Frederik de Danemark partage ses pensées sur les Jeux olympiques en assistant à la réélection de Thomas Bach

Le prince héritier Frederik de Danemark a assisté depuis chez lui à l’élection du président du Comité international olympique (CIO). Ne pouvant se déplacer, à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la 137e session du Comité était organisée virtuellement. L’occasion pour le fils aîné de la reine Margrethe II d’envoyer un message de soutien aux sportifs et de partager quelques pensées nostalgiques à propos des Jeux olympiques.

Frederik de Danemark assiste pendant 3 jours à la 137e session du Comité international olympique depuis chez lui (Photo : Kongehuset)

Lire aussi : Frederik de Danemark auprès des sportifs danois qui s’entrainent pour les Jeux olympiques de la Jeunesse à Lausanne

La 137e Session du CIO est virtuelle du 10 au 12 mars

Les Jeux olympiques de Tokyo auraient dû se dérouler en 2020, mais ils ont été repoussés à 2021, à cause de la pandémie mondiale de coronavirus qui en a empêché l’organisation. « Nous attendons avec impatience les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo de cette année. Ce sera sans aucun doute une expérience olympique différente, que vous soyez devant ou derrière l’écran, mais l’esprit olympique perdure, et j’ai personnellement hâte de voir des athlètes du monde entier faire de leur mieux. Ils traversent une période difficile comme beaucoup d’autres – et ils méritent beaucoup de respect et de reconnaissance », explique le prince héritier Frederik, tout en assistant à la cérémonie d’élection du nouveau président du CIO.

Le prince héritier Frederik de Danemark est lui-même président du Comité olympique danois, vote et assiste habituellement en présentiel aux cérémonies et réunions internationales. Cette année, il n’a malheureusement pas pu se déplacer. « Dans des circonstances normales, j’aurais siégé sur ma chaise à l’assemblée d’Athènes. Mais tout comme l’année dernière, l’assemblée de cette année a lieu virtuellement et nous nous connectons chacun de chez nous. »

Lire aussi : Le roi Philippe rencontre les champions d’aviron qui représenteront la Belgique aux Jeux olympiques

Thomas Bach est réélu à la tête du CIO

« Le monde du sport, comme d’autres secteurs de la société, a été durement touché. Les conditions de pratique du sport et de compétition au niveau professionnel ont été extrêmement difficiles et très différentes – selon l’endroit où l’on se trouve dans le monde.
Avec les autres membres du CIO, nous faisons le bilan de l’année écoulée et discuterons de questions importantes pour l’avenir du mouvement olympique. »
Cette réunion du CIO était répartie sur trois journées.

« Entre autres choses, nous devons évaluer le travail des cinq dernières années avec les initiatives vertes dans le monde du sport, y compris l’ambition de rendre le CIO et les Jeux olympiques positifs pour le climat – conformément à l’Accord de Paris. »

À l’issue du vote, c’est Thomas Bach qui a été réélu à la tête du CIO pour un mandat de quatre, avec 93 voix pour et 1 voix contre, selon le compte-rendu du CIO. Il avait été élu président du Comité international olympique à l’issue de la session organisée en 2013 et son premier mandat a duré huit ans. Thomas Bach, 67 ans, est un ancien champion d’escrime allemand qui a remporté une médaille d’or aux JO en 1976 au fleuret.

Lire aussi : Henri de Luxembourg rencontre des athlètes olympiques qui s’entrainent avec une technologie de pointe

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr