresa d’Orléans, comtesse et comtesse de Dreux. Le prince François, deuxième fils du prince Michel, est l’oncle du marié (Photo : David Nivière)

La princesse Isabelle d’Orléans, filleule du roi Felipe VI et petite-cousine du marié, jouait un rôle durant la cérémonie. Avec Gaetano Dailly, fils cadet de la princesse Adélaïde et cousin germain du marié, elle a tendu le coussin sur lequel reposaient les alliances.

La princesse Adélaïde, fille du prince Michel est la tante du marié. La princesse Adélaïde est entourée de son époux, Pierre-Louis Dailly, et de leurs trois enfants : Diego, Almudena et Gaetano Dailly (Photo : David Nivière)

La princesse Clotilde a pu se rôder avec le mariage de son premier fils, alors que le prochain mariage est déjà en vue. À l’été prochain, ce sera au tour de son deuxième fils, Charles-Édouard, de se marier. Il a demandé Anna Goebel en fiançailles, il y a quelques mois. Charles-Édouard et Anna Goebel se sont rencontrés pendant leurs études de médecine aux États-Unis. Les fiancés rayonnaient de bonheur au mariage.

Charles-Édouard Crépy d’Orléans et sa fiancée, Anna Goebel. Le frère du marié se mariera l’été prochain (Photo : David Nivière)
La famille Crépy et la famille d’Orléans réunies (Photo : David Nivière)

Était également présent le comte Louis de Limburg Stirum, fils de la princesse Hélène d’Orléans, l’une des sœurs du prince Michel. Le comte Louis est le cousin germain de la princesse Clotilde. L’épouse du comte Louis, la comtesse Belén, est une compatriote espagnole de la mariée.

La vicomtesse de Noailles, cousine de la princesse Clotilde, avec sa fille, Céline de Noailles (Photo : David Nivière)
Le comte Louis et la comtesse Belén de Limburg Stirum (Photo : David Nivière)

D’autres cousins germains de la princesse Clotilde étaient présents, comme le prince Pedro de Bourbon des Deux-Siciles avec son épouse, la princesse Sofia. Le prince Pedro est le fils de la princesse Anne d’Orléans, duchesse douairière de Calabre. La princesse Anne est une autre sœur du prince Michel, grand-père du marié.

Le prince Pedro et la princesse Sofia de Bourbon des Deux-Siciles au mariage de Louis-Nicolas (Photo : David Nivière)

Le prince Charles-Louis d’Orléans, duc de Chartres, et sa sœur, la princesse Diane d’Orléans, étaient présents au mariage de leur cousin. Les deux enfants du prince Jacques, frère jumeau du prince Michel, étaient accompagnés de leur famille. Le prince Charles-Louis et son épouse, la princesse Iléana, étaient présents avec trois de leurs enfants : le prince Philippe, la princesse Hélène et la princesse Louise d’Orléans. La princesse Diane, épouse du vicomte de Noailles, a été photographiée à la sortie de la cathédrale avec sa fille aînée, Céline de Noailles.

Le duc et la duchesse de Chartres avec le prince Philippe, la princesse Hélène et la princesse Louise d’Orléans (Photo : David Nivière)
La princesse Béatrice avec son neveu, le prince Charles-Louis, duc de Chartres (Photo : David Nivière)

La réception du mariage s’est déroulée à Bétera, au pied des montagnes, dans un lieu plein de charme entre les oliveraies et les orangeraies. La famille d’Orléans a profité d’un repas inoubliable, qui s’est conclu par l’arrivée du traditionnel gâteau, préparé par le chef pâtissier des royautés, Michael Lewis-Anderson. La soirée s’est terminée par un feu d’artifice.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr