Fiançailles du prince Amaury de Bourbon-Parme avec Pélagie de Mac Mahon, descendante du président de la République et sœur du duc de Magenta

Le fils du prince Charles-Emmanuel et de la princesse Constance de Bourbon-Parme va épouser la sœur du duc de Magenta. Le prince Amaury de Bourbon-Parme s’est lancé et a officialisé ses fiançailles avec Pélagie de Mac Mahon, qui deviendra son épouse au cours de l’année 2023.

Lire aussi : Le fils de la princesse Clotilde d’Orléans fait sa demande en fiançailles à Chantilly

Le prince Amaury de Bourbon-Parme est fiancé à Pélagie de Mac Mahon

C’est une annonce que nous attendions avec impatience. Les fiançailles du prince Amaury de Bourbon-Parme et de Pélagie de Mac Mahon ont finalement été rendues publiques ce 21 janvier 2023. Le magazine Point de Vue annonce les fiançailles du couple aperçu ensemble aux derniers événements du Gotha, notamment au mariage du prince Joachim et de la princesse Yasmine Murat aux Invalides, en octobre 2022.

Le prince Charles-Emmanuel et la princesse Constance de Bourbon-Parme entourent leur fils, le prince Amaury, et sa fiancée, Pélagie de Mac Mahon (Photo : David Nivière)

Le prince Amaury de Bourbon-Parme, arrière-arrière-arrière-petit fils de Robert 1e de Parme, le dernier souverain du duché de Parme et de Plaisance, est un cousin éloigné du duc de Parme, l’actuel chef de la branche parmesane de la famille Bourbon. Robert 1e est lui-même un descendant de Philippe V d’Espagne, le petit-fils de Louis XIV qui fut le premier Bourbon à régner sur l’Espagne. Amaury est aussi un descendant du roi Christian IX de Danemark et un descendant de la branche Orléans des Bourbon, par son arrière-arrière-grand-mère, Marie d’Orléans. Le prince Amaury s’est également présenté sans succès aux dernières élections législatives dans la deuxième circonscription de l’Orne, au sein du parti d’Eric Zemmour.

Le prince Amaury de Bourbon-Parme et la future princesse, sœur du 5e duc de Magenta (Photo : David Nivière)
Le prince Amaury de Bourbon-Parme est en ligne agnatique est descendant du dernier duc souverain de Parme et un cousin du chef de famille actuel (Image : Histoires Royales)

C’est au château de Sully, en Saône-et-Loire, le fief familial de la jeune fiancée qu’ils se sont rencontrés. Le mariage est prévu pour cet été 2023 à Autun, là où est situé le château de Sully.

Le château de Sully, en Saône-et-Loire, lieu de naissance de Patrice de Mac Mahon et propriété de la famille d’origine irlandaise Mac Mahon, depuis le 18e siècle Mike Booth / Alamy / Abacapress)

Lire aussi : Le prince Nicholas de Leiningen annonce ses fiançailles : nouveau mariage en vue d’un petit-fils de la princesse Marie-Louise de Bulgarie

Une descendante d’un noble président de la République fiancée à un prince de Parme

Pélagie de Mac Mahan, née en 1990, est la sœur aînée de Maurice « Bacchus », 5e duc de Magenta, 9e marquis d’Éguilly. Ils ont pour aïeul Patrice de Mac Mahon, président de la République française de 1873 à 1879. Patrice de Mac Mahon, né au château de Sully en 1808, descend d’une famille irlandaise jacobite installée en France. Très grand militaire, le maréchal Mac Mahon était au commandement lors de la guerre de Crimée, et a participé aux conflits en Algérie et en Italie. C’est en Italie, grâce à son commandement durant la bataille de Magenta que la France de Napoléon III vainquit les Autrichiens. Napoléon III titra le maréchal Mac Mahon duc de Magenta. Le duc de Magenta, Légitimiste dans l’âme, fut élu président de la République, succédant à Adolphe Thiers en 1873.

Patrice de Mac Mahon (1808-1893), comte de Mac Mahon, 1e duc de Magenta (1859), maréchal de France, sénateur du Second Empire (1856-1870), gouverneur général de l’Algérie (1864-1870, élu président de la République française en 1873 (Photo : PWB Images / Alamy / Abacapress)

Pélagie de Mac Mahon partage de nombreux ancêtres avec son fiancé. Comme le prince Amaury de Bourbon-Parme, Pélagie descend de la famille Orléans. Le 2e duc de Magenta, prénommé Patrice comme son père, a épousé la princesse Marguerite d’Orléans, arrière-petite-fille du roi Louis-Philippe 1e des Français. La sœur de la princesse Marguerite, la princesse Marie, avait épousé le prince Valdemar de Danemark. Marie et Valdemar sont les grands-parents de la reine Anne de Roumanie mais aussi les arrière-grands-parents du prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme.

Arbre généalogique simplifié et ancêtres en commun entre le prince Amaury de Bourbon-Parme et Pélagie de Mac Mahon (Image : Histoires Royales)
Le prince Amaury de Bourbon, descendant des rois de France de la branche aînée de Bourbon et aussi descendant de la branche Orléans, présente sa fiancée (Photo : David Nivière)

Lire aussi : L’infante Maria Francisca de Portugal présente son fiancé : le duc de Bragance annonce les fiançailles de sa fille

Dans le livre Les Dieux celtiques à forme d’animaux d’Henri d’Arbois de Jubainville, on peut lire que Mac Mahon est une forme anglicisée du gaélique irlandais Mac-Mathghamhna, que l’on retrouve dans sa nouvelle forme dans les Annales des quatre maîtres de 1283. Le nom d’origine, qui veut dire « fils d’ourson », a notamment été porté par un roi d’Ulster du 11e siècle. Lors de l’exil des Stuart en France au 18e siècle, cette grande famille irlandaise a suivi son souverain légitime et une branche s’est installée en Bourgogne.

Le prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme et la princesse Constance sont heureux d’annoncer les fiançailles de leur fils Amaury (Photo : David Nivière)

Le prince Amaury de Bourbon-Parme a été médiatisé dès son plus jeune âge. Fils du prince Charles-Emmanuel, très engagé au sein des cercles monarchistes, est l’un des ouvriers du rapatriement du cœur de Louis XVII à Saint-Denis, en 2004. À cette époque, Amaury n’avait que 12 ans et il avait été choisi comme page pour apporter l’urne contenant la relique. Amaury est à présent diplômé en gestion hôtelière de l’Institut Glion à Montreux. Intéressé par les nouvelles technologies, il a travaillé à l’étranger et depuis 2018, il est vice-président, en charge du développement international de Sun Group Global. Pélagie a obtenu un MBA à l’université du Cap, en Afrique du Sud, et est directrice d’une société de conseil en gestion londonienne.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr