Le mariage royal historique de la princesse Maria Teresita de Saxe et du comte Béryl de Saporta à Dresde

La princesse Maria Teresita de Saxe a épousé le comte Béryl de Saporta à Dresde, capitale de l’ancien royaume de Saxe. Aucun membre de l’ancienne famille royale ne s’était marié à Dresde depuis 137 ans. La princesse, descendante des rois des Saxe et de Pologne, est la fille du prétendant au trône de Saxe, le prince Alexandre, margrave de Misnie. Le jeune époux est issu de la noblesse française.

Lire aussi : Mariage du prince Corbinian de Bavière sur l’île de Rügen

Mariage historique d’une princesse de Saxe à Dresde

Lui, appartient à la noblesse française, elle, est descendante des rois de Saxe. Leur conte de fées a débuté à Bruxelles, il y a quelques années. C’est aussi dans la capitale belge que les amoureux sont installés. Mais c’est à Dresde, qu’ils ont choisi de s’unir. Avec plus d’un demi-million d’habitants, Dresde est la capitale de la Saxe mais la deuxième ville en nombre d’habitants, derrière Leipzig.

Le bonheur du comte Beryl-Alexandre et de la comtesse Maria Teresita de Saporta, sur la place de Dresde après la célébration de leur mariage le 23 septembre 2023 (Photo : Sebastian Willnow/DPA/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Le mariage royal du prince Ludwig de Bavière à Munich en présence de tout le Gotha

La princesse Maria Teresita de Saxe-Gessaphe a épousé le comte Béryl-Alexandre de Saporta ce samedi 23 septembre 2023 à la cathédrale catholique de Dresde. « Sans la Maison de Wettin, cette belle église n’existerait certainement pas », a déclaré l’ancien évêque Joachim Reinelt à Bunte« C’est pourquoi, il fallait qu’ils se marient ici ». Le dernier mariage d’une princesse membre de la famille de Wettin qui a eu lieu dans cette église date très précisément du 2 octobre 1886. La date est bien connue puisqu’il s’agissait du mariage de la princesse Marie-Josèphe de Saxe et de l’archiduc Otto de Habsbourg-Lorraine, qui deviendront les parents du dernier empereur d’Autriche, Charles 1er.

Le baiser des mariés. La princesse Maria Teresita de Saxe est la première femme de la Maison de Wettin qui est née à Dresde en un siècle. Le père Paul de Habsbourg (archiduc d’Autriche) est à droite sur la photo (Photo : Sebastian Willnow/DPA/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La robe et le diadème de mariage de la princesse Sophie de Bavière : son voile symbolique et engagé

La fille du prince Alexander de Saxe épouse le comte Béryl de Saporta

Depuis 137 ans, aucun membre de la famille de Saxe ne s’était marié dans cette église. La mariée et le père sont arrivés à la Hofkirche à bord d’une Rolls-Royce Silver Wraith d’époque. La mariée portait une robe champagne et un somptueux diadème. Elle s’est avancée très souriante vers l’autel, où l’attendait son futur époux, au son de la Marche du Prince de Danemark. La naissance de la princesse Maria Teresita avait déjà marqué l’histoire puisqu’elle la première enfant de la famille royale qui est née à Dresde depuis 100 ans.

Vue sur la longue traîne de la mariée lors de son arrivée à la cathédrale (Photo : Sebastian Willnow/DPA/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Le splendide mariage du prince Ferdinand de Schwarzenberg en présence de la famille royale des Pays-Bas

La princesse Maria Teresita est la fille du prince Alexander de Saxe et de la princesse Gisèle de Bavière. Le prince Alexander est l’actuel prétendant au trône de Saxe depuis le décès de son oncle maternel, le prince Marie-Emmanuel, décédé en 2012 sans descendant. Marie-Emmanuel avait désigné le fils de sa sœur, la princesse Anne, pour lui succéder. La règle de succession à l’ancien trône de Saxe est semi-salique, ce qui signifie qu’à défaut d’héritier mâle, la succession peut se transmettre par une femme. La princesse Anne de Saxe avait épousé Alexander Afif, un noble catholique libanais. Leur fils, Alexander, a légalement pris le nom de prince Alexander de Saxe-Gessaphe en 1972. Le nom de la branche Gessaphe est une des transcriptions du nom libanais « Assaf ». Le prince Alexander a également été adopté légalement par son oncle en 1999.

Détail du magnifique diadème de la princesse Maria Teresita, qui arrive à la cathédrale au bras de son père (Photo : Sebastian Willnow/DPA/ABACAPRESS.COM)

En 1987, le prince Alexander de Saxe a épousé la princesse Gisèle de Bavière, fille du prince Rasso de Bavière et de l’archiduchesse Thérèse de Habsbourg-Toscane. La princesse Gisèle est une descendante du roi Louis III de Bavière et du grand-duc Léopold II de Toscane. Alexander et Gisèle ont eu trois fils et une fille : le prince Georg Philipp (1988), le prince Mortiz Gabriel (1989), le prince Paul Clemens (1993) et la princesse Maria Teresita (1999). Les trois princes sont nés à Mexico, au Mexique.

Lire aussi : Le mariage viennois du prince Johann-Wenzel de Liechtenstein

Un mariage en présence de 450 invités issus de plusieurs anciennes familles royales

La princesse Teresita et le comte Béryl de Saporta se sont mariés civilement le 27 mai 2023 à Ivoy-le-Pré, dans le Cher, en France. Ce samedi, le mariage était célébré par le prêtre parisien Père Paul de Habsbourg, de la famille impériale autrichienne, dans cette cathédrale de la Sainte-Trinité qui sert aussi de lieu de repos aux ancêtres de la mariée. La nécropole royale, qui compte près de 50 membres de la famille de Wettin, se trouve dans la cathédrale.

La cathédrale catholique de Dresde (Hofkirche) est aussi la nécropole royale des membres de la famille royale de Saxe (Photo : Sindre Ellingsen / Alamy / Abacapress)

Lire aussi : 61 rois, reines, princes, princesses et présidents réunis sur une seule photo de groupe au mariage du prince héritier Hussein

Le magazine Bild écrit que le marié, né à Paris sept jours avant son épouse, doit encore apprendre l’allemand. Ses parents, le comte Philippe de Saporta, 48 ans, et Ewa Tegner, 48 ans, sont installés à Bruxelles. Leurs ancêtres étaient des forestiers, des maires, des officiers d’infanterie, des chevaliers et des officiers de la Légion d’honneur française.

Devant les 450 invités présents, issus de nombreuses maisons royales et du Gotha, le prince Alexander déclaré : « Notre fille bien-aimée passe de la Maison de Saxe à la Maison de Saporta et s’appellera désormais Maria Teresita, comtesse de Saporta. Ma femme et moi espérons que le jeune couple nous donnera bientôt des petits-enfants ». Le président du Parlement du Land de Saxe, Matthias Rößler était présent au mariage, ainsi que le maire de Dresde, Dirk Hilbert. Le vin d’honneur et le cocktail étaient servis au Italienischen Dörfchen, un célèbre restaurant de Dresde, avant de poursuivre les festivités dans un restaurant à poissons, le Kastenmeiers.

La famille de Wettin est l’une des plus anciennes au monde. L’ancêtre le plus ancien est un certain Théodoric 1er (ou Thierry) originaire des montagnes du Harz, en Saxe actuelle, et mort en 972. Vers l’an 1000 cette famille acquiert un château à Wettin, qui leur donnera leur nom. Les seigneurs de Wettin ont obtenu de plus en plus de territoires et de titres, comme le margraviat de Misnie ou le landgraviat de Thuringe. En 1423, les Wettin deviennent ducs de Saxe, ce qui leur permet de devenir aussi princes-électeurs du Saint-Empire. La première grande division de la famille à lieu en 1485, lorsque les fils de Frédéric II de Saxe se partagent son héritage. Le fils aîné, Ernest, donne naissance à la branche ernestine et le fils cadet, Albert, donne naissance à la branche albertine. Les deux branches vont évoluer séparément au fil des siècles.

Du premier roi de Saxe en 1806 jusqu’au prince Alexander de Saxe-Gessaphe, arrière-petit-fils du dernier roi de Saxe (Image : Histoires Royales)

La branche ernestine va continuer à se diviser au fil du temps, régnant sur une multitude de territoires dans la région de Saxe et de Thuringe, avec des souverains qui seront, entre autres, grands-ducs de Saxe-Weimar-Eisenach, ducs de Saxe-Cobourg-Gotha, ducs de Saxe-Meiningen. Certains de leurs descendants sont aussi devenus rois des Belges, rois des Bulgares et même rois au Portugal. La branche albertine, pourtant cadette, a continué à régner sur le territoire principal de la Saxe. Dans cette branche, le prince-électeur Frédéric-Auguste de Saxe, fut élu en 1694 roi de Pologne et grand-duc de Lituanie. Il régnait sous le nom d’Auguste II. À la mort de son fils, Auguste III, c’est un Polonais qui sera élu roi de Pologne.

Photographie du roi Frédéric-Auguste III de Saxe, dernier roi de Saxe, arrière-arrière-grand-père de la princesse Maria Teresita de Saxe (Photo : ART Collection / Alamy / Abacapress)

Le fils d’Auguste III, Frédéric IV, lui succède toutefois à l’éléctorat de Saxe. Frédéric-Auguste 1er, fils de Frédéric IV, sera quant à lui élevé au rang de roi quand le royaume de Saxe est formé en 1806. Le royaume de Saxe a existé jusqu’en 1918, lors de l’abolition de la monarchie à la chute de l’Empire allemand. Le dernier roi de Saxe, Frédéric-Auguste III, est l’arrière-arrière-grand-père de la mariée, la princesse Maria Teresita.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine a été concepteur-rédacteur et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français. Spécialiste de l'actualité des familles royales, Nicolas a fondé le site Histoires royales dont il est le rédacteur en chef. nicolas@histoiresroyales.fr