Juan Carlos reçoit la visite d’un membre de sa famille à Abu Dhabi

L’ancien roi Juan Carlos, qui vit dans une suite présidentielle de l’Emirates Palace Hotel d’Abu Dhabi depuis le début du mois d’août s’ennuie. Loin de sa famille, les conditions sanitaires n’aidant pas aux déplacements, il a tout de même pu compter sur l’une de ses filles, l’infante Elena, qui lui aurait rendu visite la semaine dernière. Incognito, la sœur de Felipe s’est rendue aux Émirats arabes unis pour tenir compagnie à son père.

L’infante Elena a rendu une visite à son père, le roi émérite Juan Carlos, qui vit depuis 4 mois seul à Abu Dhabi, la capitale des Émirats arabes unis. Ici photographiés ensemble à Roland Garros, en 2019 (Photo : Laurent Zabulon / ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Juan Carlos est à Abu Dhabi ! Son exil doré dans un palace pour milliardaires

L’infante Elena repérée à l’aéroport de Dubaï à une date symbolique

C’est le média La Vanguardia qui a révélé la présence de l’infante Elena, 56 ans, sur le territoire émirati. La fille aînée du roi émérite Juan Carlos a été aperçue dimanche 22 novembre à l’aéroport de Dubaï, reconnue par un touriste espagnol au moment où elle a dû baisser son masque de protection au contrôle de sécurité. Elle a ensuite embarqué à bord d’un avion de la compagnie Emirates en direction de Madrid.

Si l’infante Elena a été aperçue aux Émirats arabes unis, ce n’est pas une coïncidence. Il s’agit de la première visite connue d’un membre de la famille au roi Juan Carlos en exil volontaire. Le 22 novembre est également un jour important pour l’ancien roi, qui habituellement est célébré en famille. Depuis qu’il est considéré comme une paria dans son pays, c’est un jour que les Espagnols n’osent plus célébré. Il s’agit du jour d’anniversaire de l’ascension sur le trône de Juan Carlos, faisant suite à la mort du dictateur Franco. Cette année, en 2020, le 22 novembre était l’anniversaire des 45 ans de cet événement qui rappelle la réinstallation de la monarchie en Espagne.

L’infante Elena a été reconnue à l’aéroport de Dubai. Ici le terminal 3 (Photo : WikiCommons)

Lire aussi : Première photo de Juan Carlos en exil à Abu Dhabi

La fille préférée de Juan Carlos lui rend visite à Abu Dhabi

L’infante Elena, qui a toujours été la préférée de son père, a souhaité être aux côté de Juan Carlos pour cette date d’anniversaire. On ne sait pas combien de temps elle est restée dans le pays ni si d’autres membres de la famille ont précédé rendu visite à l’ancien souverain.

Selon ABC España, il est probable que d’autres membres de la famille lui aient rendu visite, durant ces quatre mois de vie à l’étranger, ou au moins des proches hors de la famille. On ne sait pas où Juan Carlos passera les fête de fins d’année, mais il semblerait qu’il reste aux Émirats pour Noël. Ce sera donc le premier Noël qu’il ne passera pas au palais de La Zarzuela en 58 ans.

L’Emirates Palace Hotel où vit Juan Carlos depuis le mois d’août (Photo : Emirates Palace Hotel)

Lire aussi : La reine Sofia a-t-elle tenté un coup d’État contre Juan Carlos ?

Pour rappel, le 3 août dernier, le Palais royal publiait la lettre de Juan Carlos à son fils, Felipe VI, annonçant qu’il quittait le territoire. L’époux de la reine Sofia a préféré s’imposer un exil volontaire, empêtré dans plusieurs affaires, afin de ne pas continuer à entacher l’image de la monarchie. Depuis lors, il vit dans un palace d’Abu Dhabi, mis à sa disposition par l’un de ses amis, le prince héritier d’Abu Dhabi, le cheikh Mohammed ben Zayed al-Nayane.

L’une des suites présidentielles comparable à celle dans laquelle loge le roi émérite Juan Carlos (Photo : Emirates Palace Hotel)

Lire aussi : La jument de la fille de l’infante Elena au cœur de l’enquête pour fraude fiscale de Juan Carlos

Alors que l’affaire des 100 millions reçus de l’ancien roi d’Arabie saoudite suit son cours en Suisse, là où était situé le compte en banque, l’enquête a pris fin en Espagne. En effet, les faits dont il est accusé (présomption de blanchiment d’argent et de corruption), ont eu lieu durant son règne et il bénéficie donc d’une immunité dans son pays, pas en Suisse. Par contre, une nouvelle affaire est en cours, soupçonné de fraude fiscale pour avoir bénéficié de cartes de crédits opaques non déclarées au fisc espagnol après son règne. Il peut donc être poursuivi pour fraude fiscale si les faits sont avérés.

Source : La Vanguardia, ABC.es

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr