Le prince Laurent attendra son tour pour le vaccin

Alors que la Belgique a commandé 22 millions de doses de vaccins contre le covid-19, les anti-vaccins se font entendre. Les pro-vaccins également ! Les autorités belges ont annoncé une stratégie de vaccination en trois étapes, établissant une priorité en fonction des catégories d’individus. Le journal Sudinfo a voulu en savoir plus sur ce qu’en pensait la famille royale et si elle se situait dans le camp des pro ou anti-vaccin. Le prince Laurent a accepté de réponde à la question.

Le prince Laurent se fera vacciner sans passe-droit. Ici entouré de sa sœur, la princesse Astrid et de son beau-frère, le prince Lorenz en juillet 2020 (Photo : Abacapress.com)

Lire aussi : La princesse Claire a attrapé le coronavirus alors qu’elle était en rémission d’une « longue maladie »

La famille royale belge suivra la stratégie de vaccination

Suite à l’annonce du déploiement prochain de la vaccination contre le coronavirus en Belgique, Sudinfo a mené l’enquête auprès d’une cinquantaine de personnalités belges pour savoir si elles comptaient se faire vacciner alors que les autorités parlent d’une vaccination volontaire. Une lettre de convocation sera envoyée en phase 2, incitant les Belges à se déplacer pour se faire vacciner.

 « Il nous est revenu que la Famille royale suivrait les recommandations des autorités », écrit Sudinfo, qui tire comme conclusion générale que la majorité des personnalités belges s’est dit pour la vaccination, la famille royale comprise. Pas étonnant lorsqu’on sait que la reine Mathilde est Envoyée spéciale de l’OMS en Europe pour encourager la vaccination. Il y a quelques jours, la princesse Delphine a parrainé la campagne de vaccination à la grippe saisonnière, ce qui laisse comprendre son avis sur la question.

Lire aussi : La reine Mathilde au Sommet mondial sur la vaccination

Le prince Laurent se fera vacciner en temps voulu

Il en va de même pour le prince Laurent, 57 ans. Le frère du roi Philippe a répondu à l’enquête, indiquant : « Si c’est possible, je me ferai vacciner ». Le prince Laurent souffre de différents problèmes de santé et est considéré comme une personne à risque, sachant que le coronavirus a des répercussions majeures sur le système respiratoire. En 2014, il avait contracté une broncho-pneumonie, nécessitant de le plonger dans le coma. « Mais je ne veux pas prendre la place de ceux qui en ont le plus besoin, qu’ils soient jeunes ou vieux », l’assure le prince Laurent dans cette enquête dont certains extraits ont été relayés par Le Soir.

« Je le ferai car ma santé n’est pas la meilleure mais comme il se donnera en nombre restreint, j’attendrai mon tour », conclut le prince Laurent. Rappelons aussi que son épouse, la princesse Claire a attrapé le coronavirus durant le premier confinement et a été sévèrement affectée. Le prince Laurent avait avoué que son épouse avait attrapé le covid-19, en même temps qu’il avait révélé qu’elle était en rémission d’une longue maladie dont on ignorait l’existence.

Le prince Laurent, dont le rapport d’activités pour l’année 2019 est introuvable, touche une dotation royale, ce qui l’empêche d’exercer une activité commerciale. De plus, la dotation empêche les membres de la famille royale de bénéficier d’une sécurité sociale. La santé du prince Laurent et de sa famille est donc régulièrement sujette au débat. « Comme le prévoit la loi sur la dotation, nous n’avons pas droit à la sécurité sociale, parce que nous ne travaillons pas », rappelait le prince au mois de mai.

La Belgique adoptera une stratégie de vaccination en trois étapes basée sur la vaccination volontaire (Photo : Domaine public)

Lire aussi : Mary de Danemark, ambassadrice de l’OMS, remercie le personnel de santé pour la Semaine de la vaccination

Sources : Sudinfo, Le Soir, Het Nieuwsblad

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr