Margareta de Roumanie félicite son neveu pour la naissance de Maria-Alexandra

Le 7 novembre 2020 est née la petite Maria-Alexandra de Roumanie, première fille légitime de Nicolas de Roumanie Medforth-Mills et de son épouse Alina-Maria. La naissance aurait pu être l’occasion pour que la famille mette de côté ses différends. Malheureusement, le message envoyé par le palais Elisabeta à l’occasion de la naissance de Maria-Alexandra ne laisse présager qu’une demi réconciliation entre Margareta, Gardienne de la Couronne, 71 ans, et son neveu, Nicolas, 35 ans.

Alina-Maria a accouché ce 7 novembre 2020. Nicolas de Roumanie est papa pour la deuxième fois. L’ancien prince de Roumanie a annoncé la naissance de Maria-Alexandra de Roumanie (Photo : Instagram/nicolaealromaniei)

Lire aussi : Nicolas de Roumanie annonce la naissance de sa fille Maria-Alexandra

La famille royale de Roumanie réagit à la naissance de Maria-Alexandra

Ce 8 novembre, le petit-fils du défunt roi Michel 1e de Roumanie a annoncé la naissance de sa fille, née la veille à 20 heures 05. Maria-Alexandra est la première enfant du couple. Nicolas de Roumanie et Alina-Maria Binder se sont mariés civilement en 2017 et religieusement en 2018. Nicolas est déjà papa d’une enfant, Anna Cîrjan, née en 2016. Un test ADN avait été nécessaire pour qu’il reconnaisse sa paternité.

Nicolas de Roumanie fut autrefois l’enfant prodigue, mis en avant par son grand-père, le roi Michel 1e. Le Roi n’ayant eu que des filles, avait offert le titre de prince de Roumanie à Nicolas, son premier petit-fils, fils aîné de sa fille Elena. De ses 5 petits-enfants, Nicolas est le seul à avoir reçu le titre de prince de son grand-père, en 2010, avant de le perdre en 2015, suite à une querelle familiale. La raison de sa répudiation n’a jamais été clairement expliquée par la famille. Nicholas de Roumanie Medforth-Mills, répudié par son grand-père, s’est vu refuser le droit de lui dire adieu sur son lit de mort, alors qu’il recevait les derniers sacrements dans sa résidence en Suisse, en 2017.

La princesse Margareta de Roumanie, fille ainée du roi Michel 1e, est devenue l’héritière et porte le titre de Gardienne de la Couronne. Depuis la mort du roi Michel, Margareta est considérée comme la chef de famille légitime. Les sœurs de Margareta ont l’interdiction de tendre une main vers Nicolas, bien que ce dernier ait été aperçu pour la première fois aux côtés de ses tantes, lors de la cérémonie d’exhumation de la reine-mère Hélène en 2019.

L’ancien prince Nicolas était apparu pour la première aux côtés de ses tantes, en octobre 2019 lors de réinhumation de la reine-mère Hélène (Photo : capture d’écran TVR)

Lire aussi : Nicolas de Roumanie prépare une année de commémoration au roi Michel pour le centenaire de la naissance de son grand-père

La princesse Elena se réjouit de la naissance d’une deuxième petite-fille

C’est un communiqué en demi-teinte qu’a envoyé la famille royale roumaine. Habituellement, le compte Twitter de la famille royale relaie les messages de Margareta et de son époux, le prince Radu. C’est pourtant un message de la princesse Elena qui a été envoyé à l’occasion de la naissance de sa petite-fille. Margareta ne s’est pas jointe à ce message, laissant simplement la possibilité à sa sœur de mentionner la naissance de sa petite-fille.

« La princesse Elena de Roumanie a appris avec joie la naissance de sa seconde petite-fille, Maria-Alexandra, la fille de son fils, Nicholas Medforth-Mills, et sa femme, Alina », peut-on lire dans le tweet envoyé par le compte officiel de la famille. Le nom du fils de la princesse Elena a été amputé de la partie « de Roumanie », qui figure pourtant officiellement sur ses papiers d’identité, ayant obtenu le nom par la justice suisse, en même temps que son grand-père et les autres membres de la famille en exil à l’époque.

Le communiqué indique que la princesse Elena « lui souhaite bonne chance, sagesse et santé ! ». En guise d’illustration, la famille royale a choisi de partager une photo de Nicolas, prise en 1989, à la naissance de sa sœur. Il avait alors presque 4 ans. Le compte Twitter a choisi de qualifier Nicolas de « fils de la princesse Elena », sans mentionner son nom. Sur le site officiel de la famille royale, le message est quasiment le même, mais inclut tout de même « toute la famille royale », dans les félicitations. On peut donc considérer des félicitations à demi-mot de la part de la princesse Margareta.

Nicholas de Roumanie Medforth-Mills et sa petite sœur Karina en 1989 (Photo : Collection privée de la princesse Elena)

Lire aussi : Nicolas de Roumanie souhaite une réconciliation de la famille royale à la naissance de son bébé

Nicholas espère pourtant que la naissance de sa fille soit l’occasion de rassembler la famille. « Je voudrais présenter ma tante et mon oncle à mon enfant, je pense qu’il aurait beaucoup à apprendre d’eux », confiait l’ancien prince Nicolas à Adevărul, au mois de septembre. Il espère notamment que les membres officiels de la famille royale, à savoir principalement les filles du défunt Roi, seront présentes au baptême de l’enfant.

La princesse Elena est la première dans l’ordre de succession à l’ancien trône de Roumanie, appelée à succéder à sa sœur Margareta, qui n’a pas d’enfants. Son fils, Nicolas a été retiré de l’ordre de succession, il devait lui succéder. Vient ensuite, Karina de Roumanie Medforth-Mills, la fille de la princesse Elena.

Source : Romania Regala

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply