Marie et Joachim de Danemark à Cahors avec leurs enfants : inauguration d’une exposition d’œuvres de Margrethe II

La reine de Danemark est mise l’honneur dans le Lot. Le musée Henri-Martin de Cahors expose des œuvres de la reine artiste qui possède depuis de nombreuses années un vignoble dans la région. Le prince Joachim et la princesse Marie, deuxième fils et belle-fille de la reine, ont inauguré cette exposition en présence de leurs enfants.

Lire aussi : Ingahild Grathmer : Des aquarelles de la reine Margrethe II vendues sous son pseudonyme

L’artiste-reine Margrethe II expose à Cahors

Pour la première fois, les Français peuvent découvrir une exposition collective et rétrospective de l’œuvre artistique multidisciplinaire de la reine Margrethe II. En 1977, la reine Margrethe II avait envoyé ses dessins à J.R. Tolkien, qui avait été fortement impressionné. Les dessins avaient servi d’illustration aux tomes du Seigneur des anneaux, dans la version danoise. Une version britannique existe aussi avec les illustrations de la Reine. Les dessins étaient signés en utilisant un pseudonyme, Ingahild Grathmer. Pendant plusieurs années, la reine Margrethe signera ses œuvres des initiales « IG ».

Au fil des ans, la passion artistique de la reine a pris de l’ampleur. Aujourd’hui, elle n’utilise plus son pseudonyme pour signer ses tableaux et autres productions artistiques. Elle s’adonne à la peinture, au dessin et à l’aquarelle, notamment lorsqu’elle est en vacances au château de Cayx, le vignoble situé à Luzech, acheté à l’été 1974 par Margrethe II et son époux Henri.

Lire aussi : La princesse Marie de Danemark inaugure une exposition à l’abbaye de Jumièges en Normandie

La princesse Marie inaugure l’exposition de sa belle-mère

En 2022, Cahors se met aux couleurs du Danemark. La ville a choisi d’honorer ses liens avec le Danemark, à l’occasion du passage du Tour de France dans la région. Tour de France qui cette année a démarré à Copenhague, avec comme ambassadeur le prince héritier Frederik, qui a suivi les premières étapes de la course de très près, avant que la Grande Boucle ne rentre en France. Le 22 juillet, la 19e étape emmènera les cyclistes jusqu’à Cahors. Quelques minutes auparavant, ils passeront quasiment devant le château de Cayx de la reine Margrethe II.

Lire aussi : La princesse Marie inaugure la nouvelle cuisine de la Fondation Danoise à Paris

Ce 15 juillet, la princesse Marie, qui travaille au département culturel de l’ambassade du Danemark en France, était invitée à inaugurer l’exposition rétrospective des œuvres de sa belle-mère, au musée Henri-Martin de Cahors. La princesse Marie était accompagnée de son époux, le prince Joachim, et de leurs deux enfants, le prince Henrik et la princesse Athena. Le prince Felix, deuxième fils de Joachim de son précédent mariage, les accompagnait également.

« Je crois qu’en regardant les œuvres qui sont exposées ici on oubliera très vite que l’artiste est une reine, tant la richesse et la diversité de son talent s’expriment avec une grande maîtrise », a déclaré la princesse Marie dans son discours inaugural de l’exposition, après avoir rappelé combien le Lot et la région de Cahors étaient chers à la reine depuis plus de 50 ans. En plus de se ressourcer chaque été au château de Cayx, la reine Margrethe est francophone et francophile. Son défunt mari, le prince consort Henri était français, tout comme la princesse Marie.

« Au-delà des liens si étroits qui existent entre le Danemark et la France, et plus particulièrement entre la famille royale et le Lot, et dont cette exposition est le témoignage vivant, cet évènement revêt également pour moi, dans le rôle qui m’est dévolu à l’ambassade de Danemark à Paris, une importance particulière », a continué Marie, qui a aussi souligné que cette exposition était la première au Musée Henri-Marti depuis sa réouverture après 6 ans de travaux. L’exposition est à voir jusqu’en mars 2023.

Plus de 60 œuvres de la reine ont été sélectionnées, y compris un tableau de fleurs orange qu’elle a peint à 7 ans. La reine Margrethe II est pluridisciplinaire. Elle est également une brodeuse hors pair. La reine Margrethe II est aussi une spécialiste en parementique, ayant confectionné de nombreux vêtements liturgiques et autres tissus ecclésiastiques, comme des antependiums ou des chasubles. Pour terminer, elle est aussi une metteuse en scène reconnue, ayant récemment assuré la direction artistique et la confection des costumes de plusieurs ballets adaptés des contes d’Andersen.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr