Guillaume-Ernest : le dernier grand-duc régnant de Saxe-Weimar-Eisenach

Guillaume-Ernest est le dernier grand-duc qui régna sur la Saxe-Weimar-Eisenach entre 1901 et 1918. Il voit le jour le 10 juin 1876 à Weimar et s’éteint à Heinrichau le 24 avril 1923 à 97 ans. Ses parents sont le prince héritier Charles-Auguste de Saxe-Weimar-Eisenach et Pauline de Saxe-Weimar-Eisenach. Son prédécesseur fut son grand-père, Charles-Alexandre de Saxe-Weimar-Eisenach. Son père ne monta jamais sur le trône. En décidant d’abdiquer en novembre 1918, à la suite de la Première guerre mondiale et de l’abolition de la monarchie dans l’empire allemand, Guillaume-Ernest de Saxe-Weimar-Eisenach fut considéré comme le prince le plus impopulaire de toute l’Allemagne.

Guillaume-Ernest de Saxe-Weimar-Eisenach fut le dernier Grand-Duc à régner sur ce territoire (Photo : Domaine public)

Lire aussi : Guillaume II : le dernier empereur d’Allemagne

Guillaume-Ernest : la vie de ce grand-duc de Saxe-Weimar-Eisenach

Guillaume-Ernest est le fils de l’héritier Charles-Auguste et de la princesse et grande-duchesse héréditaire de Saxe-Weimar-Eisenach, Pauline. Le 30 avril 1903, il se marie avec Caroline de Reuss-Greiz. Elle était la fille du prince Henri XXII Reuss-Greiz. Aucun enfant n’est issu de cette union. Ce fut d’ailleurs un mariage malheureux. Caroline trouvait l’étiquette de la cour de Weimar trop rigide et ne pouvait le tolérer. D’ailleurs, l’étiquette de cette cour s’inscrit à juste titre parmi les plus étouffantes en Allemagne.

Pourtant, le grand-duc Guillaume-Ernest, très conservateur, refusait toute forme de changement. Son épouse, Caroline de Reuss-Greiz se suicide. Le Grand-Duc, veuf, trouva vite le bonheur avec Théodora de Saxe-Meiningen, fille du prince Frédéric-Jean de Saxe-Meiningen. Il l’épousa le 21 janvier 1910. Quatre enfants sont issus de ce mariage.

Théodora de Saxe-Meiningen, deuxième épouse du Grand-Duc (Photo : WikiCommons)

Lire aussi : Guillaume II : le dernier roi de Wurtemberg

Les descendants du grand-duc Guillaume-Ernest

Le grand-duc de Saxe-Weimar-Eisenach a eu quatre enfants avec Théodora de Saxe-Meiningen. La première se nomme Sophie, née le 20 mars 1911 et meurt le 21 novembre 1988. Celle-ci se maria avec le prince Frédéric-Günther de Schwarzbourg en 1938 et divorça la même année. Le second enfant fut Charles-Auguste né le 28 juillet 1912 et décède le 14 octobre 1988. Puis, il y a Bernard-Frédéric qui est né le 3 mars 1917 et décède le 23 mars 1986. Celui-ci épousa Félicité de Salm-Hortsmar en 1943 et divorce en 1956. Le dernier fut Georges-Guillaume né le 24 novembre 1921 et s’éteint le 11 mars 2011. Il s’est marié avec Gisèle Janisch en 1953 prenant la même année le nom de Jörg Brena. Il renonça ensuite à ses droits de succession.

Lire aussi : Le suicide d’Adolphe-Frédéric VI de Mecklembourg-Strelitz entraîne une crise successorale

Quelques mots sur l’histoire du Grand-duché de Saxe-Weimar-Eisenach

Le grand-duché de Saxe-Weimar-Eisenach regroupait l’ancien duché de Saxe-Weimar et celui de Saxe-Eisenach. Mais il y avait aussi une partie du comté d’Henneberg, l’évêché de Fulda et le cercle de Neustadt, Blankenhain, Kranichfeld. Il faisait partie des vingt-cinq Etats confédérés de l’Empire allemand depuis sa création en 1871 jusqu’en 1918. Son histoire commença en 1484 lorsqu’Ernest et Albert partagèrent les Etats de leur père, Frédéric le Bon. En 1806, le grand-duché de Saxe-Weimar-Eisenach fut membre de la Confédération du Rhin. Et en 1809, le duc de Saxe-Weimar-Eisenach donna une constitution dont les bases furent élargies en 1816, 1850 et 1852. Puis, à la chute de l’empire en 1918, la monarchie fut abolie, comme dans tous les autres territoires souverain de l’empire. Il intégra par la suite le land de Thuringe en 1920. Parmi les grands-ducs qui ont régné sur Saxe-Weimar-Eisenach, Guillaume-Ernest fut le dernier.

Lire aussi : Frédéric-François IV : le dernier grand-duc de Mecklembourg-Schwerin

La mort de Guillaume-Ernest

Le 9 novembre 1918, le grand-duc Guillaume-Ernest prit la décision d’abdiquer. Cela lui a valu le surnom de « prince le plus impopulaire de toute l’Allemagne ». Suite à cela, il décida de se réfugier en Silésie et finit par mourir en avril 1923 à Heinrichau en Basse-Silésie.

Lire aussi : Le roi Frédéric-Auguste III : le dernier roi de Saxe

Source : Le Parisien

Avatar
Hervina

Hervina est une passionnée d'histoire et de familles royales. Elle partage avec Histoires Royales ses connaissances et ses anecdotes sur les têtes couronnées.

No Comments Yet

Leave a Reply