Le roi Philippe de Belgique : ce descendant de Louis XIV

Le roi Philippe de Belgique est le monarque européen, avec le roi Felipe VI et le grand-duc Henri de Luxembourg, ayant le plus de connexions généalogiques directes avec le roi Louis XIV. Bien que n’ayant eu qu’un fils légitime ayant atteint l’âge adulte, le Roi Soleil, est l’ancêtre de plusieurs monarques qui règnent encore aujourd’hui en Europe. Comment le roi des Belges est-il apparenté à Louis XIV ?

Le roi Philippe de Belgique et son ancêtre Louis XIV. Comment le Roi Soleil et le roi des Belges sont apparentés ? (Photos : Palais Royal, domaine public)

Lire aussi : Descendez-vous d’un roi ? Comment connaitre ses origines royales avec un test ADN généalogique ?

Philippe de Belgique descend du Roi Soleil

Si Louis XIV pouvait voir sa descendance actuelle, il serait surpris de constater que ce n’est pas en France, mais en Espagne, que continuent à régner les Bourbons, là où il avait réussi à mettre son petit-fils Philippe sur le trône. C’est aussi au grand-duché de Luxembourg que règne aujourd’hui un Bourbon-Parme (de la branche Nassau) et c’est un descendant direct, le roi Philippe, qui règne sur la Belgique.

Le prince Philippe de Belgique est né le 15 avril 1960, durant le règne de son oncle, le roi Baudouin. Lorsque Baudouin meurt sans descendance en 1993, c’est son frère, Albert II qui monte sur le trône. Albert II abdique à son tour en 2013, en faveur de son fils aîné, Philippe. Le roi Philippe fait partie des quelques monarques qui descendent de Louis XIV.

La famille royale belge descend de nombreuses fois de Louis XIV par Louis-Philippe 1e et Marie-Amélie, mais aussi par la reine Elisabeth II de Belgique, qui de son côté maternel descend de la famille royale espagnole (Image : Histoires Royales)

Louis XIV avait eu six enfants avec son épouse légitime, Marie-Thérèse d’Autriche. À sa mort à 76 ans, en 1715, le Roi Soleil n’a plus d’enfant légitime vivant. C’est son arrière-petit-fils, Louis XV, qui lui succédera, celui-ci ayant déjà perdu son père et son grand-père. Si Louis XIV n’a eu qu’un fils légitime ayant atteint l’âge adulte, on compte entre 16 et 18 enfants nés hors mariage, dont plusieurs ont été légitimés et titrés.

Lire aussi : Le roi Philippe, le premier roi des Belges à avoir des ancêtres belges

La famille royale belge descend de Louis XIV par Louis-Philippe 1e

Le roi Philippe n’est pas un simple descendant de Louis XIV. Il est plusieurs fois son descendant… près d’une dizaine de fois. Les rois des Belges sont les descendants du dernier roi des Français, Louis-Philippe 1e. Ce dernier était un cousin des précédents rois de France et issu de la branche cadette des Orléans. Louise, la fille du roi Louis-Philippe 1e a épousé le nouveau roi Léopold 1e, lui-même élu premier roi des Belges en 1831.

Louis-Philippe est donc le beau-père de Léopold 1e et le grand-père de ses enfants. Ce qui pourrait en étonner certain, est de considérer Louis-Philippe comme l’ancêtre commun entre Louis XIV et la famille royale belge. La querelle dynastique entre les Bourbon et les Orléans fait parfois oublier que Louis-Philippe lui-même est un descendant direct de Louis XIV. D’un point de vue dynastique et agnatique, on a l’habitude de considérer que le plus proche parent royal de Louis-Philippe est Louis XIII. En effet, Louis XIII donna le titre de duc d’Orléans à son deuxième fils, Philippe, alors que son premier fils, Louis, deviendra Louis XIV.

D’un point de vue pourtant strictement généalogique et génétique, Louis-Philippe est même descendant de Louis XIV par trois enfants différents du Roi Soleil… tous illégitimes. Autrefois appelés bâtards, ces enfants ont été reconnus et légitimés par le Roi. Il s’agit de trois enfants issus de la relation du Roi avec la marquise de Montespan : Louise-Françoise de Bourbon, dite Mademoiselle de Nantes, Françoise-Marie de Bourbon, dite la Seconde Mademoiselle de Blois et Louis-Alexandre de Bourbon. Ce dernier deviendra amiral de France à 5 ans, et portera de nombreux titres reçus au cours de sa vie, comme comte de Toulouse, duc de Penthièvre, d’Arc, de Châteauvillain et de Rambouillet.

