Ferdinand de Habsbourg change d’écurie : ses débuts en Audi sur le circuit de Spa-Francorchamps

Ferdinand de Habsbourg-Lorraine, 23 ans, qui a précédemment roulé en Lotus, en Volkswagen et en Aston Martin, vient de changer d’équipe pour l’année 2020. Sa rentrée, au sein de l’équipe WRT Audi Sport Team, il la fait dès ce samedi 1e août. La saison du championnat allemand de courses automobiles DTM a été fortement perturbée par le coronavirus. C’est à Spa-Francorchamps que le fils du prétendant au trône impérial d’Autriche va faire ses premiers tours de piste en Audi.

Ferdinand Habsburg rejoint l’équipe belge WRT et roulera en Audi pour le championnat allemand DTM (Photo : Instagram/franticbornemizsa)

Lire aussi : Retrouvailles complices pour Ferdinand et Gloria de Habsbourg à Vienne

Ferdinand Habsburg débute dans l’équipe WRT Audi Sport

La saison automobile 2019 de Ferdinand-Zvonimir de Habsbourg-Lorraine, qui est appelé dans le milieu du sport Ferdinand Habsburg, a été chamboulée par son service militaire obligatoire, qui l’a forcé à faire une pause de quelques mois. Il a également victime d’un gros crash au Grand Prix de Macao. En 2020, c’est tout le milieu sportif qui a été immobilisé par le coronavirus. Le championnat allemand de courses automobiles DTM reprend enfin. Pour cette saison, Spa-Francorchamps, en Belgique, fait son retour comme circuit du championnat allemand, après 15 ans d’absence.

Lire aussi : Ferdinand de Habsbourg danse pour son 23e anniversaire et pour le plus grand plaisir de ses amis

C’est à Spa-Francorchamps que commence la saison du championnat DTM

C’est dans l’équipe belge WRT que l’Autrichien Ferdinand Habsburg courra cette année l’archiduc, 1e dans l’ordre de succession, directement derrière son père, l’archiduc Charles de Habsbourg-Lorraine. WRT participe au championnat allemand depuis 2019. Ce weekend, les 1e et 2 août 2020 ont lieu deux courses, l’une le samedi, l’autre le dimanche, toutes deux à 13h33. Les tours de qualification ont lieu un peu avant 11 heures.

Ferdinand de Habsbourg participera à sa première course sur le circuit de Spa-Francorchamps ce samedi 1 août 2020 (Photo : capture YouTube/DTM)

Lire aussi : Crash de Ferdinand Habsburg au Grand Prix F3 de Macao 2019, l’héritier du trône impérial autrichien s’en sort indemne

« Mes attentes sont de profiter de ce championnat qui fait son retour. Profiter de pouvoir recommencer les courses après avoir attendu si longtemps », explique Ferdinand Habsburg, heureux de pouvoir recommencer la compétition. Ferdinand a participé pour la première fois au championnat DTM en 2019. « J’ai vraiment pour but de gagner des courses, étant donné que j’ai la voiture la plus compétitive du groupe ». Ferdinand roulera en Audi RC8 2.0 TFSI I-4t.

Mise à jour : La saison commence mal pour Ferdinand, victime d’une panne d’accélérateur dès la course de qualification, a été contraint d’abandonner.

Il y a quelques jours, Ferdinand de Habsbourg était dans le sud de la France et à Monaco, où sa sœur, l‘archiduchesse Eleonore a épousé le pilote belge Jérôme d’Ambrosio. Ferdinand partage sa passion pour les voitures avec son nouveau beau-frère. Jérôme, quant à lui, a roulé en Formule 1 par le passé et roule à présent en Formule E. Le sport automobile est très prisé par les royautés, dont certains disputent des compétitions amateurs, comme le prince Carl Philip de Suède. Nous connaissons tous la passion de la famille princière de Monaco pour les voitures et il y a également le prince Albert de Tour et Taxis, actuel chef de la maison princière allemande, qui est pilote de voitures GT.

Lire aussi : Ferdinand de Habsbourg-Lorraine met la Formule 3 de côté pour faire son service militaire

Sources : Spa-FrancorchampsDeutsche Tourenwagen Masters (DTM)

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.