Märtha Louise de Norvège a vendu la villa familiale où est née sa fille Leah

La presse norvégienne a annoncé que la transaction avait eu lieu il y a quelques jours. La princesse Märtha Louise de Norvège, 48 ans, fille aînée du roi Harald V, 83 ans, a réussi à vendre la résidence d’été que son père avait hérité de son propre père à sa mort, en 1991. Depuis le printemps 2018, la princesse Märtha Louise tentait de la vendre. Si le montant exact de la transaction est inconnu, on sait que le prix avait été nettement revu à la baisse (1 million de moins que le prix initial) lors de sa remise en vente cette année.

La princesse Märtha Louise avait fait construire cette grande piscine d’eau salée de 50 m2 (Photo : Lars Eivind Bones / Dagbladet)

Lire aussi : Le message émouvant de la princesse Märtha Louise pour les 15 ans de sa fille :« Tu as hérité du don pour l’art de ton père »

Bloksberg n’appartient plus à la famille royale de Norvège

En 2018, la villa Bloksberg, propriété de la famille royale de Norvège avait fait son apparition dans le catalogue d’une agence immobilière en ligne. Sa dernière propriétaire, la princesse Märtha Louise la mettait en vente. À l’époque, la villa était affichée au prix de 35 millions de couronnes, soit environ 3,3 millions d’euros. Ne trouvant pas d’acheteurs, la villa avait été retirée de la vente, jusqu’à ce qu’elle refasse son apparition sur le site de l’agence cette année, pour un prix nettement inférieur de 25 millions de couronnes, soit environ 2,3 millions d’euros.

La presse norvégienne a eu la confirmation que la villa Bloksberg a été vendue il y a quelques jours, sans préciser toutefois à combien a été négociée la vente. De nombreux événements familiaux heureux ont eu lieu dans cette maison de vacances, située sur l’île de Hankø, au large de Fredrikstad.

La villa Bloksberg avait été achetée par le roi Olav V en 1947, héritée par le roi Harald V en 1991 et offerte en avance sur l’héritage à la princesse Märtha Louise en 2001 (Photo : Cornelius Poppe)

Lire aussi : La princesse Märtha Louise reçoit des menaces de mort : Shaman Durek « menteur, violent, une menace pour la famille »

La ville de la princesse Märtha Louise a été vendue pour 1 million € de moins que son prix de départ

La villa Bloksberg a été construite en 1918 par Thomas Angell Wiese, le propriétaire d’une scierie, qui l’a vendue à un homme d’affaires canadien en 1926. Fredrikstad était en pleine expansion, et ses îles aux alentours devenant des ses stations balnéaires. Le roi Olav V avait repéré la villa et la louait régulièrement pour ses vacances. La famille royale de Norvège ayant toujours pratiqué des sports nautiques, la villa était idéalement située. Après la Deuxième Guerre mondiale, le roi Olav a acheté Bloksberg. À la mort d’Olav V en 1991, c’est son fils, le nouveau roi Harald V qui en a hérité.

Lire aussi : Märtha Louise n’exclut pas le mariage avec Shaman Durek et emménagera aux États-Unis après le confinement

Leah Isadora est née dans la villa Bloksberg située sur l’île de Hankø

Lorsque la princesse Märtha Louise a choisi de prendre du recul par rapport à ses fonctions royales, son père lui a donné une avance sur son héritage, en lui offrant la villa Bloksberg, en 2001. Ayant accepté de perdre son prédicat d’Altesse royale afin de mener à bien ses propres projets commerciaux, la princesse Märtha Louise pouvait compter sur ce chalet pour renflouer ses caisses en période difficile. Pendant près de 15 ans, elle a continué à mettre à disposition Bloksberg à sa famille et a vécu des moments heureux dans la villa. C’est d’ailleurs ici, en 2005, qu’est née sa deuxième fille, Leah Isadora issue de son mariage avec l’artiste Ari Behn.

Peu de temps après avoir reçu le bien, la princesse Märtha Louise avait entamé des travaux de grande ampleur, en faisant notamment construire une piscine extérieure d’eau de mer. La villa a une superficie totale de 400 m², possède sa propre jetée, un hangar à bateaux, 8 chambres et un sauna.

Lire aussi : Märtha Louise connaissait Shaman Durek dans une autre vie : elle était sa reine, il était son pharaon

Sources : DN, Borsen

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr