Message de la reine Elizabeth à Pâques : « La découverte du Christ ressuscité redonne de l’espoir. Le coronavirus ne nous battra pas »

C’est une première, en 68 ans de règne. Jamais la reine Elizabeth n’avait prononcé un discours à Pâques. Cette année, elle a enregistré un message audio, qui a été diffusé sur les réseaux sociaux officiels de Buckingham. La reine Elizabeth qui, lorsqu’elle traversait des moments difficiles, s’en est remise à sa foi à plusieurs reprises durant son règne, a choisi cette année de livrer un message d’espoir à tous ceux qui vivent des moments difficiles. Telle la résurrection du Christ, et l’importance de la symbolique de la lumière, dans toutes les confessions, Sa Majesté souhaite profiter de cette célébration de la lumière pour faire face à la sombre période que nous vivons.

Lire aussi : Le discours de la reine Elizabeth en période de crise du coronavirus (VIDEO)

Hier, la reine Elizabeth, 93 ans, a enregistré un message depuis le château de Windsor, où elle est confinée avec son époux, le prince Philip, 98 ans. Elle devrait assister ce dimanche à un office religieux restreint, dans la chapelle Saint-Georges sur le domaine du château de Windsor. La reine a choisi d’offrir un peu de réconfort dans les foyers, dont peut-être certains vivent un deuil en cette période qui est habituellement festive. Certains se battent peut-être contre la maladie, d’autres vivent simplement Pâques seuls, éloignés de leurs proches à cause du confinement. Le coronavirus a changé toutes nos habitudes, même la reine Elizabeth a été amenée à annuler des traditions séculaires et elle a prononcé la cinquième allocution à la nation de tout son règne, le weekend dernier. Voici à présent son premier discours à l’occasion de Pâques.

La fête de Pâques doit donner la foi de vaincre le coronavirus. Image de la reine Elizabeth en 2019, à la sortie de la messe de Pâques (Image : Getty)

Lire aussi : Réunion de Pâques en ligne pour la famille royale de Suède

Le discours de la reine Elizabeth à Pâques en période de coronavirus

De nombreuses religions ont des festivités qui célèbrent la lumière qui vainc les ténèbres. Ce événements sont souvent célébrés par l’allumage de bougies. Elles semblent parler à toutes les cultures et ont attrait aux personnes de toutes croyances t d’aucune. On les allume sur les gâteaux d’anniversaire et pour célébrer des événements familiaux, lorsque nous nous réunissons avec joie autour d’une source de lumière. Cela nous unit.

Alors que l’obscurité s’abat le samedi avant Pâques, de nombreux chrétiens allument normalement des bougies ensemble. À l’église, une lumière en remplace une autre, se répandant lentement mais de plus en plus rapidement, alors que d’autres bougies sont allumées. C’est une manière de montrer comment la bonne nouvelle de la résurrection du Christ a été transmise depuis la première Pâques par chaque génération jusqu’à maintenant.

Cette année, la fête de Pâques sera différente pour nombre d’entre nous. Mais en restant séparés, nous gardons les autres en sécurité. Mais les Pâques ne sont pas annulées. En effet, nous avons besoin de Pâques, plus que jamais. La découverte du Christ ressuscité le premier jour de Pâques a donné à ses disciples un nouvel espoir et un nouveau but. Et nous pouvons tous nous en réjouir. Nous savons que le coronavirus ne nous battra pas. Aussi sombre que puisse être la mort – en particulier pour ceux qui souffrent du deuil – la lumière et la vie sont plus grandes. Que la flamme vivante de l’espérance pascale soit un guide constant face à l’avenir. Je souhaite à tous, de toutes croyances et confessions, une fête de Pâques heureuse.

Premier message de la reine Elizabeth pour Pâques. Buckingham a diffusé un message audio, illustré pour une bougie allumée devant l’autel (Image : Capture : Instagram/theroyalfamily)

Source : Buckingham

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.