Arbre généalogique reliant Louis-Philippe 1e à Louis XIV (Image : Histoires Royales)

Louis XIV s’était arrangé pour faire marier ses filles illégitimes à des membres de la famille de Bourbon plus éloignés. Cela permettait à la fois à ses enfants bâtards de recevoir des titres et une reconnaissance officielle dans la famille, mais aussi d’amoindrir les branches cadettes de la famille, contraintes à épouser des enfants bâtards.

Louise-Françoise de Bourbon et sa sœur, Françoise-Marie de Bourbon, deux filles de Louis XIV et de la marquise de Montespan, toutes deux ancêtres de Louis-Philippe 1e (Photo : domaine public)

Par exemple, Françoise-Marie épousera Philippe, duc d’Orléans, le neveu de Louis XIV et le chef de la branche d’Orléans, arrière-arrière-grand-père de Louis-Philippe 1e. Louise-Françoise épousera le prince de Condé, une branche cadette des Bourbon.

Louis-Philippe est le fils de deux Bourbon. Son père est le duc d’Orléans, sa mère est Marie-Adélaïde de Bourbon. Son père descend des deux filles illégitimes de Louis XIV, Louise-Françoise et Françoise-Marie, quant à sa mère, elle descend elle aussi de Françoise-Marie et de Louis-Alexandre.

Lire aussi : Quel est l’ADN de la famille royale issue des Saxe-Cobourg ? Haplogroupe de la famille belge et des Windsor

Les descendants légitimes de Louis XIV par Marie-Amélie de Bourbon-Siciles

Les enfants du roi Léopold 1e et de la reine Louise ne descendent pas uniquement de Louis XIV par les ancêtres de Louis-Philippe. Ils sont apparentés de façon légitime au Roi Soleil, par la reine Marie-Amélie, l’épouse de Louis-Philippe. Marie-Amélie est née princesse Marie-Amélie de Bourbon-Siciles en 1782, fille du roi Ferdinand 1e des Deux-Siciles. Les rois des Deux-Siciles descendent du roi Philippe V d’Espagne, lui-même petit-fils de Louis XIV.

La reine Marie-Amélie est une descendante directe et légitime de Louis XIV (Image : domaine public)

Pour résumer, tous les rois des Belges sont descendants de Louis XIV par Louis-Philippe 1e, lui-même descendant du Roi Soleil par trois enfants qu’il a eus avec la marquise de Montespan. Ils descendent également de Louis XIV par la reine Marie-Amélie, épouse de Louis-Philippe, qui elle appartient à la famille royale régnant sur le royaume des Deux-Siciles, une branche cadette de la famille royale d’Espagne, elle-même devenue Bourbon depuis que Louis XIV avait mis son petit-fils sur le trône espagnol. Mais ce n’est pas tout…. Un mariage plus récent d’un roi belge avec une princesse étrangère lie leurs descendants à Louis XIV par encore bien d’autres branches.

La parenté du roi Philippe avec Louis XIV par la reine Elisabeth de Belgique

Plus récemment, tous les descendants d’Albert 1e ont des liens de parenté encore plus nombreux avec Louis XIV, grâce à la reine Elisabeth. Élisabeth de Bavière, de la dynastie de Wittelsbach a épousé le roi Albert 1e de Belgique. Elisabeth appartenait à la famille royale bavaroise par son père. Par sa mère, elle descend de la dynastie de Bragance, ayant régné sur le Portugal. Le grand-père d’Élisabeth est le roi Michel 1e. La mère de Michel 1e, Charlotte-Joachime, est la fille du roi Charles IV d’Espagne, soit un Bourbon, descendant de Louis XIV.

La famille royale belge descend aussi de Louis XIV par la reine Elisabeth, dont les grands-parents maternels descendent de la famille royale espagnole (Image : Histoires Royales)

Charles IV avait épousé sa cousine germaine, Marie-Louise de Bourbon-Parme, elle-même descendante de Louis XIV. Quant à Marie-Louise, elle est la fille du Philippe 1e de Parme, et d’Élisabeth de Bourbon, fille de Louis XV, et donc descendante de Louis XIV. Marie-Louise descendant donc par deux fois de Louis XIV, comme sa propre fille Charlotte-Louise. Ils sont tous les ancêtres d’Elisabeth de Bavière, reine des Belges, et apportent donc des liens de parenté supplémentaires entre les rois des Belges et le roi Louis XIV.

Le grand-duc Henri de Luxembourg présente les mêmes connexions, étant le cousin germain du roi Philippe. Albert II, père de Philippe, était le frère de Joséphine-Charlotte, mère d’Henri. Toutefois, le monarque luxembourgeois est encore plus relié à Louis XIV, étant d’un point de vue agnatique descendant des Bourbon-Parme. Son grand-père, Félix de Bourbon-Parme est un descendant de Philippe 1e de Parme, déjà mentionné plus haut, sans compter les connexions par les épouses des ducs de Parme, dont plusieurs sont aussi descendantes de Louis XIV.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr